Accueil A la une 2 ETF pour gagner à tous les coups dans la lutte contre le vieillissement

2 ETF pour gagner à tous les coups dans la lutte contre le vieillissement

par Etienne Henri

Nous avons découvert hier un moyen d’investir dans l’émergence de futurs médicaments anti-vieillissement. La promesse est belle puisqu’il s’agit de contrer les effets de l’âge grâce à une simple pilule, et le pari est tentant pour les investisseurs les plus enthousiastes.

Le risque est toutefois à la hauteur du potentiel : personne n’a encore jamais prouvé l’efficacité de ces traitements chez l’homme, ni leur innocuité à court et long termes. Au vu des obstacles qui attendent les startups qui les développent, les investisseurs prudents éviteront ces actions dont la valeur peut rapidement tomber à zéro en cas d’échec.

La bonne nouvelle est qu’il existe un moyen plus simple et moins risqué d’investir dans la jeunesse éternelle. Il tient en deux mots : pragmatisme et diversification.

Des montants colossaux en jeu

Selon MarketWatch, la lutte contre la vieillesse devrait représenter un marché annuel de 271 Mds$ en 2024. Pour remettre cette somme en perspective, cela signifie qu’à l’échelle de la planète, 75 % du budget de la France seraient consacrés à cette unique thématique d’ici cinq ans !

MarketWatch voit les choses au sens large et englobe dans ce chiffre toutes les dépenses engendrées par le vieillissement ou la lutte contre ses effets. L’enveloppe inclut donc les frais de maison de retraite, d’aides à la personne diverses, de médicaments et de traitements médicaux esthétiques qui sont de plus en plus courants.

L’avantage de cette approche est qu’elle prend acte de tous les comportements humains autour de la thématique. Mettre les injections de Botox au même niveau que les traitements contre la maladie d’Alzheimer peut sembler indécent, mais cette vision amorale du marché permet de décrire fidèlement la réalité des sommes en jeu.

La question n’est pas de juger de la pertinence de ces dépenses mais d’en prendre acte pour, éventuellement, en profiter en tant qu’investisseur.

Maximisez vos chances avec ces deux titres

Qui dit multiplicité des dépenses liées au vieillissement dit multiplicité des entreprises impliquées, donc difficulté pour les particuliers de se positionner efficacement sur l’ensemble des acteurs.

Nous avons cependant la chance de vivre à une époque où les ETF fleurissent de toute part. Ces véhicules d’investissement ne servent pas qu’à répliquer les variations des indices boursiers à peu de frais, ils permettent également d’acquérir des paniers de valeurs sectorielles.

J’ai sélectionné pour vous deux ETF qui ont adopté une vision pragmatique à l’image de MarketWatch et proposent une exposition au marché de la lutte contre le vieillissement particulièrement large.

LNGR : le filet de pêche qui vous ramènera la pépite

Le premier, Global X Longevity Thematic ETF (US37954Y7720 – NASDAQ : LNGR), fait le pari de ratisser large parmi les biotechs américaines qui travaillent sur notre thématique du jour. Avec une centaine de lignes, dont la plus grosse ne dépasse pas 3,5 % des actifs, LNGR est un bon pari pour qui veut être certain d’être exposé à la découverte du médicament miracle de demain.

La présence dans l’ETF de grands noms comme Becton Dickinson, Boston Scientific ou encore Bristol-Myers Squibb, qui seront les premiers à racheter les startups prometteuses lorsqu’elles auront passé le difficile cap des essais cliniques, permet de maximiser les chances d’avoir au portefeuille les pépites de demain tout en profitant en attendant des retombées des dépenses de santé plus traditionnelles.

Les performances de LNGR, qui est pourtant un fonds résolument tourné vers l’avenir, sont déjà excellentes : l’ETF a apporté à ses investisseurs un rendement annualisé de 12,23 % depuis sa création. Avec des frais de gestions limités à 0,5 % par an, une détention sur le long terme est tout à fait envisageable.

OLD : jouez la sécurité et la rentabilité

Vous êtes allergique aux biotechs ? Même sous forme d’ETF, vous considérez le secteur de la santé occidental comme une gigantesque pyramide de Ponzi ?

Il vous reste cependant un moyen d’investir de manière encore plus prudente. L’ETF Janus Long-Term Care (US47103U4076 – NASDAQ:OLD), au symbole on ne peut plus explicite, vous expose de manière encore plus large aux dépenses liées au grand âge. Vous ne serez qu’à moitié surpris d’apprendre que 64 % des actifs du fonds sont composés de valeurs immobilières. Vu les tarifs pratiqués par les établissements qui accueillent des personnes âgées, ces entreprises représentent des poules aux œufs d’or pour les investisseurs.

Welltower Inc., Ventas Inc. et même Orpea représentent à eux-seuls près de 37 % des actifs d’OLD. Le fonds a également une ligne plus dynamique composée de valeurs de la santé (33,27 % des actifs).

Cette répartition offre un solide socle de rentabilité tout en exposant les investisseurs à de belles plus-values en cas de révolution médicale. Avec un rendement de 2 %, une performance annualisée de 6,77 % depuis sa première cotation et des frais annuels limités à 0,35 %, OLD est probablement le placement le plus sûr et diversifié du secteur.

Entre les ETF rassurants type “bon père de famille” (NASDAQ:OLD), les expositions sectorielles quasi-totales (NASDAQ ::LNGR) et les startups qui promettent les miracles médicaux (NYSE:UBX), vous n’avez plus que l’embarras du choix pour investir dans la lutte contre le vieillissement !

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire