Accueil Santé et Biotech Cancer – La biopsie liquide, un diagnostic par simple prise de sang

Cancer – La biopsie liquide, un diagnostic par simple prise de sang

par Vanessa Popineau
biopsie liquide cancer

Avec la biopsie liquide, le dépistage du cancer fait sa révolution. En lui-même, le procédé biopsique n’a rien de nouveau. Le problème c’est que, la plupart du temps, il est invasif. Il implique une chirurgie. En fait, on prélève dans le corps un petit morceau de tissu biologique (organe, tumeur, etc.) afin de procéder à son analyse.

Ce qui est nouveau, en revanche, c’est de pouvoir passer par un simple prélèvement sanguin. Et, c’est directement à partir de cet échantillon que l’on va rechercher – dans le sang donc – la présence de tumeurs. Comment ? En traquant des traces de leur ADN. Car, oui, les tumeurs présentent une forme d’ADN caractéristique.

La technique est, vous en conviendrez, beaucoup moins invasive et propose une toute nouvelle manière de poser des diagnostics en faisant littéralement l’impasse sur l’acte chirurgical – dans un premier temps du moins.

Huit cancers détectables par la biopsie liquide

A l’heure actuelle, la biopsie liquide permet de détecter huit cancers (les voies biliaires, le côlon-rectum, le sein, les ovaires, la peau, le pancréas, le rein et, bien sûr le cerveau). C’est ce qu’affirme une toute récente découverte de l’Institut de recherche sur le cancer de Cambridge (Royaume-Uni).

Cancer research UK Twitter

“Nos chercheurs ont trouvé de l’ADN de tumeur cérébrale dans le liquide cérébro-spinal.”

Une belle avancée pour le dépistage du cancer. Reste encore à perfectionner cette technique prometteuse. Les faux positifs sont encore trop nombreux. Et, pour l’heure, en effet, il lui est plus facile de diagnostiquer la maladie à un stade avancé que quand elle n’en est qu’à ses prémices.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire