Accueil BlockchainBitcoin et cryptomonnaies Bitcoin : l’important ce n’est (vraiment) pas la chute

Bitcoin : l’important ce n’est (vraiment) pas la chute

par redaction
investir bitcoin halving

[La tant attendue reprise haussière du Bitcoin n’aura pas lieu. Pas tout de suite tout du moins. Si sa dernière incursion au-dessus des 40 000 $ avait nourri bon nombre d’hypothèses, le support n’aura pas tenu longtemps, renvoyant dans les cordes toutes velléités de hausse. A ce stade, bien malin celui qui prétend savoir quelle direction choisira la cryptomonnaie. Les gros investisseurs, d’ailleurs, ne s’en soucient guère. Pour eux, seul le temps long compte. Le temps long et le Dollar Cost Averaging…]

La dernière incursion du Bitcoin au-dessus des 40 000 $ est un signal fort

40 000 $… Voilà un niveau particulièrement important à observer si vous vous intéressez de près aux cryptomonnaies en général, et au Bitcoin en particulier. C’est le niveau dont tout le monde parle en ce moment. C’est le niveau vers lequel convergent tous les regards, toutes les analyses, tous les espoirs mais aussi de nombreuses craintes. Il faut dire que la résistance est majeure, et son franchissement déterminant.

Bon nombre d’observateurs l’affirment, la dernière incursion du Bitcoin au-dessus des 40 000 $ est un signal fort. La tendance baissière serait en passe de se retourner (enfin !). Les traders de cryptomonnaies veulent y croire, voyant le marché leur offrir quelques nuances de vert bienvenues.

Mais, ne l’oublions pas, une « croix de la mort » est tout récemment apparue dans le ciel du Bitcoin… Alors, oui, le franchissement des 40 000 $ peut être considéré comme un signal haussier, mais notre sinistre figure chartiste, elle, plaide pour la baisse. Alors qui a raison ? A ce stade, bien malin celui qui prétend le savoir…

Bitcoin à 40 000 $ : ça passe ou ça casse ?

Restons-en donc aux faits. Le 17 février, le Bitcoin est légèrement repassé sous les 40 000 $, puis a lancé en l’air quelques grappins, tentant de s’arrimer tant bien que mal les jours suivants à son nouveau support. Mais, force est de le reconnaître, cela n’a pas tenu. Le support a rejeté toutes ses velléités haussières, le renvoyant sèchement sur les 38 000 $.

Et, bien évidemment, comme souvent, le Bitcoin ne chute jamais seul, emportant avec lui la plupart des autres cryptomonnaies. Cela ne vous aura pas échappé, le marché actions n’est pas non plus en reste. Le rouge domine.

Le contexte actuel n’aide pas. Les tensions s’exacerbent entre la Russie et l’Ukraine et le risque d’un resserrement monétaire de la Fed est dans toutes les têtes. A ce titre, le mois de mars sera déterminant. Il faudra être particulièrement attentif à la prochaine réunion du FOMC, entre autres.

Voilà donc où nous en sommes. La situation est loin d’être engageante. A l’heure où je rédige ses lignes, le Bitcoin s’échange sous les 38 000 $, autour de 37 300 $. Il est encore très loin de ses plus-hauts historiques (environ 69 000 $) et semble se chercher un plancher à partir duquel rebondir.

Il ne faut pas s’attendre à un quelconque bull run cette année

Pour autant, si certains l’espèrent rapide, d’autres sont bien plus mesurés à ce sujet. C’est par exemple le cas de mon collègue Arthur Toce qui estime qu’il ne faut pas s’attendre à un quelconque bull run cette année. (Il en a parlé juste ici.) Selon d’autres, il faudrait même attendre le prochain halving pour voir l’ensemble du marché cryptos se réveiller… 2024/2025 donc. Pour rappel, le dernier halving a eu lieu en mai 2020, et on se souvient tous de l’euphorie haussière qui s’en est suivie…

D’un point de vue purement technique, Daniel Kukan, trader chez Crypto Finance AG a déclaré que son objectif de hausse se situait désormais autour des 42 000/43 000 $. Vous m’autoriserez l’expression, cela ne vole pas bien haut. A l’inverse, il entrevoit un support à 33 000 $ ou, au pire des cas, à 28 000 $ – « que nous n’avons pas atteint ». En résumé, ça passe ou ça casse…

Dans l’intervalle, il nous faudra donc nous armer d’un peu de patience, de beaucoup d’endurance. Et, surtout, savoir identifier les opportunités lorsqu’elles se présentent. La période actuelle n’est pas évidente, certes, mais beaucoup ont choisi de voir le verre à moitié plein. Pour eux, investir sur le Bitcoin doit se penser sur le temps long. Cela est aussi ma certitude, et je vous le répète assez régulièrement.

Seul le long terme compte

Ce point de vue est partagé par bon nombre de gros crypto-investisseurs. C’est le cas par exemple de Michael Saylor, P-DG de l’éditeur de logiciels MicroStrategy. Très haussier sur les cryptos il a réaffirmé cette posture dernièrement, déclarant sur Bloomberg que « le Bitcoin – et peut-être Ethereum, également – sont des investissements à long terme ». Et de rajouter : « Mon horizon temps est d’une décennie ou plus. » 

La période actuelle n’est pas évidente mais beaucoup ont choisi de la mettre à profit

Michael Saylor est très connu dans la crypto-sphère pour se renforcer très régulièrement sur le Bitcoin dès que son cours baisse. Et il le fait tout aussi régulièrement savoir sur Twitter. A ce jour, selon ses dernières déclarations, MicroStrategy serait à la tête de quelque 125 051 bitcoins – après en avoir rachetés 660 entre le 30 décembre 2021 et le 31 janvier 2022…

Sa stratégie ? Le DCA (Dollar Cost Averaging) and hold. L’idée ? Diversifier ses activités d’éditeur de logiciels en s’orientant vers une technologie prometteuse. Voilà. C’est simple. Michael Saylor se renforce régulièrement à la baisse. Ensuite, il ne se soucie pas des fluctuations du marché. Seul le long terme compte. Comme il le déclare bien volontiers, il ne compte absolument pas vendre ses bitcoins. Et pourtant le risque est très élevé eu égard à l’exposition de son entreprise à cet actif.

C’est ce que font d’ailleurs, la plupart des gros investisseurs qui détiennent du Bitcoin – entre autres cryptomonnaies. Alors même si le Bitcoin a encore de la distance à rattraper avant de rejoindre ses derniers sommets, je pense que le temps donnera raison à ceux qui sauront tenir leurs positions jusqu’au bout.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire

×

Powered by WhatsApp Chat

× Comment puis-je vous aidez ?