Accueil Santé et BiotechCannabis médical Cannabis : Amazon en faveur de la réforme fédérale

Cannabis : Amazon en faveur de la réforme fédérale

par Ray Blanco
Amazon cannabis

[On a longtemps considéré la légalisation du cannabis comme faisant partie du programme démocrate. Mais, de plus en plus, la levée de la prohibition du cannabis devient une question bipartite. Bien évidemment, le sujet n’est pas circonscrit au débat politique. Les grandes entreprises, elles aussi, commencent à prendre parti. A l’image du géant du e-commerce, Amazon – deuxième plus grand employeur privé des Etats-Unis.]

Légaliser le secteur du cannabis est bon pour les affaires

Aux Etats-Unis, on le sait, la légalisation – au niveau fédéral – du cannabis fait débat. Il y a les partisans, majoritairement Démocrates. Et les opposants, de manière générale, Républicains. Mais, les postures sont de moins en moins clivées. En effet, de plus en plus, les arguments s’appuyant sur les activités économiques et les marchés poussent les Républicains à rejoindre leurs confrères démocrates et à soutenir également la réforme du cannabis.

Pourquoi ? La réponse est simple. Le cannabis représente d’énormes activités, alors légaliser le secteur est également bon pour les affaires ! Et c’est l’argument mis en avant par la représentante républicaine Nancy Mace (Caroline du Sud) dans une tribune publiée le mois dernier dans le Wall Street Journal.

Alors que de plus en plus d’Etats ont réformé leurs lois sur le cannabis, la dimension et le poids économique de ce secteur ont nettement augmenté. Or, qui dit poids dit influence politique…

Cannabis : des revenus (et des taxes) qui accélèrent

Prenons l’exemple de l’Arizona, qui a autorisé la vente réglementée de cannabis il y a tout juste un an. Le secteur du cannabis de cet Etat a généré un chiffre d’affaires de plus de 1,2 Md$ au cours de la première année. Et, vous vous en doutez, les revenus générés par le cannabis sont excellents pour les recettes fiscales.

En 2021, l’Illinois a enregistré son deuxième exercice complet suivant la légalisation du cannabis à usage récréatif. Comme l’Arizona, l’Etat de Lincoln a enregistré des ventes s’élevant à 1,4 Md$, soit plus du double qu’en 2020. Au cours du mois de novembre, l’Etat a engrangé 387 M$ de recettes fiscales sur le cannabis, pulvérisant de près de 100 M$ les 291 M$ collectés sur l’alcool. Une partie des recettes fiscales va dans ses caisses et, l’an dernier, elles ont probablement contribué au fait que la note de crédit de l’Illinois a été relevée pour la première fois en 25 ans.

Le secteur va plus que doubler au cours des trois à cinq ans à venir

En raison de ce boom des taxes sur le cannabis, bon nombre d’Etats enregistrent des recettes fiscales record. Dans toute l’Amérique, les ventes de cannabis ont progressé de 40 % et atteint les 25 Mds$ en 2021, selon une étude réalisée par Bank of America. Dans le monde, le secteur a généré 31 Mds$ de chiffre d’affaires en 2021.

Mais cette ruée vers l’or vert légal est loin d’être achevée. Ben Kovler, P-DG de l’opérateur multi-états Green Thumb Industries, estime que le secteur va plus que doubler et atteindre les 75 Mds$ au cours des trois à cinq ans à venir.

L’influence politique du cannabis

Dans sa tribune parue dans le Wall Street Journal, la représentante Nancy Mace explique que la prohibition coûte des centaines de millions de dollars et que le Congrès devrait garantir une « place de marché libre, juste et ouverte ».

Et c’est ce qui explique en partie que Nancy Mace – Républicaine donc – ait rejoint le camp en faveur de la réforme du cannabis et de la loi appelée States Reform Act. Elle pense que cette loi serait une aubaine pour les petites entreprises. Mais Mace a des raisons personnelles. Elle pense que le cannabis l’a aidée à surmonter sa dépression, provoquée par un viol subi dans l’enfance.

De plus en plus, les très grandes entreprises deviennent également favorables à la réforme du cannabis, dont Amazon, qui soutient publiquement le projet de réforme de la loi de Nancy Mace. Et ce n’est pas forcément pour les raisons que l’on pourrait imaginer. Amazon a déclaré n’avoir aucune intention d’intégrer le secteur du cannabis, bien que, personnellement, je dirais : « C’est ce qu’on verra ».

Amazon favorable à une réforme fédérale sur le cannabis

La raison est encore plus triviale. Ce dont a besoin cette gigantesque entreprise de commerce en ligne, ce sont des centaines de milliers de salariés. Rien qu’en 2020, Amazon a embauché 500 000 personnes, portant ainsi ses effectifs à plus de 1,3 million début 2021.

Trouver les bonnes personnes à embaucher n’est pas facile, comme vous le dira toute personne ayant essayé de gérer une entreprise. C’est particulièrement vrai dans le contexte actuel, où le marché de l’emploi est tendu.

Une réforme fédérale lèverait certaines restrictions à l’embauche

Selon Amazon, le géant de la vente en ligne ne peut embaucher des consommateurs de cannabis, ce qui réduit le nombre de candidats potentiels. Une réforme fédérale lèverait certaines restrictions à l’embauche, ce qui permettrait à Amazon d’avoir accès à un plus vaste réservoir de talents, pour son énorme entreprise.

Si l’on remonte aux années 1920, un président républicain, Calvin Coolidge, a déclaré que « la grande affaire des Américains, ce sont les affaires ». Il pensait que le gouvernement devait interférer le moins possible dans la vie économique et personnelle de la population américaine.

De plus en plus, les Républicains modernes se rendent compte que cette déclaration s’applique également au cannabis. Beaucoup d’entre eux admettent que « la grande affaire de l’Amérique« , ce n’est pas la prohibition mais les affaires. Et plus il y aura de voix de cet avis, à Washington, plus il y aura de chances que la réforme fédérale du cannabis ait lieu.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

1 commentaire

Balanger 19 février 2022 - 14 h 40 min

Cette affaire du canabis est lamentable
Comme toujours l’ argent passe avant le citoyen
Voyez la cigarette donc puisque ca rapporte et qu’on est trop con pour s’en passer profitons en pour s’ enrichir
Maintenant il y aura le canabis dont on nous abreuve du bienfait de cette substance.. ce qui esr faut
On a fait la même chose avec le tabac ..d ici quelques années on serra tous drogué..soit le canabis soit par le tabac et pire par les deux..Imaginer le tabac le canabis et l’ alcool

Reply

Laissez un commentaire

×

Hello!

Click one of our contacts below to chat on WhatsApp

× Comment puis-je vous aidez ?