Accueil Energies et transports Batteries : la nouvelle frontière qui va débloquer la transition énergétique

Batteries : la nouvelle frontière qui va débloquer la transition énergétique

par Ray Blanco
batteries lithium révolution énergétique

[L’ordonnance 841 va obliger les Etats-Unis à basculer vers les énergies renouvelables. Mais, il y a un gros problème : il va falloir/pouvoir mieux les stocker. Ce qui ouvre un énorme boulevard aux producteurs de batteries – lithium-ion notamment. Une nouvelle course est lancée et elle fera plus que jamais la part belle à l’innovation. Les batteries actuelles ont un terrible besoin d’amélioration. Le marché, lui, est déjà là, et il dépasse le cadre des seuls véhicules électriques…]

Cette révolution transformera une niche de marché de 250Mds$ en un secteur pouvant représenter 51000Mds$

Vous ne vous en rendez peut-être pas compte mais la technologie des batteries dépasse largement le seul cadre des voitures électriques (VE). Pour chauffer et alimenter nos maisons, elle pourrait bien prendre une place essentielle – pour ne pas dire centrale…

Cette technologie se répand à une telle vitesse qu’elle passera de l’alimentation de quelques foyers américains à celle de 50 millions de logements répartis dans tout le pays. Et ce, dès maintenant.

Généraliser le déploiement des batteries

C’est le but de l’ordonnance 841, signée par le gouvernement fédéral américain, qui prend des mesures historiques afin de s’assurer que les batteries soient massivement adoptées dans tout le secteur de l’énergie, aux Etats-Unis.

Pour se mettre en conformité avec cette ordonnance fédérale, les acteurs de l’énergie commencent donc à déployer cette technologie partout, et s’en servent pour
remplacer des centrales conventionnelles :

  • le principal fournisseur d’énergie de Floride, Florida Power & Light, pourra s’en servir pour fournir de l’électricité à 900 000 logements dès cette année ;
  • Pacific Gas and Electric Company, en Californie, s’est fixé pour objectif de fournir de l’électricité à 2,3 millions de logements d’ici la fin de l’année 2021 ;
  • Et, au Texas, il pourrait s’agir de 500 000 logements au cours des deux prochaines années.
    Cela représente près de 4 millions de logements, rien que dans ces trois Etats. Et ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Plus de 32 Etats, du Nevada à l’Utah en passant par l’Iowa, font la même chose. Cela veut dire qu’environ quatre Américains sur dix vont recevoir de l’électricité provenant de cette technologie.

Voilà pourquoi Politico déclare que « cela progresse plus vite que les voitures électriques » et « encore plus vite que les énergies renouvelables » telles que le solaire et l’éolien. Et Bloomberg de rajouter que « cela devrait doubler six fois », un taux de croissance qu’il qualifie de « remarquable ».

Par conséquent, il n’est pas difficile de voir que la technologie des batteries va complètement métamorphoser notre réseau électrique, et créer plus que tout autre secteur de nouveaux investisseurs millionnaires…

Ma licorne préférée du secteur

Parmi toutes les entreprises (dont Tesla) qui se bousculent dans le secteur, et qui cherchent à améliorer la capacité des batteries, l’une d’entre elles m’a vraiment tapé dans l’œil. Le capital-risque se l’arrache. Sa capitalisation dépasse le milliard de dollars, mais, elle n’est pas encore cotée en Bourse…

A ce stade, vous devez vous demander pourquoi cette entreprise est si désirable ? Tout simplement parce que son fondateur n’est autre que Gene Berdichevsky, un ancien champion de Tesla… [Il n’en faut pas plus pour accrocher tous les regards et séduire les investisseurs institutionnels. Et si vous voulez savoir de quelle entreprise il s’agit, je vous en dis un peu plus par ici…]

Son fondateur n’est autre que Gene Berdichevsky, un ancien champion de Tesla

Au-delà de ce pédigrée remarquable, elle travaille sur une nouvelle génération de batteries qui pourrait bien rendre les batteries lithium-ion actuelles obsolètes… Sa technologie est protégée non pas par un brevet mais par cent ! Il s’agit d’une « poudre noire » qui rend les batteries Li-ion plus puissantes, efficientes, légères, rapides à recharger et moins chères à produire.

Cette dernière remplace ni plus ni moins la poudre de graphite à l’intérieur des batteries lithium-ion – ce qui permet au lithium d’être stocké avec plus d’efficience. Ainsi, il en faut moins pour le même volume d’énergie. Le poids d’une batterie est diminué de 20 % et cela augmente les stocks d’énergie d’un pourcentage équivalent.

Cette poudre, surnommée « magie noire », intéresse donc les constructeurs automobiles mais aussi les acteurs du secteur aérospatial et bien d’autres :

  • presque tous les appareils alimentés par batterie seront bientôt capables de stocker de l’électricité à des niveaux inédits ;
  • un véhicule électrique qui doit être chargé une nuit entière pour parcourir quelques centaines de kilomètres sera bientôt capable de rouler pendant des mois (ou même des années) sans devoir être rechargé ;
  • et les nouveaux systèmes de batterie et de stockage permettront aux sources d’énergie solaire, éolienne et même hydraulique, de remplacer les systèmes de chauffage, ventilation et climatisation fonctionnant au pétrole, au gaz ou au charbon, dans des millions de logements et d’entreprises.

Cette révolution fondée sur les batteries ne va pas se produire dans dix ans, ni même dans cinq ans. En fait, elle décolle en ce moment même… Une révolution qui transformera une niche de marché de 250 Mds$ en un secteur pouvant représenter 51 000 Mds$, soit une augmentation estimée à +20 300 % !

C’est à mon avis un des secteurs essentiels dans lesquels il faut songer à investir aujourd’hui.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

1 commentaire

Dominique 7 octobre 2021 - 19 h 33 min

Comment investir dans cette batterie avec la poudre noire ?

Reply

Laissez un commentaire