Accueil Santé et BiotechBiotechnologie & pharma +1 440 % sur cette biotech, en une seule journée !

+1 440 % sur cette biotech, en une seule journée !

par Ray Blanco
investir biotech bourse

[En Bourse, les biotechs sont réputées très volatiles. Le cours de ces petites valeurs peut en effet varier du simple au double, à la hausse comme à la baisse, en une poignée de séances, à peine. Les derniers mouvements enregistrés sur Orphazyme le prouvent une fois encore. Comment expliquer un tel phénomène ? Qu’est-ce que cela implique pour nous, investisseurs particuliers ? Le point avec Ray Blanco…]

En Bourse, les cours des petites biotechs ont la réputation d’être volatils. Cela s’explique par la nature-même de ces actions.

Les petites biotechs n’ont pas la possibilité de financer un grand nombre de projets. De manière générale donc, elles n’ont qu’un ou deux médicaments à faire approuver par la FDA dans leur portefeuille de développement.

+1 440 % en une séance. Le delta est juste phénoménal !

C’est ce qui explique leur extrême volatilité. Et c’est ce qui explique que leurs actions peuvent parfois passer du simple au double en un temps record. Un jour, elles peuvent valoir 2 $, le lendemain 50 $ et, une semaine plus tard, redescendre à 10 $.

Il faut parfois avoir le cœur bien accroché quand on investit sur les biotechs. Voulez-vous un exemple très concret pour vous en convaincre ? Allons-y…

Orphazyme : de 5 $ à 77 $ en une seule séance

Cela s’est passé jeudi 10 juin… Les mouvements enregistrés Orphazyme A/S (NASDAQ : ORPH) ont démontré à quel point ils pouvaient être fous, sur ce segment d’investissement particulier. Oui, totalement fous. C’est bien le terme approprié.

Le 10 juin donc, les cours de cette biotech sont passés de 5 $ à 77 $ sur une seule journée, comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessous.

ORPH biotech graphe bourse

+1 440 % en une séance. Le delta est juste phénoménal !

Pourquoi un tel mouvement ? Eh bien tout simplement parce que le 17 juin approchait… Et cette date était particulièrement cruciale : la FDA devait examiner l’arimoclomol, le médicament développé par Orphazyme destiné à la maladie de Niemann-Pick Type C (NPC) – une mutation génétique que l’on appelle parfois “l’Alzheimer des enfants”.

Mais les traders, eux, n’ont pas attendu aussi longtemps pour prendre une décision… En quelques heures, la ferveur a grandi sur les réseaux sociaux tels que Twitter, et l’action n’a cessé de grimper…

A la fin de la journée, la cotation avait été suspendue 20 fois pour aider le titre à reprendre son souffle…

Les biotechs, un atout pour votre portefeuille

Ce type de mouvements renforce ma théorie concernant les biotechs. Dans cet univers, les plus petites valeurs sont celles qui offrent les meilleures opportunités (et les plus importantes !).

Ce type de mouvements renforce ma théorie sur les biotechs

Johnson & Johnson, Pfizer, Merck… les gros laboratoires valent déjà des dizaines à des centaines de milliards de dollars. Tenez, depuis le début de l’année, alors même que Pfizer a sorti un vaccin contre le COVID-19 utilisé par des centaines de millions de personnes… l’action de ce laboratoire a progressé de 25 %, par rapport à l’an dernier.

Comparez cela aux gains enregistrés par ORPH et vous verrez où vous avez le plus de chances “d’en avoir pour votre argent”. Mais ce n’est pas aussi facile que cela en a l’air. Sur ce segment, il est plus qu’important de savoir séparer le bon grain de l’ivraie. Et, c’est ce que je me charge de faire – à votre place – dans ma lettre d’investissement NewTech Insider USA… Pour me rejoindre, c’est par ici…

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire