Accueil InvestirTendances Macro Coton, argent et palladium : grands gagnants 2010

Coton, argent et palladium : grands gagnants 2010

par Isabelle Mouilleseaux

Elles ont eu le vent en poupe et ont aligné des records en pagaille.

Quel est le "cocktail explosif" qui les soutient ?

– L’insatiable gargantua chinois dont l’appétit pour les matières premières ne se dément pas

– Une offre souvent insuffisante par rapport à la demande en forte progression

– La faiblesse du billet vert

– La création monétaire ex nihilo et effrénée (QE2 en tête) qui pousse les capitaux vers les commos pour se protéger de l’inflation et trouver refuge

– Des taux d’intérêt à des niveaux extrêmement bas

– Et une bonne dose de spéculation qui vient exacerber le tout…

Voici le tableau :

Synthèse de l’évolution du cours des matières premières
Tableau de variation des cours

Cours à
3 mois
Vendredi
17/12/2010
Vendredi
31/12/2010
Variation/
semaine
Variation depuis le 01/01/2010
 Aluminium* 2 323 2 467 6,20% 10%
 Cuivre* 9 072 9 660 6,48% 31%
 Plomb* 2 377 2 563 7,82% 6%
 Nickel* 24 675 24 945 1,09% 34%
 Etain 26 200 26 870 2,56% 60%
 Zinc* 2 258 2 441 8,10% -6%
 Acier (Méditerranéen) 540 554 2,59% 36%
Pétrole light
(New York 1 mois)
88,23 91,69 3,92% 15,54%**
 Or (spot) 1 375,00 1 421,00 3,35% 28,71%***
 Argent (spot) 29,19 30,91 5,89% 81,93%***
 Platine (spot) 1697 1769 4,24% 20,5%***
 Palladium (spot) 738,00 800,00 8,40% 99%***
Coton       92%
couatchouc       57%
café arabica       77%
Blé
(le boisseau sur le Cbot)
7,66 8,01 4,57% 48%
Maïs
(le boisseau sur le Cbot)
5,98 6,28 5,02% 52%
Soja
(le boisseau sur le Cbot)
13,04 13,9 6,60% 33%

* cours en $ la tonne sur le LME à trois mois
** variation depuis point bas de mi septembre
*** variation depuis point bas de mi-juillet

En résumé :

▪ Le caoutchouc affiche des records historiques, tout comme le coton, en progression respectivement cette année de +57%, +92%. Depuis la création du marché du coton au milieu du XIXème siècle, jamais on avait recensé de niveau de cours aussi… élevé !

▪ Sucre, blé, soja, maïs et café ne sont pas en reste.

El Nina a frappé : sécheresse, inondations… Dame météo s’est une nouvelle fois déchaînée sur l’Amérique du Sud, l’Asie et jusqu’en Russie.

Le blé affiche une progression de 48%sur l’année, le maïs de 52% et le soja de 33%.

Le sucre décroche un nouveau record historique de 30 ans, à 34,70 cents la livre.

Le café arabica progresse de 77%. Du jamais vu depuis 13 ans.

▪ Les métaux précieux nous ont tenus en haleine toute l’année
Le vainqueur incontesté (+99% de hausse) étant le palladium qui a bénéficié du boom du marché automobile chinois. Attention, Pékin vient de prendre des mesures drastiques pour réduire les ventes d’automobiles, les infrastructures ne suivant pas !

L’outsider qui a raflé la mise est incontestablement l’argent. A plus de 30 $, l’once d’argent affiche un record de 30 ans et progresse de 82%.

[NDLR : Comme toujours, pour investir sur l’or ou bien l’argent métal, profitez du service de notre spécialiste des métaux précieux – Simone Wapler – qui fait découvrir chaque semaine à ses lecteurs des opportunités peu ou pas connues des investisseurs particuliers, mais au combien profitables : découvrez sans attendre les détails de sa lettre d’investissement…]

Le petit frère agité de l’or tient ainsi sa revanche, l’once d’or ne gagnant "que" 29%, mais affichant tout de même un record historique tant en dollar à 1 425 $ l’once, qu’en euro à 1 078 euros l’once. Preuve de la dérive des monnaies papier… il n’y en a pas une pour rattraper l’autre !

▪ Le pétrole fait son grand retour
Le Brent vient de franchir les 95 $ et les 100 $ devraient être franchis sur 2011. Nous sommes loin des 40 $ d’après-crise… [NDLR : Sachez que notre spécialiste des investissements matières premières détient pas moins de 4 valeurs du secteur pétrolier en portefeuille : vous pouvez encore en profiter ! Pour ce faire et découvrir une opportunité bien particulière du secteur : continuez votre lecture…]

▪ Les métaux de base ont été de la partie
Le cuivre
(+30%) affichant des records historiques à 9 660 $ la tonne à Londres, tout comme l’étain (+60%) à 27 294 $ la tonne ; étain dont l’offre reste largement insuffisante.

Le nickel (+34%) a été tiré à la hausse par l’exceptionnelle demande d’acier chinois.

En attendant, l’Australie subit actuellement des inondations exceptionnelles, ce qui rend l’extraction de charbon extrêmement difficile, voire impossible. Récoltes de blé et de sucre devraient aussi en pâtir. Toujours El Nina…

La Chili fait flamber le cuivre plus que jamais.

Et le café et cacao sont toujours suspendus aux événements politiques dramatiques en Côte d’Ivoire.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires