Accueil A la une Cannabis : le Canada veut réparer ses erreurs

Cannabis : le Canada veut réparer ses erreurs

par Ray Blanco
canada loi cannabis

Nous voilà à nouveau à ce moment bien particulier de l’année.

NON… Je ne parle pas de la saison de Noël (que j’adore).

Je parle de cette période de l’année où les grands noms du cannabis légal débarquent à Las Vegas pour la Marijuana Business Conference ou “MJBizCon“.

Il se passe énormément de choses dans le secteur du cannabis comme vous le savez.

La semaine précédant Thanksgiving a été très intense. Mais une fois que les dindes et la farce se sont évanouies… le marché du cannabis a retrouvé son caractère agité.

Mais d’abord, jetons un coup d’œil sur les graphiques

Pour bien cerner où en est le marché du cannabis, observons l’ETF Alternative Harvest ETF (MJ).

Cours ETF MJ

Cours de l’ETF MJ depuis début novembre.

Comme vous le constatez, certaines journées de cotation ont été intenses, avant Thanksgiving à la fin novembre. Mais tout aussi vite, ces gains ont été repris. 

Ne paniquez pas. C’est un comportement de marché normal

Comme vous le savez, nous avons eu beaucoup de bonnes nouvelles ces dernières semaines. Il y a eu ce vote du Comité judiciaire de la Chambre des représentants, favorable à la loi MORE (Marijuana Opportunity Reinvestment and Expungement Act).

Cette loi pourrait retirer le cannabis de l’Annexe I des Substances Contrôlées, et permettrait également d’annuler des condamnations antérieures pour des délits associés au cannabis. Et dans la foulée, certains analystes ont revu certaines notes à la hausse, dans ce secteur.

A présent, observons un autre graphique.

Observons la société Canopy Growth (NYSE : CGC), le baromètre du secteur du cannabis. Elle affiche résolument la plus forte capitalisation boursière. Et les actions CGC ont bondi fin novembre, avant de consolider au-dessus de leurs récents plus-bas, aux alentours des 16 $.

Cours bourse Canopy Growth

Cours de Canopy Growth depuis début novembre.

Ce bref rebond et cette consolidation sont dus au fait que le Canada a annoncé son intention de rectifier son système.

Ah ! Le Canada. Il a vraiment raté le déploiement de la légalisation, et les mesures de rattrapage ne sont pas faciles à mettre en œuvre.

Au Canada, le marché noir reste énorme.

Mais le Canada a été un précurseur, dans ce domaine, alors il faut bien s’attendre à quelques faux pas. Par exemple, il n’y a pas assez de points de vente pour satisfaire la clientèle, au Canada. J’ai entendu dire par certains de mes collègues travaillant dans de grandes entreprises canadiennes que des stocks d’environ 400 tonnes de cannabis attendraient par manque de canaux de distribution.

Au Canada, le marché noir reste énorme. On estime qu’il représente plusieurs fois la taille du marché légal, qui s’élèvera à 1 Md$ en 2019.

C’est clair, énormément d’erreurs ont été commises. Et ce sont ces “erreurs de jeunesse” qui ont contribué à faire baisser bon nombre des actions dont le cours était très élevé l’an dernier.

Mais les choses sont en train de changer à point nommé

L’Ontario, la province la plus peuplée du Canada, est en train de modifier son système et d’ouvrir des points de vente légaux. Plus précisément, l’Ontario change son système de loterie et, dans cette province, mille points de vente pourraient ouvrir leurs portes. Ils sont aujourd’hui 24… contre 356 dans la province de l’Alberta dont la population est trois fois inférieure. Ce simple fait va créer beaucoup plus de réseaux de vente, pour le secteur.

Mark Zekulin, le nouveau patron de Canopy Growth, estimait que la moitié du chiffre d’affaires de l’année 1 de la légalisation a disparu du fait de ce goulot d’étranglement… C’est énorme, et sans doute un peu exagéré, mais pas loin de la vérité au vu de l’attractivité de la province de Toronto.

En tout cas, ce revirement est une excellente nouvelle. Ce sera réellement très porteur, pour les entreprises canadiennes.

Et ce sera excellent pour les valeurs du cannabis américaines, même si elles ne vendent pas au Canada. Lorsque le Canada chute, les valeurs américaines suivent le mouvement. Et lorsque les valeurs canadiennes grimpent, les valeurs américaines font de même. C’est ridicule, car il n’y a aucun lien fondamentalement.

Mais nous ne pouvons pas nous battre contre les forces en présence, il faut faire avec.

Alors que le Canada corrigera les défauts de son système, je pense que les valeurs du cannabis vont aborder la nouvelle année avec une hausse. Et pour ne pas être en reste, les valeurs du cannabis américaines suivront le mouvement, selon moi.

S’il se passe d’autres choses à Washington DC, les valeurs américaines pourraient surperformer leurs voisines canadiennes en janvier.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire