Accueil A la une Cloud gaming : sept acteurs bien placés pour profiter de cette révolution

Cloud gaming : sept acteurs bien placés pour profiter de cette révolution

par Edern Rio
cloud gaming

La semaine dernière, nous avons fait un tour d’horizon du concept du cloud gaming. Mais qui va en profiter en 2019 et après ? Quelles entreprises sont prêtes à commercialiser ce genre d’offres ? Qui deviendra le Netflix du jeu vidéo ?

Le principe du cloud gaming est donc de pouvoir jouer à n’importe quel jeu sur n’importe quelle machine (ordinateur, télévision, mobile, tablette…) grâce à la magie du cloud et à l’augmentation constante des débits Internet. Pourtant, les contours de l’offre commerciale sont actuellement encore assez flottants.

Deux angles principaux se dégagent : l’accès à un ordinateur dans le cloud et le gaming-as-a-service tout intégré, sur le modèle de Netflix. Normalement, ces deux services devraient fusionner avec la maturation du marché.

Votre ordinateur dans le cloud

Parmi les nombreux acteurs qui sont en train de se faire une place dans le domaine du cloud computing personnel, retenons-en trois.

Le service Shadow, développé par la startup française Blade, est bien positionné. Si l’angle d’attaque est le jeu, c’est en vérité un ordinateur surpuissant situé dans le cloud que vous louez. Il peut servir à tout, comme faire du montage vidéo ou toute autre activité un peu gourmande en ressources. Avec l’abonnement à ce service, vous disposez d’un ordinateur toujours au top du marché contre 29,95 € par mois (engagement 12 mois).

Soyons clairs, si la startup fondée en 2015 propose l’accès à l’ordinateur, il faudra payer les logiciels qui tournent dessus. La jeune pousse va jusqu’à proposer un boîtier pour accéder à son service. Vous pourrez y brancher un écran, un clavier, une souris ou un joystick.

LiquidSky, quant à lui, propose deux offres, une à destination des gamers et une autre à destination des entreprises. Ici vous disposerez également d’un PC dans le cloud et vous devrez acheter vos jeux.

Nvidia (US67066G1040-NVDA), le leader des cartes graphiques, enfin nous permettra de faire la jonction entre les PC dans le cloud et les services de bouquets de jeux. En effet, il propose actuellement le service GeForce Now, accessible gratuitement depuis un ordinateur ou en bouquet payant par le biais de son boîtier multimédia Shield TV. De l’avis de nombreux commentateurs, le service est tout à fait au point.

Si vous ne connaissez pas le boîtier Shield TV, sachez qu’il est le cheval de Troie de Nvidia pour s’introduire dans votre salon. Il s’agit d’une box multimédia tournant sur un système d’exploitation Android capable de remplacer la box de votre fournisseur d’accès à Internet. Il participe à ce mouvement de fond qui renforce la concurrence entre les fournisseurs d’accès à Internet et les box multimédias proposées par Apple, Google ou Amazon.

Le Netflix du jeu vidéo

A notre connaissance, un seul acteur indépendant propose véritablement une offre simple combinant l’accès à un bouquet de jeux premium et à un cloud computer. Il s’agit de Vortex qui se présente explicitement comme le Netflix du jeu vidéo. Il propose actuellement l’accès à plus de 80 jeux sous la forme d’un abonnement de 9,99 $… Une offre simple et directe bien placée sur le game-as-a-service.

Les autres propositions comme Blacknut ou Hatch se positionnent plutôt sur des jeux moins gourmands ou moins récents.

Beaucoup parient sur le lancement d’un service dédié par Google, dont la force de frappe dans le monde du web et des smartphones est sans commune mesure.

L’arrivée des géants

Deux annonces de grande importance ont eu lieu début octobre.

Google (US02079K3059-GOOGL) a révélé son Project Stream, sa solution de jeu vidéo en streaming. Et de l’avis de tous les testeurs, l’arrivée dans l’arène du géant de Mountain View a de quoi inquiéter les acteurs déjà en place. Il propose en bêta privée, uniquement accessible aux Etats-Unis, de jouer au dernier titre d’Ubisoft, Assassin’s Creed Odyssey, directement dans Chrome avec une fluidité absolue ou presque.

Beaucoup parient sur le lancement d’un service dédié par Google, dont la force de frappe dans le monde du web et des smartphones est sans commune mesure.

Un autre acteur évident qui dispose de toutes les qualités pour réussir dans ce domaine est Microsoft (US5949181045 – MSFT). En effet, il combine une double compétence : son expertise dans le cloud d’infrastructure avec Azure et son expérience dans le domaine du jeu vidéo avec la Xbox. De tous les acteurs évoqués, c’est probablement celui qui présente la plus forte intégration verticale.

Il a confirmé son désir de se lancer dans cette nouvelle course du cloud gaming avec le Project xCloud. Le principe sera de proposer un accès à l’ensemble des jeux de la Xbox par Internet, sans que les développeurs n’aient quoi que ce soit à faire de plus. Le lancement de la bêta publique est prévu pour 2019.

Evidemment, Sony n’est pas en reste et propose depuis deux ans déjà d’accéder à son catalogue par le biais du cloud avec son service Playstation Now. Seul Nintendo, la troisième puissance du monde de la console, ne semble pas intéressé actuellement.

Un paysage vidéoludique entièrement transformé dans 5 ans

De toute évidence, alors que le marché est actuellement divisé en deux services distincts – l’accès à une machine dans le cloud et l’accès aux jeux en streaming –, il devrait donner un avantage à celui qui saura proposer l’offre la plus simple et imposer une marque de référence pour ceux qui veulent jouer immédiatement.

Si les prérequis techniques sont désormais solides, on ne voit pas bien ce qui empêcherait le secteur du jeu vidéo de basculer à son tour dans le cloud.

Evidemment, un des gros problèmes sera de résoudre l’équation sur la rémunération de jeux premium qui rapportent énormément aux éditeurs et qui, s’ils les incluaient dans un bouquet, verraient leurs revenus fondre.

Attendez-vous à un paysage vidéoludique entièrement transformé à un horizon de 5 ans. Et avec l’essor de la 5G, ce genre d’offres gagnera encore en puissance.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire