Accueil A la une Ce milliardaire est prêt à emmener des astronautes dans l’espace

Ce milliardaire est prêt à emmener des astronautes dans l’espace

par Ray Blanco
spaceX nasa collab

Ces temps-ci, il est difficile d’éviter les informations concernant le coronavirus. Le virus est partout, et les médias ne nous épargnent pas. Qu’il s’agisse de l’effondrement potentiel de l’économie ou du comptage quotidien des décès… tout semble négatif, en ce moment.

Voilà pourquoi, aujourd’hui, je m’éloigne du COVID-19 pour vous apporter de bonnes nouvelles.

Et elles nous viennent de notre ami Elon Musk

Une étape monumentale

Il y a dix jours, la NASA a annoncé qu’elle ferait appel à SpaceX, le 27 mai prochain, pour transporter deux astronautes en orbite.

C’est la première fois de l’Histoire qu’une société privée va emmener des astronautes dans l’espace.

La NASA a également signé des contrats avec d’autres entreprises, à cette fin, notamment avec Boeing (NYSE : BA).

Mais si cet essai est une réussite, alors SpaceX aura une énorme longueur d’avance sur la concurrence, lui ouvrant la voie vers de futures missions, potentiellement.

Alors qu’il est évident que SpaceX va bénéficier de cela – en termes d’expérience, de relations établies et de financements – on ne sait pas trop, pour l’instant, si ce sera le cas pour la NASA.

Mais, en creusant davantage, on découvre qu’elle pourrait tirer d’énormes avantages de la privatisation de ces missions.

Un budget de 332 M$

Deux raisons majeures expliquent ce partenariat entre la NASA et SpaceX.

Premièrement, il y a la volonté que l’argent public américain restent entre des mains américaines, autant que possible.

En 2010, la NASA a cessé progressivement son programme de navettes spatiales car il était devenu trop coûteux de le maintenir, tout simplement.

Si cet essai est une réussite, alors SpaceX aura une énorme longueur d’avance sur la concurrence, lui ouvrant la voie vers de futures missions.

Mais elle s’est retrouvée sans aucune autre solution nationale permettant d’envoyer des astronautes dans la Station Spatiale Internationale (ISS). Et à présent, les Etats-Unis doivent payer un allié improbable : la Russie.

Chaque fois que le pays envoie un astronaute dans la Station Spatiale Internationale, la NASA verse environ 83 M$ par astronaute à la Russie.

Rien qu’en 2019, cela a représenté la somme stupéfiante de 332 M$.

Les Russes sont actuellement les seuls disposant des moyens de réaliser cette tâche.Alors il n’y avait pas vraiment d’autre solution. De plus, les contrats doivent être renégociés ou prolongés au bout de quelques années. Et les tensions politiques entre les Etats-Unis et la Russie pourraient anéantir cet accord à tout moment.

Alors il est logique que la NASA souhaite trouver une solution nationale.

La deuxième raison de ce partenariat, c’est le budget de la NASA. Même si la NASA dispose d’un énorme budget de 22,6 Mds$, il convient de remettre ce chiffre en perspective.

D’abord, cette somme ne représente que 0,48 % du budget des Etats-Unis pour l’exercice 2020. Au plus fort de la guerre froide, en 1966, les Etats-Unis ont affecté près de 10 fois cette somme.

Mais depuis, beaucoup de tâches ont pu être réalisées à distance, via des satellites, des drones, des astromobiles et autres collecteurs de données n’exigeant aucune présence humaine.

L’ISS est la seule exception. Voilà pourquoi l’Amérique doit encore envoyer des astronautes dans l’espace.

Alors il est logique de s’associer à une société nationale qui ne rompra pas les relations en cas de tensions politiques entre pays.

Selon les calculs, également, la NASA ne déboursera que 55 $ par astronaute, en faisant appel à SpaceX pour les transporter.

Alors non seulement la NASA sort la Russie de l’équation, mais elle économise 28 M$ par voyage, ce qui lui permet d’affecter ces fonds à d’autres projets.

Le lancement du 27 mai porte énormément d’espoirs.

Et, espérons-le, même si c’est peu probable, d’ici-là, l’épidémie de COVID-19 aura été maîtrisée.

Et nous pourrons célébrer un lancement réussi vers le futur.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire