Accueil Enjeux [Bourse] Repérer les opportunités en temps de crise (surtout les techs)

[Bourse] Repérer les opportunités en temps de crise (surtout les techs)

par Ray Blanco
inflation crise opportunité

La crise en Ukraine pèse. Et ce, de manière internationale. La croissance mondiale est menacée. L’inflation grimpe de toutes parts, la récession couve. Les marchés, eux, font un peu comme ils peuvent. Ça ne respire pas la joie. Et pourtant, derrière chaque crise se trouvent des opportunités incroyables. Souvenons-nous de mars 2020 et essayons d’anticiper ce qui nous attend…

Vous l’aurez remarqué, en ce moment, l’actualité financière n’est pas vraiment au beau fixe. L’inflation grimpe de toutes parts, la récession couve. Les marchés font un peu comme ils peuvent. Les temps sont incertains.

Tout cela est un peu déprimant, ne trouvez-vous pas ? Et pourtant je reste un incorrigible optimiste, comme vous allez le voir.

Aujourd’hui, donc, j’ai souhaité vous partager mes dernières réflexions concernant le marché actuel car je pense que, par les temps qui courent, il est important de bien garder à l’esprit qu’il y a toujours des opportunités à saisir. Peu importe le contexte.

Souvenez-vous de mars 2020…

Tenez, la dernière fois que nous avons eu une belle frayeur du genre, c’était il y a deux ans. Rappelez-vous l’abyssale sell-off boursier de mars 2020, quand le COVID-19 s’est abattu sur la planète et que l’on a compris que cela allait provoquer de graves perturbations.

Le marché actions a plongé. Le marché actions s’est repris. Et même relativement rapidement. Mieux encore, les entreprises qui nous ont aidés à gérer la crise, elles, ont enregistré d’excellentes performances.

Au beau milieu de ce scénario catastrophique, nous avons eu d’excellentes opportunités d’investissement

Il s’agit des entreprises qui nous ont aidés à rester productifs pendant les confinements, à l’image de Zoom, dont je me sers d’ailleurs régulièrement. Il y a Teladoc aussi, le spécialiste de la télémédecine, qui s’est envolé porté par un contexte où tout le monde privilégiait les consultations à distance. Ces types de sociétés se sont distinguées car elles ont offert des solutions.

Du côté des biotechs, tout pareil. Beaucoup d’entreprises ont énormément prospéré, notamment en développant des vaccins, comme Pfizer. Certaines se sont envolées uniquement parce qu’elles travaillaient sur des traitements potentiels du COVID-19.

Et donc, au beau milieu de ce scénario catastrophique, nous avons eu énormément d’excellentes opportunités d’investissement, notamment offertes par les sociétés qui développaient des technologies permettant de gérer le problème, et peut-être même de le résoudre.

Et à présent, nous sommes confrontés à une situation où le pétrole flambe, les prix de tout augmentent, les chaînes d’approvisionnement sont encore plus perturbées alors même qu’elles ne s’étaient pas encore remises du COVID-19.

Encore une fois le système monde est perturbé. Encore une fois certaines entreprises arriveront parfaitement à tirer leur épingle du jeu. J’en suis convaincu.

Ceux qui règlent les problèmes prospèrent

Dans un contexte d’augmentation des produits alimentaires, il s’agira par exemple d’entreprises développant des technologies agricoles, des méthodes permettant d’accroître les rendements des cultures sur les terres existantes. Des biotechs qui développent des caractéristiques améliorant le rendement des cultures par exemple. Des choses de ce genre.

Du côté de l’énergie, il y a encore peu de temps, il n’existait pas d’alternative au diesel et à l’essence, pour les voitures. Les gens étaient bien obligés d’encaisser le coup. Rappelez-vous, lors du choc pétrolier des années 1970, il n’était pas possible de s’acheter une voiture électrique.

Mais très rapidement le marché automobile s’est adapté. On a circulé dans des voitures bien plus économes, 4 cylindres, plus compactes. Ce segment de marché de l’automobile a connu un véritable boom dans les années 1980. Et tout cela parce que les prix de l’essence avaient flambé.

Certaines entreprises arriveront parfaitement à tirer leur épingle du jeu

De nos jours, il existe beaucoup de solutions de remplacement à bon nombre de problèmes. C’est un principe économique de base. Si le bœuf est trop cher au supermarché, ou qu’il y a une pénurie de bœuf – pure hypothèse – vous vous reportez sur du poulet, ou autre chose : vous remplacez le produit par un autre.

Dans un contexte où les prix de l’essence augmentent – et je sais que dans d’autres régions des Etats-Unis, les prix dépassent les 4 $ – que vont faire les gens ? Ils vont trouver une solution de remplacement. S’ils envisageaient déjà de remplacer leur voiture, un modèle électrique les séduira plus qu’une version essence à 4 $ ou 5 $ le gallon.

Donc, il y a des constructeurs tels que Tesla, Rivian, Ford et d’autres, qui s’engagent à fond dans les technologies des véhicules électriques et qui commercialisent de nouvelles voitures électriques.

Un contexte porteur pour les VE

Vous allez constater que le contexte est excellent pour les ventes de voitures électriques. Cette technologie est utile dans la mesure où les prix du pétrole flambent. Et donc, la situation est semblable à celle à laquelle nous avons été confrontés avec le COVID-19. Ces sociétés offrent des substituts et des solutions. Et les gens vont se précipiter dessus.

Et c’est donc le genre de choses que je vais surveiller. Il y a longtemps que nous avons sauté dans le train des véhicules électriques, dans le cadre de NewTech Insider.

Le contexte est excellent pour les ventes de voitures électriques

Je ne dis pas que c’est la solution idéale. Les voitures électriques ont également des problèmes de chaîne d’approvisionnement. Elles ont énormément besoin de choses comme le cuivre, le nickel, le lithium, pour les batteries, et ce genre de choses, ce qui n’est pas le cas des voitures équipées d’un moteur à combustion interne traditionnel.

Je suis sûr qu’il y aura des opportunités d’innover, dans le secteur, et de concevoir des véhicules électriques qui consomment moins de ces éléments. C’est également quelque chose que je vais surveiller.

Personnellement, je recherche ce type de sociétés – comme je l’ai fait lorsque le COVID-19 est apparu – qui développent (ou commercialisent) des technologies qui nous aideront à traverser cette incroyable envolée des prix des matériaux et autres produits de base, qui sont le moteur de la civilisation moderne.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire

×

Hello!

Click one of our contacts below to chat on WhatsApp

× Comment puis-je vous aidez ?