Accueil Zones géographiquesChine & Asie [L’actualité de Ray Blanco] Pourquoi la Chine s’attaque à ses géants technologiques

[L’actualité de Ray Blanco] Pourquoi la Chine s’attaque à ses géants technologiques

par Ray Blanco
répression tech chine

[Ça secoue pas mal dans le capitalisme chinois en ce moment. Dans le viseur du Parti, les géants de la tech tremblent. Mais Xi Jinping a un plan, et tout cela ne sera que temporaire… De son côté, Google croule sous les amendes… Honda vise la neutralité carbone… Walmart teste la livraison autonome… Et l’Inde, est peut-être le futur Eldorado de la tech… Voici l’actu tech en 5 brèves.] 

1. Pourquoi la Chine tape sur ses géants technologiques

En Chine, Cheng Wei a élaboré une application de VTC d’envergure internationale qui a coûté cher à Uber : DiDi.

Mais, rançon de la gloire oblige, Cheng Wei est aujourd’hui confronté à un périlleux exercice d’équilibriste : gérer les tensions actuelles avec les autorités chinoises et les enquêteurs internationaux. Et ce, tout en luttant contre une redoutable concurrence.

Clairement, DiDi est devenue une cible de choix dans le cadre de la répression dont les entreprises privées et technologiques font l’objet en Chine. Mais Xi Jinping a un plan, et tout cela ne sera que temporaire… Ne vous inquiétez donc pas, malgré les apparences, la Chine ne va pas détruire ses géants technologiques…

2. Google croule sous les amendes antitrust

Les pays étrangers commencent désormais à forcer les entreprises technologiques à modifier la façon dont elles mènent leurs activités.

Google, par exemple, croule sous les amendes. Après la Turquie au mois d’avril, après la France cet été, la dernière en date nous vient de Corée du Sud. Elle se monte à 150 M€ et le motif est toujours le même : abus de position dominante…

Une décision qui intervient juste après l’adoption d’une loi par Séoul qui met fin au monopole de Google et d’Apple sur le marché des applications. Cette loi est susceptible de créer un précédent mondial…

3. Honda vise la neutralité carbone

Dans un contexte où de nombreux constructeurs automobiles commencent à intégrer les véhicules électriques à leur flotte, Honda a indiqué son intention d’en avoir vendu 500 000 d’ici 2030.

Cette annonce est la conséquence d’un ordre exécutif signé par le président Biden, selon lequel, à cette date, la moitié des véhicules de transport de passagers vendus doivent afficher zéro émissions. Honda va même un peu plus loin et vise la neutralité carbone d’ici 2050…

4. Walmart teste la livraison autonome

Puisque nous parlons des véhicules électriques, il convient également d‘évoquer les véhicules autonomes. La semaine dernière, Walmart a annoncé faire équipe avec Ford Motors et Argo AI, une startup possédant une plateforme de véhicules autonomes.

L’objectif est de démarrer les tests d’un service de livraison autonome dans trois grandes villes américaines : Miami, Austin et Washington (DC). Des essais qui devraient aboutir à un déploiement rapide…

5. L’Inde terre de technologies

L’Inde, la troisième économie d’Asie, pourrait être à l’origine du prochain grand événement technologique : une nouvelle génération de développeurs de logiciels comparables à Zoom ou Slack.

Les entreprises du monde entier investissent des milliards de dollars dans les infrastructures numériques, à la suite de la pandémie de COVID-19, et selon un rapport publié par McKinsey & Co, le secteur du SaaS (« Software as a Service » : logiciel à la demande) pourrait peser 1 000 Mds$ d’ici 2030.  

La voie de l’Inde vers le leadership SaaS est claire, mais des défis subsistent…

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire