Accueil Santé et Biotech Ce que la télémédecine doit à la pandémie

Ce que la télémédecine doit à la pandémie

par Ray Blanco
télémédecine essor covid19

[Aux Etats-Unis, la campagne de vaccination contre le COVID-19 commence à porter ses fruits. Les experts estiment que l’immunité collective pourrait être atteinte dès cet été. Si nous entrevoyons enfin l’espoir d’un retour à la normale, de nouvelles pratiques se sont imposées. La télémédecine, par exemple, est bien là pour rester. Même Amazon exploite le filon…] 

Aux Etats-Unis, dans un contexte où 154 millions de doses de vaccins ont été livrées à ce jour – et 118 millions injectées – des dizaines de millions d’Américains vulnérables sont en train d’être immunisés contre le virus. Et, avec plus de 2 millions de vaccins injectés, en moyenne chaque jour, des millions d’autres acquièrent une protection contre le COVID-19.

COVID-19 : l’immunité collective dès cet été ?

Les estimations varient, mais les experts pensent que 60 % à 80 % de la population doit être immunisée pour que le pays atteigne ce que l’on appelle « l’immunité collective » – ce moment où suffisamment de personnes, au sein de la population, sont immunisées pour prévenir la propagation du virus.

Même si tout le monde n’est pas immunisé, selon ce scénario, les personnes immunisées qui ne peuvent plus contracter le virus et le retransmettre constituent une sorte de pare-feu.

Les nouveaux cas chutent nettement depuis leur pic de janvier

Aux dizaines de millions de vaccinations, nous pouvons ajouter le nombre de personnes ayant développé une immunité en étant infectées. A ce jour, il s’agirait de plus de 30 millions d’Américains. Toutefois, des études récentes suggèrent que ce nombre pourrait être trois fois plus élevé dans la mesure où beaucoup de monde ne manifeste aucun symptôme et ne se fait pas tester.

Si nous ajoutons ces 90 millions de personnes potentiellement immunisées aux 100 millions (environ) ayant reçu au moins une dose de vaccin contre le COVID-19 – et en admettant un certain chevauchement de ces deux groupes –, il se pourrait que près de la moitié de la population américaine soit déjà immunisée dans une certaine mesure.

Le taux de nouvelles infections étaye ces bonnes nouvelles, puisque les nouveaux cas chutent nettement depuis leur pic de janvier.

cas qutidiens covid19 USA

Nombre de nouveaux cas quotidiens aux Etats-Unis
Source :
https://www.worldometers.info/coronavirus/country/us/

 

Nous ne sommes pas encore totalement tirés d’affaire. La distribution de vaccins n’est pas uniforme dans tout le pays, ce qui veut dire qu’il y a encore des zones de danger. Nous pourrions donc assister à une nouvelle vague d’infections, mais on dirait que les choses commencent à réellement bien se présenter.

campagne vaccination covid 19 USA

Nombre quotidien de doses administrées et déclarées au CDC, par date d’injection, Etats-Unis
Source : CDC

 

Certains experts pensent que nous pourrions même atteindre l’immunité collective d’ici le mois prochain. Au rythme actuel des vaccinations, il y a fort à parier que nous atteindrons ce stade d’ici l’été.

Vers un retour à la normale (ou presque)

Nos biotechs l’ont permis, en développant rapidement de nouvelles technologies de vaccination, et avec un soutien massif du gouvernement, de l’ordre de celui accordé à l’époque au Projet Manhattan. [NdlR : nom de code du projet de recherche de la première bombe atomique.]

Avec l’immunité collective, le pays peut « rouvrir », les gens peuvent retourner au travail et les entreprises peuvent rouvrir pour de bon. Je m’attends à une grosse vague de dépenses de consommation dans les secteurs de l’économie les plus durement touchés.

Mais certaines choses ne seront plus jamais telles qu’elles étaient avant que le COVID-19 ne s’abatte.

Cela va changer fondamentalement notre existence… Par exemple, des millions de personnes ont pu travailler de chez elles grâce aux technologies développées par des entreprises comme Zoom – dont personne n’avait entendu parler avant le COVID-19. Peut-être qu’elles n’occuperont plus jamais un bureau.

De nouvelles tendances en ligne de mire

D’autres tendances technologiques en place – comme la télémédecine – ont été accélérées par les besoins créés par la pandémie. L’an dernier, par exemple, nous avons réalisé un gain de +131 %, avec le spécialiste de la télésanté, Teladoc Health (NYSE : TDOC). Les actions ont flambé face à l’augmentation de son utilisation pendant la pandémie.

Mais il est clair que ces tendances ne vont pas disparaître. Le Congrès envisage même une loi modifiant les réglementations de la santé, et rendant permanents certains changements intervenus pendant le COVID-19.

Amazon semble avoir compris l’incroyable potentiel de la télésanté

Amazon, qui a déjà énormément bénéficié des achats en ligne effectués en raison du COVID-19, semble avoir compris l’incroyable potentiel de la télésanté. La société a donc étendu son propre service, Amazon Care, à ses quelque 600 000 salariés.

Est-ce qu’Amazon Care sera simplement un service destiné à l’énorme masse salariale de l’entreprise, ou bien un tremplin pour pénétrer l’ensemble du marché de la santé ? L’histoire nous suggère que la société va activement le développer…

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire