Accueil Santé et BiotechBiotechnologie & pharma Comment éviter le prochain Theranos ?

Comment éviter le prochain Theranos ?

par Jonas Elmerraji
arnaque investissement bourse

[Actuellement, bon nombre d’investisseurs cherchent à dénicher le prochain Tesla, le prochain Amazon ou encore le prochain Apple – en fait toute société capable de disrupter son secteur d’activité et donc en mesure de connaître, dans un futur plus ou moins proche, une croissance fulgurante. Cela dit, il est tout aussi important de savoir reconnaître et éviter le prochain Theranos…]

Vous avez probablement déjà entendu parler de Theranos – du moins dans ces colonnes… sinon je vous invite à lire ou relire cet article.

Theranos a berné énormément d’investisseurs brillants et influents

Cette startup de la Silicon Valley – autrefois adulée – a fait l’objet de nombreux livres et autres documentaires. Un film dans lequel Jennifer Lawrence tient le premier rôle est même en cours de réalisation, à Hollywood.

La société Theranos, fondée par Elizabeth Holmes – qui avait abandonné ses études à Stanford – était censée révolutionner le monde… Notamment avec ses tests de diagnostic ne nécessitant que quelques gouttes de sang pour réaliser des dizaines d’analyses sanguines, soit un centième de ce qu’exigent les analyses traditionnelles.

Sauf que cela n’a pas été le cas : cette technologie ne fonctionnait pas, bien que Holmes et son entourage aient affirmé que cela marchait, aussi bien aux clients et patients potentiels qu’aux investisseurs…

Actuellement, bon nombre d’investisseurs cherchent à dénicher le prochain Tesla, le prochain Amazon ou encore le prochain Apple – en fait toute société capable de disrupter son secteur d’activité et donc en mesure de connaître une croissance fulgurante dans les années à venir. Cela dit, il est tout aussi important de savoir éviter le prochain Theranos…

Theranos : le contre-exemple à ne pas suivre

Theranos était une société non cotée. Mais c’est une erreur de penser que les sociétés cotées sont invulnérables à ce type de fraudes. Il est probable que Theranos s’en serait plutôt bien sortie, si l’entreprise avait été introduite en Bourse, via un SPAC par exemple.

Il est important de se rappeler que Theranos a berné énormément d’investisseurs brillants et influents, et réussi à attirer dans son conseil d’administration des personnalités “qui avaient le bras long”.

Avec le recul, on se rend compte qu’il y avait d’importants voyants rouges.

Theranos avait peut-être des administrateurs prestigieux, mais aucun ne possédait une expertise dans les domaines des technologies biomédicales ou de la production de matériel médical.

Leçon n°1 : savoir qui investit en même temps que vous

La plupart des membres du conseil d’administration étaient des politiciens ou personnalités de l’armée à la retraite. De même, alors que Theranos avait attiré une série d’investisseurs et de fonds de capital-investissement de premier ordre, les fonds axés sur la santé étaient étrangement absents…

La société ne voulait pas d’argent venant d’experts du domaine scientifique dont relevait ce qu’elle tentait de réaliser. Donc, la leçon n°1 à tirer de Theranos est la suivante : savoir qui investit en même temps que vous.

Heureusement, lorsqu’on investit dans une société cotée, c’est facile à faire !

Savoir où s’informer

Les grands investisseurs institutionnels sont obligés de divulguer leurs participations, et des ressources gratuites telles que Yahoo! Finance et Morningstar.com proposent des données concernant ces participations. Il est toujours avisé de jeter un oeil sur les entités qui détiennent d’importantes participations.

En général, il faut que les investisseurs professionnels détenant d’importantes participations soient experts du domaine de l’entreprise en question…

Il n’est pas rare qu’un fonds axé sur la santé emploie des analystes titulaires d’un diplôme de médecine, ou que des fonds axés sur l’énergie emploient des gens ayant une expérience dans le domaine de la géologie. Ces spécialistes peuvent énormément apporter, pour savoir si une petite entreprise résiste à un examen approfondi.

Autre point très important à retenir – et qui échappe à beaucoup de monde – concernant Theranos : ce n’était pas totalement une escroquerie à la Bernard Madoff.

Les chercheurs de Theranos ont activement travaillé sur le développement de tests multiples : la société a simplement lamentablement échoué et communiqué de fausses informations concernant ses avancées.

C’est bien plus difficile à repérer, pour un investisseur lambda.

Raison de plus – si vous êtes novice en matière d’investissement dans le domaine des technologies – pour étudier qui investit en même temps que vous : c’est très important.

Je pense que c’est une démarche que la plupart des investisseurs ne songent jamais à entreprendre, alors qu’il est gratuit, et extrêmement facile, de s’informer sur n’importe quelle entreprise cotée en Bourse de nos jours.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire