Accueil Energies et transports [L’actualité de Ray Blanco] Carburant trop cher, le tout-électrique en plein boom

[L’actualité de Ray Blanco] Carburant trop cher, le tout-électrique en plein boom

par Ray Blanco
pétrole WTI Brent

[Les prix du pétrole – Brent comme WTI – restent sous tension. Cette situation compliquée pousse les sociétés de VTC, comme Uber et Lyft, à appliquer désormais une « surcharge carburant » à leurs grilles tarifaires… Plus que jamais les alternatives aux énergies fossiles ont la cote… Les véhicules électriques sont-ils les groupes électrogènes de demain ? SpaceX à la rescousse de OneWeb lâchée par Soyouz… Et la pénurie de puces s’aggrave (encore !)… Voici l’actu tech en 5 brèves.]

1. Essence : Uber et Lyft augmentent leurs tarifs 

Après avoir chuté en dessous de 100 $ le baril, les prix du pétrole ont de nouveau flambé le 21 mars. Cette situation est compliquée pour tout le monde. Même pour les personnes qui ne conduisent pas…

Tenez, par exemple, les sociétés proposant des services de VTC, comme Uber et Lyft, ont annoncé appliquer désormais une « surcharge carburant » sur les trajets afin d’aider leurs chauffeurs à compenser cette flambée incessante des prix de l’essence.

A partir d’aujourd’hui, donc, Uber factura un supplément de l’ordre de 0,45 $ à 0,55 $ par course, et de 0,35 $ à 0,45 $ par commande livrée. Parallèlement, Lyft va augmenter ses courses de 0,55 $ à partir de cette semaine. Pour en savoir plus… 

2. L’avenir est plus que jamais au tout-électrique

Comme vous avez pu le constater à la lecture de la brève précédente, face à cette flambée des prix à la pompe, nous devons plus que jamais nous tourner vers les alternatives aux énergies fossiles. Ce qui intéressant, c’est que le secteur n’a pas attendu le contexte géopolitique actuel pour se mettre en ordre de bataille.

Déjà, le COVID-19 a accéléré la tendance au tout-électrique. De fait, au-delà des véhicules électriques classiques, la technologie de batteries électriques se propage partout. En fait, toutes les activités de loisirs motorisés en plein air suivent la même tendance – des constructeurs de camping-cars aux plus grandes marques de motos.

Voitures, camions, avions, bateaux… l’électrification de tout va susciter une énorme demande en semi-conducteurs. Et, justement, ce mois-ci dans NewTech Insider USA, j’ai proposé à mes abonnés une petite valeur bien placée pour en profiter comme il se doit.

Pour la connaître, et la rentrer, vous aussi, dans votre portefeuille, rejoignez-moi !

3. Fournir de l’électricité à votre ville grâce à votre voiture

Restons sur les batteries, justement. Nous en avons déjà parlé dans ces colonnes, il existe déjà une technologie vous permettant d’alimenter votre maison en électricité grâce à une batterie de véhicule électrique (VE).

C’est très prometteur. Voilà pourquoi, à présent, les constructeurs automobiles et les fournisseurs d’électricité cherchent un moyen de faire accomplir à cette technologie encore plus de choses. Et dans ce cas, il s’agirait d’alimenter le réseau électrique.

Dans un contexte où la demande d’électricité augmente et l’on s’appuie de plus en plus sur les énergies renouvelables, les scientifiques et ingénieurs travaillent dur pour trouver des solutions.

En Californie, Generals Motors et Pacific Gas and Electric Company (PG&E) travaillent par exemple sur un projet-pilote qui va dans ce sens. De quoi donner encore plus intérêt – et de pertinence – au secteur des VE…

4. SpaceX en soutien de OneWeb

Par un coup du destin, SpaceX a annoncé un nouvel accord selon lequel l’entreprise spatiale assurera le lancement des satellites internet de son principal concurrent, OneWeb.

Cet accord intervient dans un contexte où l’invasion de l’Ukraine a stoppé net les lancements de satellites commerciaux occidentaux assurés par la Russie (Soyouz).

L’accord que OneWeb avait signé avec la Russie pour le lancement de ses satellites étant désormais caduque, c’est SpaceX qui prend le relais. Un rapprochement plus qu’inattendu entre les deux concurrents…

5. La pénurie de puces s’aggrave (encore et toujours)

On le sait, cette année n’a pas commencé d’un bon pied, s’agissant de résoudre la pénurie de puces… et les choses ne se sont pas vraiment améliorées depuis le début de l’année.

Dernièrement, les commandes de puces affichent des délais de livraison atteignant un niveau record d’un peu moins de 26 semaines. Et entre la guerre en Ukraine et la vague de COVID-19 en Chine, ces délais de livraison devraient s’allonger encore plus…

Articles similaires

1 commentaire

Lionel Clerc 23 mars 2022 - 23 h 50 min

L’avenir au tout électrique:
Une vision trop americano-centree, à mon avis, voire américano et chino-centrée, compte tenu du coût du conflit russo-ukrainien, qui pèsera beaucoup plus sur l’Europe que sur les autres continents

Reply

Laissez un commentaire