Accueil Innovation et vie quotidienne Achetez une maison à moitié prix grâce à l’impression 3D

Achetez une maison à moitié prix grâce à l’impression 3D

par Arthur Toce
construction maison impression 3D

[Aux Etats-Unis, les prix de l’immobilier ont explosé à la hausse ces dernières années. En cause, un gros déséquilibre entre la demande et l’offre conditionné par les coûts de construction. Un contexte compliqué que l’impression 3D pourrait pourtant bien contribuer à révolutionner… et ce, à moindres frais !]

Voici une histoire tout à fait étonnante. Il y a peu, à Riverhead, une maison d’apparence plutôt coquette a été mise en vente à 299 999 $ sur un site internet immobilier (Zillow). Pourtant, compte tenu du secteur où elle se situe, elle devrait être proposée deux fois plus cher. Le quartier est très prisé. Nous sommes dans la périphérie de New York…

Cette maison est neuve. Et, même si elle est d’un style très banal, elle convient à la majorité des Américains. Avec ses trois chambres, ses deux salles de bain, son garage et son grand séjour c’est, aux Etats-Unis, la parfaite petite maison de banlieue. Un classique du genre !

maison imprimée en 3D SQ4DTrès typique des zones pavillonnaires américaines, cette maison n’a à première vue rien de révolutionnaire…
Source : Zillow.

Comment donc justifier ce prix défiant toute concurrence ? Arnaque ? Coup de buzz ? Rien de tout cela. Cette maison a simplement bénéficié d’un petit coup de pouce technologique.

Ce coup de pouce, elle le doit à l’impression 3D. Une technologie pas si nouvelle mais qui pourrait bien être en passe de révolutionner le marché de l’immobilier neuf. Explications…

Une construction rapide, bon marché et écologique

Selon l’entreprise SQ4D, à l’origine du projet, la construction d’un modèle comme celui-là ne coûte pas bien cher. La plupart des éléments nécessaires ont été imprimés sur place, à l’aide d’un dispositif similaire à celui d’une imprimante 3D.

Le coût total aurait été réduit de 70 %

Les fondations, tout comme les murs (intérieurs et extérieurs), ont ainsi été assemblés sur le site par un robot. L’installation de ce robot, placé sur des rails, prend quatre à six heures. Ensuite, il peut commencer à “fabriquer” la maison – au même titre que le ferait une imprimante 3D plus petite pour un objet, par exemple.

Les équipes de SQ4D soutiennent que la construction ainsi réalisée par son robot aurait été trois fois plus rapide qu’une construction classique similaire, avec 48 heures d’impression réparties sur une dizaine de jours. Mais, surtout, le coût total aurait été réduit de 70 %. L’imprimante 3D assure à elle seule 41 % du chantier. Trois employés (seulement !), le suivent de bout en bout, ce qui permet aussi de faire des économies de main-d’œuvre.

Autre argument, et non des moindres, l’empreinte carbone d’une telle construction serait bien plus faible que celle de sa consœur plus traditionnelle. L’entreprise assure que son robot ne consomme que très peu d’énergie et, surtout, que le chantier ne génère pas le moindre déchet superflu. La qualité semble aussi être au rendez-vous, SQ4D offrant 50 ans de garantie pour chaque maison.

Petit bémol pour finir. Une fois les fondations et murs assemblés par le robot, tout l’intérieur reste encore à faire, ce qui nécessitera forcément l’intervention de divers spécialistes et autres artisans.

Mais, il n’empêche, et vous en conviendrez tout de même, c’est une petite révolution pour un secteur qui, justement, a grand besoin d’être un peu disrupté.

L’impression 3D à l’assaut de l’immobilier

Dans ce secteur, les années passent, mais les innovations ne se multiplient pas. Les rares améliorations restent marginales. Un marché énorme mais clairement en mal d’innovations.

Si vous voulez mon avis, l’immobilier fait partie des secteurs dans lesquels nous verrons de grosses évolutions dans les prochaines années – surtout en termes d’automatisation du travail.

graphe marché immoblier américainLes prix de l’immobilier US toujours plus élevés

Si l’on regarde le marché immobilier américain – exception faite du crash de 2008 – on voit bien que les prix ont explosé à la hausse. Et ce, même sans prendre en compte l’inflation.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que la demande continue d’augmenter d’un côté, et que les prix de construction sont impactés par de nouvelles règlementations, empêchant l’offre de s’adapter pleinement.

Et, dans ce marché qui ne fait que monter, des imprimantes capables de construire des maisons pourraient très bien révolutionner le secteur des maisons individuelles pour les vingt prochaines années.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire