Accueil A la une Cette biotech peut-elle vraiment livrer un vaccin d’ici les élections américaines?

Cette biotech peut-elle vraiment livrer un vaccin d’ici les élections américaines?

par Ray Blanco

L’épidémie de COVID-19 est loin d’être maîtrisée. Le nombre de cas détectés quotidiennement aux Etats-Unis est reparti à la hausse depuis quelques semaines, alors que nous testons de plus en plus de personnes.

Nombre de cas quotidiens confirmés du COVID-19 confirmés aux Etats-Unis

Nombre de cas quotidiens confirmés du COVID-19 confirmés aux Etats-Unis
Source : CDC
 

C’est pourquoi toute nouvelle positive du côté des moyens de lutter contre le virus est accueillie avec enthousiasme. Et l’un des labos les plus crédibles dans la course au vaccin est une remarquable petite biotech dont nous vous avons déjà parlé. 

Les actions de ce développeur de vaccins ont flambé de plus de 100 % la semaine dernière ! Son nom ? Inovio Pharmaceuticals (NASDAQ : INO).

Regardez ce graphe, c’est tout bonnement impressionnant.

graphe ino bourse

Et cela l’est d’autant plus que cette envolée n’a rien à voir avec les résultats d’un essai clinique, bien que nous attendions des données prochainement.

Les actions ont bondi sur l’annonce que le Département américain de la Défense allait verser 71 M$ à cette biotech pour augmenter la production de son dispositif médical.

“Dispositif médical ?” vous dites-vous probablement alors que je viens de vous présenter l’entreprise comme un développeur de vaccins.

L’INO-4800, un vaccin à base d’ADN…

Je m’explique, le vaccin d’Inovio est très spécial et ne peut être administré avec une seringue standard. Il ne s’agit pas d’antigènes qui produisent une réponse immunitaire protégeant d’une infection, il produit de petites molécules d’ADN appelées plasmides. Et ce sont ces plasmides, avec l’aide de nos cellules, qui aboutissent à la production d’anticorps.

Une fois à l’intérieur des cellules humaines, les données de ces plasmides sont lues par le mécanisme interne des cellules qui produit ce que spécifie le code. Dans le cas de l’INO-4800 – le produit avec lequel Inovio participe à la course au vaccin contre le COVID-19 – le vaccin code un anticorps lié à la protéine “Spike” qui se trouve à l’extérieur des capsides du SARS-CoV-2.

Mais voilà. Les molécules d’ADN sont grosses. Elles ne pénètrent pas facilement – d’elles-mêmes – dans les cellules. Heureusement, ce problème a été résolu il y a des dizaines d’années dans le cadre des travaux de laboratoire sur la génétique. Lorsque les chercheurs essaient d’introduire des brins d’ADN dans des cellules, en laboratoire, ils peuvent utiliser un courant électrique modéré pour y parvenir. Un champ électrique est appliqué sur les membranes cellulaires. L’énergie électrique peut ouvrir les cellules, et permettre à un plus grand nombre de molécules d’être administrées à l’intérieur.

Inovio a pris cette technologie, appelée électroporation, et l’a rendue médicalement exploitable pour administrer à des humains des vaccins à base d’ADN. Elle aide à administrer les molécules dans les cellules de la peau qui, ensuite, produisent des antigènes.

Mais la nature de la technologie d’Inovio signifie que l’entreprise doit prévoir à grande échelle non seulement la production du vaccin contre le COVID-19, mais également celle de son système d’administration. Cet énorme financement du Département américain de la Défense va l’aider à y parvenir.

modèles de seringues à électroporation d’Inovio Pharmaceuticals

Les deux modèles de seringues à électroporation d’Inovio Pharmaceuticals permettant l’injection du code de production d’anticorps directement dans l’ADN des cellules
Source : Inovio Pharmaceuticals

Les prévisionnistes politiques déclarent que nous aurons peut-être un vaccin avant le jour de l’élection présidentielle, aux Etats-Unis. Avec Inovio, je pense que les probabilités sont réellement bonnes.

Inovio n’est peut-être qu’une petite biotech bagarreuse, dans cette course, mais elle a une grande chance de franchir la ligne d’arrivée.

Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y aura aucun obstacle.

La société doit non seulement boucler à temps ses essais cliniques mais également produire des données puissantes et convaincantes. Heureusement, nous avons déjà eu quelques aperçus d’une future réussite potentielle.

Des résultats prometteurs

Sur les animaux, le vaccin d’Inovio contre le COVID-19 a révélé de fortes réponses immunitaires. Ces tests précliniques montrent non seulement une forte production d’anticorps neutralisants, ce qui est excellent, mais également une forte réponse des lymphocytes T, ce qui est encore plus excellent !

Les résultats d’un essai clinique sont attendus à la fin du mois

Récemment, la société a également publié des données, issues de son programme relatif au coronavirus MERS, montrant que son vaccin produisait une forte réponse immunitaire chez les humains tout en préservant la sécurité. Le MERS est provoqué par un coronavirus très semblable à celui qui provoque le COVID-19, alors je considère que c’est réellement bon signe.

Les nouvelles technologies médicales peuvent prendre des dizaines d’années, avant de mûrir, mais celle d’Inovio pourrait arriver juste au bon moment pour contribuer à sauver le monde des effets de ce minuscule ennemi viral.

Je surveille cette société depuis plus de dix ans. Mes conversations avec le P-DG de l’entreprise, le Docteur Joseph Kim, m’ont convaincu qu’il est optimiste et confiant, en ce qui concerne les chances de réussite de la société.

Nous en saurons plus bientôt. Les résultats d’un essai clinique de Phase I sont attendus à la fin du mois. Si tout se passe selon la tendance actuelle, un essai de Phase II/III mesurant l’efficacité devrait être lancé dès le mois de juillet.

Et si tout se passe bien… le vaccin d’Inovio pourrait être disponible – pour protéger les plus vulnérables et immuniser les soignants – d’ici les vacances.

Je m’en réjouis d’autant plus que j’avais recommandé aux lecteur de NewTech Insider d’acheter des parts d’Inovio en mars. Je pense que leur abonnement est désormais largement remboursé. Si l’équipe du Docteur Kim réussit, nous pourrions enregistrer des gains bien plus importants très bientôt… et, ce qui est encore plus important, voir depuis les premières loges cette petite biotech américaine contribuer à résoudre la plus grande crise sanitaire et économique de notre époque.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire