Accueil A la une A quoi peut bien servir un smartphone pliable ?

A quoi peut bien servir un smartphone pliable ?

par Vanessa Popineau

A en croire les papiers qui ont émaillé la presse ces derniers temps, à en croire les annonces émanant du dernier Mobile World Congress de Barcelone, la prochaine génération de smartphones sera pliable. Eh oui, pliable. Du jamais vu jusque-là ! Nous vous avions d’ailleurs présenté les prototypes développés par Samsung et Xiaomi.

Si la technologie des écrans souples est intéressante à bien des égards, il est tout de même fort peu probable qu’elle relance à elle seule un marché qui accuse un certain ralentissement depuis plusieurs années.

Malgré cela, les constructeurs, eux, semblent y croire. Chacun planche donc le plus studieusement du monde sur sa propre version. Ils s’accrochent d’autant plus à l’idée que les mobiles pliables réinsuffleront une bonne dose de croissance dans leurs comptes que chaque annonce sur le sujet déclenche sa petite hystérie médiatique.

En même temps, reconnaissons-le, un smartphone qui se plie et se déplie à l’envie, c’est tout de même plutôt impressionnant à voir. Impossible en effet de ne pas saluer la dextérité technologique à l’œuvre.

Evolution des ventes de smartphones. En vert, les ventes en millions d’unités et en rouge le taux de croissance. Source : IDC / Statista.

Néanmoins, la question de l’utilité d’une telle nouveauté se pose. A quoi cela pourra-t-il nous servir dans notre quotidien ? Pour le dire autrement, et outre le fait de pouvoir en augmenter la surface, quel est à l’heure actuelle l’intérêt de pouvoir plier l’écran de son téléphone ? Je vous pose la question.

Smartphone pliable : plus de défauts que de qualités

Une fois que l’effet magique des premières images se dissipe, le désenchantement lui succède. Difficile de dissimuler bien longtemps, même derrière une esbroufe pourtant racoleuse, l’inutilité flagrante d’un tel objet. Qu’est-ce qu’un smartphone pliable peut-il avoir de plus révolutionnaire qu’un bon vieil iPhone ? Rien.

Le format tablette relèveront certains, les constructeurs en tête. Mouais. Bof. Les tablettes, c’est fini. J’en ai une à la maison et je ne l’utilise jamais. Cela fait maintenant quelques années qu’elle prend la poussière dans le coin d’une étagère. Et je suis loin d’être la seule dans ce cas. Pour preuve, une étude menée cet été par le cabinet IDC nous apprend que les ventes de tablettes sont en déclin. Et ce, depuis une quinzaine de trimestres ! Futur RIP pour elles.

Si les tablettes vivent leurs derniers instants, le smartphone pliable, lui pourrait bien ne jamais voir le jour.

Si les tablettes vivent leurs derniers instants, le smartphone pliable, lui pourrait bien ne jamais voir le jour. Notamment parce qu’il semble cumuler plus de défauts que de qualités… Il est vrai que les prototypes actuels sont loin d’être des canons de beauté. Ils sont hyper épais, et donc fatalement, plus lourds que ce qui se fait actuellement. Nous voilà donc de nouveau dans les années 2000, à l’époque des 3310 et autres téléphones à clapet. Retour à la case départ. Cela n’a rien d’une révolution – sauf, bien entendu, si l’on parle de mécanique céleste mais ce n’est pas notre propos du jour.

De son côté, la performance de ces smartphones nouvelle génération ne mérite même pas d’être évoquée tant les critiques fusent actuellement sur le sujet. A priori très gourmandes en batteries, les spécialistes qui se sont exprimés ne semblent pas bien convaincus. Next. Passez votre chemin, il n’y a rien à voir.

Finalement, les smartphones pliables ne sont pour l’instant que des objets tape à l’œil au service d’un marketing basé sur la surenchère technologique. Les usages concrets, eux, restent encore à définir. Une fois n’est pas coutume, l’industrie du smartphone est un poil trop en avance sur l’époque. Les internautes s’en gaussent et personne ne semble enclin à mettre l’équivalent d’un SMIC ou deux dans ce genre de gadgets.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire