Accueil Energies et transportsCourse à l'espace Apple-Fi: quand vos SMS passeront par l’espace

Apple-Fi: quand vos SMS passeront par l’espace

par Ray Blanco

Se pourrait-il que l’iPhone que vous avez dans votre poche soit déjà compatible avec le Halo-Fi et qu’il n’attende qu’un signal venu de l’espace pour vous montrer l’étendue de ses nouvelles capacités ?

Cette année, une petite entreprise aérospatiale appelée Lynk s’est servie d’un satellite pour envoyer des SMS à un téléphone Androïd non modifié.

Lynk a pu assurer une connexion lente vers la Station Spatiale Internationale en utilisant le matériel standard que contient n’importe quel smartphone actuel.

Quid d’Apple (NASDAQ : AAPL) qui, on le sait, travaille de manière secrète sur le sujet ? Et si Apple intégrait déjà discrètement des fonctionnalités permettant d’obtenir une bande passante – rapide au lieu de lente – venant de l’espace, et dirigée vers ses téléphones existants ?

Un Apple-Fi à l’automne ?

L’an dernier, la société a discrètement intégré un support pour ce que l’on appelle le Citizens Broadband Radio Service (CBRS).

La Federal communications commission (“FCC” : régulateur américain des télécommunications) a travaillé pendant des années afin d’extraire un spectre de fréquences disponibles autrefois principalement réservé à l’usage militaire. Le CBRS fonctionne sur une bande 150 MHz du spectre situé entre 3,55 et 3,7 GHz.

Ce dispositif discrètement intégré reflèterait-il des préparatifs d’Apple en vue d’un futur déploiement d’un Apple-Fi dans l’espace ?

La norme CBRS permet de créer l’équivalent d’un réseau privé de téléphonie mobile LTE (Long Term Evolution). Les opérateurs de télécommunications sans fil pourraient également l’utiliser dans le cadre de la 5G.

On dit que le CBRS est plus rapide que le Wi-Fi, que c’est une fréquence autorisant des vitesses de bande passante entre 100 Mbps et 1 Gbps. C’est rapide ! Et la bande 3,5GHz allouée au CBRS est déjà fréquemment utilisée pour les communications satellites Terre vers espace !

Alors ce dispositif discrètement intégré reflèterait-il des préparatifs d’Apple en vue d’un futur déploiement d’un Apple-Fi dans l’espace ? C’est une idée intéressante que nous allons suivre [et dont nous avons déjà parlé ici].

Et c’est d’autant plus probable que, selon les informations communiquées lors de la WWDC du 22 juin, les iPhone compatibles 5G seront lancés en fin d’année et présagent des premières phases d’un éventuel déploiement d’Apple dans le segment du Halo-Fi.

Les iPhone de prochaine génération, outre le fait qu’ils sont compatibles 5G, pourraient également recevoir un signal des constellations de satellites.

Les choses vont très vite dans ce secteur. SpaceX espère pouvoir proposer un service dès la fin de l’année et de nouvelles informations ont fuité sur la conception des équipements et appareils pour les utilisateurs finaux.

Elon Musk a déclaré que le terminal conçu par son entreprise avait l’air d’un “OVNI sur un bâton”.

Voici ce qui a fuité dernièrement : ce serait la forme de la box Starlink.

box starlink

Virgin nomme un ancien de Disney à la direction

Les actions de Virgin Galactic (NYSE : SPCE) continuent leur marche vers de nouveaux sommets, cet été, après le pic enregistré par la société en février. Les dernières nouvelles enthousiasmantes, pour SPCE, concernent le nouveau P-DG de l’entreprise, Michael Colglazier.

Le P-DG existant, George Whitesides, demeurera dans l’entreprise, où il aura le titre exceptionnel de Chief Space Officer (directeur de l’espace), ce qui convient tout à fait à cet ancien directeur à la NASA.

Mais, dans un contexte où Virgin Galactic opère une transition vers la commercialisation de son vaisseau spatial en développement depuis longtemps, il lui faut de nouveaux talents.

Colglazier a été P-DG de la division Disney Parks International, alors j’imagine qu’il s’y connaît un peu en matière d’activités touristiques.

Sa nomination prouve que Virgin Galactic n’a aucun problème pour dénicher des talents de grande qualité qui veulent bien monter à bord de sa startup du tourisme spatial.

Cela en dit long sur ses perspectives potentielles, dans la création de ce nouveau secteur. Et qui sait… ses relations étroites avec Disney pourraient permettre de créer de futures opportunités intéressantes, pour une startup spatiale.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

1 commentaire

jolly 27 juillet 2020 - 17 h 39 min

a quand cette fameuse recommandation je suis impatient de découvrir cette recommandation encore merci il est vrai que vos recommandations sont pour la plus part largement gagnantes merci mille fois pour votre travail très sérieux et qui permets de voir l’avenir un peu plus optimiste

Reply

Laissez un commentaire