Accueil BlockchainBitcoin et cryptomonnaies Bitcoin/Ethereum : quelles perspectives?

Bitcoin/Ethereum : quelles perspectives?

par Ray Blanco
cryptos ethereum bitcoin perspectives

[Rien ne va plus sur les cryptomonnaies. On ne compte plus les corrections ces derniers temps. Voici donc la grande question du jour : où en sommes-nous, et vers où nous orientons-nous sur ce segment d’investissement bien particulier ? Pour le savoir, les derniers mouvements à l’œuvre sur le Bitcoin et l’Ethereum peuvent être instructifs. Mais, si le rally ne semble pas bien loin, pour le relancer, le soutien de l’ensemble du marché sera nécessaire…]

On ne compte plus les corrections « majeures » sur le Bitcoin ces derniers temps. La dernière en date, cet été, l’a fait chuter lourdement, 50 % plus bas… L’Ethereum y a également eu droit, en corrigeant juste en dessous de 2 000 $.

Mais l’histoire ne s’est pas arrêtée là. Le Bitcoin et l’Ethereum ont ensuite opéré d’énormes rallys et se sont envolés vers de nouveaux plus-hauts.

BTC/ETH: où en sommes-nous, et vers où nous orientons-nous ?

A la suite de ces rallys, toutefois, le Bitcoin et l’Ethereum ont tous les deux reculé. Voilà qui n’a rien d’exceptionnel, en l’espèce… Et donc, voici la grande question que tout le monde se pose en ce moment : où en sommes-nous, et vers où nous orientons-nous ?

Au moment où je rédige ces lignes, le Bitcoin se situe à environ 10 000 $ de ses plus-hauts historiques, et l’Ethereum à 500 $. La semaine dernière a été rude pour les deux cryptomonnaies, dans un contexte où elles ont lutté pour reprendre pied et renouer avec leur rally.

Mais les choses se sont améliorées le 23 novembre… Ce jour-là, le Bitcoin était en hausse de 3 % et l’Ethereum de plus de 7 %.

Bitcoin/Ethereum : état des lieux

Commençons d’abord par le Bitcoin… La matinée du 23 novembre s’est avérée plutôt mitigée.

Comme je l’ai mentionné, le BTC était en hausse de 3 % (environ), à 57 650 $. En début de matinée, il a marqué un plus-bas à 55 400 $. Puis, il est reparti à la hausse. En évitant le premier niveau de support, aux alentours de 54 845 $, le Bitcoin a ensuite marqué un plus-haut de fin de matinée à 57 750 $.

Le soutien de l’ensemble du marché sera nécessaire

Le Bitcoin devra certainement franchir une résistance, pour grimper aux alentours des 58 600 $, et le soutien de l’ensemble du marché sera nécessaire, pour regagner les 60 000 $.

Si nous assistons à un rally prolongé des cryptomonnaies, le Bitcoin pourrait tester la résistance à 60 000 $ avant tout repli.

Si l’on observe l’Ethereum, les choses ont l’air un peu meilleures…

Je le répète, l’Ethereum était en hausse de plus de 7 %, à 4 380 $, le 23 novembre. Mis à part un repli avant 8 heures du matin (EST), le rally de l’Ethereum est demeuré intact, dans son mouvement à la hausse. L’Ethereum a également réussi à franchir quelques niveaux de résistance.

Vers un rally durable ?

En dehors d’événements nouveaux majeurs, on dirait que l’on va peut-être bien assister à un rally prolongé des cryptomonnaies, après tout.

Le marché des cryptos ne ferme jamais

Ce qui est intéressant, entre autres, avec les cryptomonnaies, c’est que le « marché » ne ferme jamais : les trades de cryptomonnaies peuvent être réalisés à toutes heures du jour, et le week-end également.

Je vais surveiller ce qu’il se passe et je vous tiendrai informé de tout fait nouveau. Mais, encore une fois, les replis ne sont pas à considérer comme des catastrophes. Bien au contraire, il faut les mettre à profit.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

1 commentaire

CHRISTIAN GUERIN 5 décembre 2021 - 10 h 58 min

Actuellement, le virtuel, dont les cryptomonnaies font partie, prend une place de plus en plus grande par rapport au réel qui finira cependant, tôt ou tard, par s’imposer.
Le virtuel ne reste qu’un moyen pour essayer de comprendre le réel.
L’avenir nous le montrera.
Ce dernier se comporte comme le monde quantique (principe de superposition: plusieurs avenirs possibles; révélation quand on l’observe au présent).
Inversement, le passé s’inscrit dans l’espace à grande échelle, étant donné le temps que met la lumière pour nous parvenir.
La gravité fait partie de cet espace et il est probable qu’il n’existe pas de graviton.

Reply

Laissez un commentaire