Accueil Santé et BiotechBiotechnologie & pharma Biotechs: derrière le carnage, les opportunités

Biotechs: derrière le carnage, les opportunités

par Ray Blanco
investir biotechs

[Quelle volatilité sur les marchés en ce moment ! Il y règne comme un petit parfum de sell off généralisé. Les cryptomonnaies ont crashé, le NASDAQ a plongé et les biotechs sont tombées… en nombre ! Les valeurs COVID-19, entre autres, sont tout bonnement délaissées. Et pourtant Omicron ne semble pas avoir dit son dernier mot. C’est un nid à variants… Le marché a beau s’en détourner, les biotechs n’ont pas fini de faire parler d’elles. Avec, à la clé, toujours plus de thérapies… et d’opportunités !]

Les cours de l’écosystème biotech sont en berne

Vous l’aurez constaté par vous-même, cher lecteur, ce début d’année 2022 est particulièrement volatil. Malgré quelques tentatives de rebond, il règne sur les marchés boursiers comme un petit parfum – bien capiteux et persistant – de sell off… Les cryptos ont crashé, le NASDAQ a plongé et les biotechs sont tombées… en nombre !

Regardez ce graphe du Nasdaq Biotechnology Index (NBI) :

NBI biotechs graphe bourse

Le cours du NBI le prouve, le marché se détourne des biotechs

Comme vous pouvez le constater, le NBI a connu des jours meilleurs. Lui qui n’avait cessé de s’apprécier depuis mars 2020 a lâché pas moins de -12,25 % depuis le début de l’année – et -23,7 % depuis son sommet du 9 août 2021… Sommet à partir duquel d’ailleurs la tendance baissière s’est enclenchée.

Bref, les cours de l’écosystème biotech sont en berne. Actuellement, les biotechs cotent comme si elles ne valaient plus grand-chose. Comme si elles étaient indignes d’intérêt. Comme si aucune d’entre elles n’allait jamais générer de profits. Pourtant, si je suis bien certain d’une chose, c’est que cela ne peut pas arriver. Au contraire.

Omicron : un nid à variants… (et traitements)

Je pense notamment que les opérateurs de marché se sont un peu trop vite détournés des valeurs COVID-19… Pour autant, tout comme eux, j’aimerais moi aussi voir en Omicron le variant ultime. Celui qui mettra un terme à ce satané SARS-CoV-2… Le variant de l’immunité collective, celui qui rendra obsolète tout impératif vaccinal. Mais le fait est que ce ne sera probablement pas le cas.

Le marché s’est un peu trop vite détourné des valeurs COVID-19

D’abord parce qu’Omicron s’est reproduit, donnant naissance au BA.2. Ensuite parce que selon les premières données à notre disposition, ce dernier serait encore plus transmissible que son prédécesseur génétique… (Ce qui est stupéfiant, considérant la vitesse à laquelle Omicron s’est propagé.) Et, en plus, le fait d’avoir contracté Omicron ne vous dispensera pas forcément de BA.2 !

Voilà où nous en sommes. Et Omicron fera d’autres bébés. En effet, a priori – d’après les recherches –, nous devons l’existence d’Omicron parmi nous aux… souris. Et, si tel est bien le cas, nous avons-là un beau réservoir de futurs variants… un terreau idéal pour que de nouvelles versions du virus nous infectent. Nos amies les souris, entre autres rongeurs, ayant tendance à vivre tout près de nous, les humains, le coronavirus aura sans nul doute d’autres occasions de passer d’une espèce à l’autre, à l’avenir.

Donc, malheureusement, le variant Omicron ne représente pas la dernière incursion du COVID-19. Nous évoluerons bientôt du COVID-19 en tant que crise à un COVID-19 avec lequel nous devrons cohabiter. Conclusion : les biotechs officiant sur le sujet n’ont pas fini de faire parler d’elles. Il existera encore une énorme demande en faveur de vaccins sûrs et efficaces. Entre autres traitements…

Toujours plus de thérapies et d’opportunités

Bien sûr, il n’y a pas que le COVID-19 dans la vie de nos biotechs. Certaines travaillent dur pour développer, et commercialiser, de nouvelles thérapies. Et ce, pour tout un tas de pathologies. Je pense à Alzheimer, Parkinson, aux cancers, aux maladies auto-immunes, et j’en passe. Certaines d’entre elles seront très rentables dans un futur proche.

Le champ d’actions est vaste. Voilà pourquoi le secteur draine toujours énormément de capitaux. Il n’est en effet pas inutile de rappeler que, chaque année, des milliards de dollars sont investis dans la recherche et le développement.

Voici un exemple comme un autre : Altos Labs a levé fin janvier 3 Mds$ lors de son premier tour de financement. Un montant record et, parmi ses investisseurs, Jeff Bezsos, le patron d’Amazon. Le projet de cette startup de la Silicon Valley ? Trouver un remède contre le vieillissement, rajeunir nos cellules au moyen d’un procédé de reprogrammation biologique. Vaste programme.

Le secteur draine toujours énormément de capitaux

N’en doutez donc pas, cher lecteur, en 2022, les biotechs poursuivront leurs luttes contre les maladies, le vieillissement (la mort ?). Certaines d’entre elles pourraient même voir leur cours exploser très rapidement. Car, si le marché s’en détourne aujourd’hui, cela ne sera pas forcément le cas demain.

Le cas d’Aurinia Pharmaceuticals l’illustre très bien. Elle fait partie des biotechs sur lesquelles le marché s’est particulièrement acharné ces derniers temps. Pourtant, ayant déjà franchi l’obstacle de la commercialisation, elle en bonne voie pour augmenter ses revenus.

En effet, les ventes du Lupkynis – le traitement d’Aurinia récemment autorisé dans l’indication du lupus – augmentent de manière constante. Selon les dernières estimations, quand elles atteindront leur pic, ces ventes devraient atteindre au moins 1 Md$. Un vrai blockbuster en puissance. Et quand ce sera le cas, le marché l’ovationnera à grand renfort de clappements…

Tout cela pour vous dire que l’environnement de marché actuel offre une énorme opportunité. Ce vieil adage de l’univers de l’investissement – « lorsque le sang coule dans les rues, j’achète » – s’applique actuellement à toutes sortes de petites biotechs et entreprises à forte croissance de nature « disruptive ». Encore faut-il, il est vrai, savoir séparer le bon grain de l’ivraie !

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire

×

Powered by WhatsApp Chat

× Comment puis-je vous aidez ?