Accueil A la une Caterpillar, nouveau leader dans l’univers des technologies autonomes

Caterpillar, nouveau leader dans l’univers des technologies autonomes

par Ray Blanco
caterpillar vehicule autonome

La plupart des gens l’ignore, y compris ceux qui évoluent dans l’univers des technologies, mais certaines des innovations les plus importantes, dans le domaine des véhicules autonomes (“VA”), ont lieu dans l’univers boueux et poussiéreux des engins de chantier.

Les VA utilisés sur les chantiers et dans les mines figurent en tête de toute une liste de nouvelles opportunités que j’ai découvertes lorsque j’ai assisté à la Conférence sur les Véhicules Autonomes à Détroit.

Caterpillar (US1491231015 – CAT) travaille avec plusieurs partenaires, aux profils variant de sociétés minières telles que Rio Tinto à des groupes industriels tels qu’Israel Aerospace Industries (IAI), afin de développer sa propre ligne d’engins autonomes. Au cours de ces huit dernières années, la société s’est forgé une nouvelle place de leader dans le secteur des VA, lequel devrait bientôt connaître le plein essor.

Et c’est également notre opportunité la plus immédiate. Les VA de CAT fonctionnent partout dans le monde. Les groupes miniers sont impatients de mettre la main sur leurs dernières et meilleures versions.

Qu’est-ce qu’ils ont de si génial, les VA de CAT ?

Les innovations de CAT concernent notamment les chargeuses frontales, les machines de forage et les pelles hydrauliques. Ces engins sont totalement automatisés et peuvent être contrôlés soit sur site, soit à distance, à partir de centres opérationnels situés à des centaines de kilomètres.

Si on leur donne un ensemble de tâches à réaliser, les VA de CAT peuvent pratiquer une multitude d’opérations avec efficacité et en toute sécurité. Ces systèmes emploient une cartographie avancée et des capteurs, de même que l’intelligence artificielle, pour traiter d’énormes quantités de données en un clin d’œil.

Cela supprime également les opérations d’aménagement et de balisage autrefois nécessaires dans la construction de mines et d’autoroutes. Par conséquent, les VA de CAT sont capables d’augmenter de 45 % l’efficacité opérationnelle pour les nouveaux projets.

De plus, tous les projets s’appuyant sur cette technique deviennent rentables six ou neuf mois après le premier investissement réalisé sur ces nouveaux équipements.

Vidéo mettant en scène les véhicules autonomes de Caterpillar. Source : YouTube/Caterpillar.

 

Une occasion facile à saisir

En temps normal, on n’envisagerait pas de se positionner sur CAT. C’est une action extrêmement défensive, alors qu’en général je recherche des valeurs de croissance plus susceptibles de s’envoler [pour en savoir plus sur mes services, c’est par ici].

Et encore sans parler du fait que l’action de la société est sous pression, en raison de la guerre commerciale contre la Chine.

Caterpillar graphe bourse

Mais cela dit, considérant les innovations de CAT en matière de VA, et considérant le climat de marché agité, à l’heure actuelle, il se pourrait que ce soit le moment idéal d’intégrer une ou deux positions à caractère défensif.

Car même si la guerre commerciale se prolonge jusqu’en 2020, la “division VA” de CAT, très innovante, sort à tour de bras toute une flotte de nouveaux équipements, et les sociétés achètent tout ce stock à un rythme incroyable.

Avec des actions se situant près de 30 $ en-dessous de leurs plus-hauts de 2019, de solides perspectives à long terme grâce à ses VA, et un joli dividende de 3,6 %, CAT représente désormais une carte technologique secrète susceptible d’offrir un revenu régulier, et de fulgurantes envolées, à mesure qu’elle signera de nouveaux contrats et nouera de nouveaux partenariats autour de ses VA.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire