Accueil Internet & CommunicationsCybersécurité Cybersécurité : un secteur en plein boom!

Cybersécurité : un secteur en plein boom!

par Arthur Toce
evolution cybersécurité covid19

[COVID-19 oblige, jamais nos relations n’ont été si confinées, si distantes… si virtuelles. C’est donc via nos écrans que nous communiquons, travaillons ou encore consommons le plus, actuellement. Dans ce contexte, les cybermenaces, toujours en plein essor, nous guettent. La cybersécurité est plus que jamais un thème d’actualité. Et ce, que nous soyons simples usagers d’Internet ou investisseurs particuliers…]

C’est un fait, nous vivons dans l’ère de l’instantanéité. Et ce, depuis un petit moment déjà. Dans notre monde, une information n’a besoin que de quelques heures, voire quelques minutes, pour faire le tour du globe. Qui aurait imaginé cela possible à la fin du XXe siècle, à la naissance du World Wide Web ? Très peu de monde, c’est indéniable.

Les cybermenaces sont en plein essor…

Parallèlement, jamais l’être humain n’a consommé – et produit ! – autant d’informations. Sur Internet, le moindre petit clic laisse sa petite trace bien vivace (coucou les cookies, les likes et autres commentaires !).

Et, pour parfaire ce tableau orwellien, pandémie et confinement(s) obligent, jamais nos relations n’ont été si confinées, si distantes… si virtuelles. Pourtant, aussi paradoxal que cela puisse paraître, à l’heure actuelle, nos écrans nous permettent de maintenir le lien. Celui que nous avons avec le monde extérieur, qu’il soit scolaire, professionnel, amical ou encore médical.

Soyez-en certain, cher lecteur, dans ce monde dans lequel nous vivons, les cybermenaces sont en plein essor – et, qui plus est, de plus en plus sophistiquées. Aussi, plus que jamais, la cybersécurité est un sujet d’actualité. Et ce, que nous soyons simples usagers d’Internet ou investisseurs particuliers…

A l’aube du big bang du big data

Digitalisation des entreprises, explosion des objets connectés, du télétravail, de la télémédecine, des cours à distance… Malgré ce que l’on pourrait croire, en matière de transition numérique, nous en sommes encore à l’Age de pierre.

En effet, si l’on en croit les projections 2019 de Statista, notre volume annuel de données numériques est encore très loin d’être le mastodonte qu’il s’apprête à devenir. Explosion prévue entre maintenant et 2035. Autant dire demain…

explosion big data

Prévisions du volume annuel des données numériques de 2020 à 2035.
Source : Statista Digital Economy Compass 2019
 

Mieux vaut donc s’y préparer, surtout en termes de capacités… attention aux saturations des serveurs quand “le big bang du big data” surviendra… Parce qu’une chose est sûre, il aura bien lieu. La tendance est inéluctable, et elle se traduira par un trend exponentiel.

Bien qu’imprévue, la crise du COVID-19 en est devenue, malgré elle peut-être, l’un des principaux catalyseurs. Elle a littéralement transformé nos habitudes, même les plus anodines. Avec elle, un nouveau monde est né. Un monde dans lequel les contacts sont réduits à leur portion congrue. Un monde dans lequel aucun contrat ne peut être signé sans DocuSign. Un monde dans lequel le télétravail devient la norme. Finalement, un monde duquel on ne peut s’extraire que virtuellement, via Zoom ou Skype.

Vous voyez le tableau, non ?

3,5 millions de postes à pourvoir

Tout a changé. Rapidement. Radicalement. Nous nous sommes adaptés. Dans notre vie professionnelle d’abord. Bienvenue à l’entreprise 3.0, une entreprise plus décentralisée, plus agile et plus ouverte sur le monde. Mais aussi plus exposée… Clairement. Car, oui, dorénavant, sa sécurité ne se cantonne plus à son seul bâtiment et ses réseaux physiques.

Le paradigme a changé. Tout doit être repensé. La sécurité en tête. Moins physique, plus informatique que jamais, la sûreté numérique des entreprises est devenue un enjeu central – pour ne pas dire vital… Ne sommes-nous pas dans un perpétuel état d’urgence numérique ?

A la fin du premier confinement, le géant Microsoft (NASDAQ : MSFT) a mené une longue étude sur le sujet. Parmi les 800 leaders interrogés, une majorité (58 %) a formulé son intention d’augmenter le budget alloué à la cybersécurité.

évolution budget cybersécurité

Infographie extraite de l’étude de Microsoft sur l’accélération de la transition de la cybersécurité pour les entreprises, en Allemagne, Inde, Royaume-Uni et Etats-Unis (août 2020)

Des embauches sont donc à prévoir…

A en croire l’étude Global Digital Trust Insights 2021 du cabinet PwC, publiée en novembre 2020, 3,5 millions d’emplois seront à pourvoir dans le secteur en 2021. Et, selon l’étude menée par Microsoft, 42 % des interrogés songent effectivement à embaucher de nouveaux talents et 40 % à recruter des profils issus d’ESN ou autre entité de cet acabit, car beaucoup plus au fait des dernières avancées du secteur. Logique.

évolution effectifs cybersécurité

Evolution des effectifs de cybersécurité liée à la pandémie. Graphique extrait de l’étude de Microsoft sur l’accélération de la transition de la cybersécurité pour les entreprises, en Allemagne, Inde, Royaume-Uni et Etats-Unis (août 2020)

Le secteur de la cybersécurité est en plein boom. Et la tendance ne fait que s’amorcer. Qu’est-ce que cela signifie pour vous, investisseur ? Pas mal de choses. C’est ce que je vous propose de voir de manière plus détaillée demain…

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

1 commentaire

DeRoy 26 décembre 2020 - 13 h 32 min

Bonjour !

J’aimerai savoir les 3 compagnies de titres boursiers sur le marché américain 🇺🇸 sur la cyber-security et sur l’or ?

Super vos articles, toujours très intéressants.

Merci et bon temps des fêtes 🥳 🎄

Karl

Reply

Laissez un commentaire