Accueil A la une La Bourse de Malte s’associe à Neufund et Binance pour créer la première place de marché blockchain

La Bourse de Malte s’associe à Neufund et Binance pour créer la première place de marché blockchain

par Florian Darras
Bourse Malte

En matière de blockchain, Malte n’a décidément pas froid aux yeux et n’hésite pas à mettre les deux pieds dans le plat pour être la locomotive de l’Union européenne !

Sorte de paradis des cryptotraders, l’île accueillait notamment cette année deux géants de l’univers des monnaies virtuelles : OKEx et Binance.

Quand d’autres Etats-membres sont encore dans l’expectative, par excès de prudence ou par méconnaissance des enjeux des technologies de demain, Malte saisit la balle au bond et donne la possibilité aux entrepreneurs de laisser libre cours à leurs ambitieux desseins…

Neufund réinvente le financement participatif sur la blockchain

Le projet récent d’une jeune startup berlinoise, Neufund, en est la parfaite illustration. Cette dernière a mené avec succès une levée de fonds ICO en novembre dernier. Son objectif ? Développer une plateforme décentralisée de financement en crowd-equity, mais d’un nouveau genre, car s’appuyant sur la technologie de la chaîne de blocs.

C’est ainsi qu’a vu le jour le concept d’Equity Token Offering (ETO), une collecte de fonds proche des Initial Coin Offering (ICO), mais accessible à n’importe quelle entreprise (du secteur de la blockchain ou non) qui émettrait à cette occasion des equity tokens ou security tokens.

ETO Neufund - schema graphique : transaction lors d'un investissement, plateforme, ETH euro - ACTIONS Token investisseursPrincipe de fonctionnement d’un ETO (Equity Token Offering) sur la plateforme Neufund. Source : Neufund.

Fort du succès de son ICO, l’appétit de Neufund grandit et la plateforme met désormais le cap sur Malte, l’objectif étant de profiter d’un écosystème conciliant et propice en termes de régulation, mais aussi de nouer un partenariat prometteur à bien des égards.

La Bourse de Malte veut marier régulation et décentralisation

Ce partenariat entre trois acteurs qui ne manquent pas d’idées, la très active Bourse de Malte (MSE, pour Malta Stock Exchange), Neufund et la plateforme leader du trading de cryptomonnaies Binance, pourrait même donner lieu à une petite révolution…

Nous sommes ravis de nous associer avec Neufund, dans l’idée pionnière de créer un écosystème complet pour l’émission et la négociation de titres sur la blockchain. Il s’agit d’un nouveau chapitre pour le développement de Binance, avec pour objectif de ‘tokeniser’ les actifs financiers traditionnels”, décodait Changpeng Zhao, CEO de Binance, le 19 juillet dernier.

Le trio devrait d’ici la fin de l’année élaborer un projet-pilote porteur de grandes espérances : “La première plateforme d’échanges régulée et décentralisée, pour la cotation et la négociation de security tokens et de cryptos-actifs.”

Les mots “décentralisation” et “régulation” pourraient paraître antinomiques. La décentralisation suppose en effet un système d’échanges de pair à pair, sans tiers de confiance, alors que la régulation est par nature centralisée. Les trois partenaires sont toutefois décidés à marier les contraires et leur projet devrait franchir l’obstacle de la validation réglementaire sans coup férir.

Je rappelle en effet que la MSE est de la partie et que les autorités maltaises sont très favorables à l’environnement des cryptomonnaies et de la blockchain.

Le petit bâtiment de la Bourse de Malte pourrait accueillir la première Bourse basée sur la blockchain. 

Le petit bâtiment de la Bourse de Malte pourrait accueillir la première Bourse basée sur la blockchain. 

Lors d’une ETO, les equity tokens remplacent les actions

La plateforme de Neufund a, je vous le disais, vocation à permettre l’échange d’actifs financiers “tokenisés” par le biais de la blockchain.

Historiquement, un token (ou jeton en français) est un actif numérique liquide transférable entre pairs sans que l’existence d’un tiers de confiance ne soit nécessaire à la validation de la transaction. Les mécanismes techniques de la blockchain en garantissent en effet l’authenticité et permettent d’éviter leur duplication indue.

La différence réside dans la nature des jetons émis qui, s’agissant des ETO, représentent systématiquement les titres de propriété d’une société.

Ainsi des startups du monde entier pourront-elles lever des fonds sur cette place de marché unique sans être forcément cotées en Bourse. Au lieu de chercher des financements du côté des fonds de private equity ou des plateformes de crowd-equity elles pourront s’adresser en direct à une masse d’investisseurs.

Le marché des jetons equity est colossal : d’après CapLinked, il pourrait représenter 1 000 Mds$ d’ici à 2020 !

Bien sûr, ces entreprises devront se conformer aux normes prochainement en vigueur dans ce cadre, mais les investisseurs bénéficieront de la formidable liquidité que confère les security tokens.

Et contrairement aux parts classiques d’une société non cotée, par nature peu liquide pour l’investisseur sauf rachat par un concurrent ou lancement d’une introduction en Bourse, les jetons pourront ici être directement transférés en fonction de la loi de l’offre et de la demande.

Décentralisation oblige, les frais inhérents à la levée de fonds seront moins élevés. Un avantage précieux tant pour les investisseurs que les entrepreneurs, qui sont généralement prélevés d’importants montants par les “tiers de confiance” auxquels ils ont recours dans le système dit classique.

Les security tokens seront selon toute probabilité référencés sur Binance, qui peut se targuer d’être la première plateforme mondiale en termes de volumes, assurant de ce fait la liquidité tant recherchée.

Quelles opportunités pour les investisseurs ?

Le jeton émis par Neufund pour irriguer l’écosystème qu’elle entend mettre en place est le Neumark (NEU), qui n’est toutefois listé ni sur Binance, ni sur OKEx, une plateforme que j’évoquais en introduction et avec laquelle Neufund a également noué un partenariat.

Graphique cours du Neumark NEU USD bourse hebdo

https://www.worldcoinindex.com/de/munze/neumark

Le cours du NEU a bien réagi à la hausse et a même bondi de 75% en l’espace de cinq jours.

Au-delà de l’annonce du partenariat, une bonne nouvelle en soi, les investisseurs anticiperaient-ils un listage sur l’une ou l’autre, voire sur les deux plateformes ? Je suis enclin à penser que oui… [NDLR : pour bénéficier de tous les conseils de Florian, rejoignez son service Cryptos Trading…]

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire