Accueil Nouvelles technologies Chine, Draka, Xinmao, JP Morgan, Goldman Sachs, BlackRock : tous courent après le cuivre. Et vous ?

Chine, Draka, Xinmao, JP Morgan, Goldman Sachs, BlackRock : tous courent après le cuivre. Et vous ?

par Isabelle Mouilleseaux

La bataille autour de Draka fait rage
L’un des plus gros producteurs au monde de câbles (en cuivre !) est notre champion national Nexans. Ce dernier, qui voulait se marier avec son concurrent Draka pour devenir numéro un mondial, a vu son offre décliner par ce dernier, au profit de Prysmia.
Mais voilà qu’un Chinois, Xinmao, se jette dans la bataille qui pourrait tourner à l’OPA hostile.
Un marché de 176 milliards de dollars…
N’oubliez pas que le marché mondial du câble est estimé à quelque 176 milliards de dollars en 2011. Voilà qui aiguise les appétits.
Sans oublier l’appétit de l’ogre chinois qui ingurgite les métaux sans jamais arriver à satiété. Cuivre en tête !
Intégration verticale autour du cuivre ?
La Chine est le plus gros consommateur importateur de cuivre. Dès qu’elle peut racheter des mines, elle fonce, à grands renforts de billets verts dont elle ne sait plus que faire tant elle en a !
Avoir le cuivre, c’est bien. Savoir le transformer en câbles pour l’utiliser dans le développement des réseaux électriques et télécommunication du pays, c’est mieux.
La politique est claire : sécurisation des approvisionnements et intégration verticale pour ne pas être dépendante des autres pays. Voilà ce que la Chine cherche à faire.
Tout ça pour vous dire que le cuivre est en permanence sous les feux de la rampe.
Les fondamentaux du cuivre sont très porteurs
Vous connaissez la situation de ce marché, ses fondamentaux et son potentiel si vous me lisez régulièrement : demande en forte hausse, offre qui ne suit pas, stocks en baisse, et retournement du marché qui va passer d’une situation excédentaire à une situation déficitaire… (Pour en savoir plus, je vous renvoie vers mon article du 15/11)
Ce n’est pas pour rien que les JP Morgan, Goldman Sachs et BlackRock se lancent dans la création d’un ETF cuivre adossé à un stock physique de cuivre. Ils connaissent, eux aussi, le potentiel du cuivre et veulent en tirer profit.
Opportunité en vue
Or il se trouve que le cuivre fait actuellement une pause dans sa tendance haussière de fond. La correction en cours pourrait se poursuivre et constituerait pour ceux qui souhaitent se positionner une excellente porte d’entrée. Regardez :
Le cours du cuivre est sorti de son canal haussier par le bas
Le cours du cuivre est sorti de son canal haussier par le bas
Voilà pourquoi je vous recommande de suivre le cuivre.
J’ai demandé à Mathieu Lebrun, analyste d’Agora CFD, de réaliser une petite analyse technique pour nous aider à déterminer des points d’entrée intéressants.
Côté objectif, je pense qu’un retour sur les 9 000 $ est attendu dans les prochains mois. Avec à plus long terme l’objectif des 10 000 $ en ligne de mire.
Ensuite, le timing est difficile à prévoir. L’évolution du dollar et surtout les velléités de Pékin de refroidir son économie, influeront fortement.
Que nous dit l’analyse technique ?
« Après une forte correction au cours du deuxième semestre 2008, le cours du cuivre a depuis fortement rebondi », nous dit Mathieu Lebrun.  » Il est ainsi revenu tester ses plus hauts historiques situés juste sous les 9 000 dollars, niveau matérialisé par une résistance horizontale (ligne horizontale en pointillés sur le graphique).
Le nouvel échec des cours dans le franchissement de ce niveau, et une sortie par le bas du canal ascendant de court terme incitent désormais à favoriser un repli à court terme sur le métal rouge.
D’ailleurs, les indicateurs techniques journaliers vont dans ce sens, à l’image du RSI hebdomadaire ci-dessous qui confirme donc bien le sentiment donné par les cours. »
Cours du cuivre sur le LME en dollars la tonne
Cours du cuivre sur le LME en dollars la tonne
Correction temporaire, en direction des 7 200 $ 7 500 $
« Désormais, les cours du cuivre devraient donc corriger en direction des soutiens situés à 7 500 puis 7 200 $ en extension. En effet, ces deux niveaux correspondent aux retracements de 50% et 61,8% de Fibonacci du dernier mouvement ascendant (juin-novembre 2010).
A moyen terme pour autant, la tendance reste haussière tant que les cours se maintiennent au-dessus d’un important soutien horizontal situé autour des 6 200 dollars (niveau testé avec succès à deux reprises cette année). »
Voilà, vous savez tout.
N’oubliez pas de rester à l’écoute.
Isabelle Mouilleseaux

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires