Accueil Santé et BiotechCannabis médical Des nouvelles du marché du cannabis légal

Des nouvelles du marché du cannabis légal

par Edern Rio
cannabis legal usa

Voici un moment que nous ne vous avions pas donné de nouvelles du secteur du cannabis légal. Voici de quoi rattraper notre retard.

Quel sera le 11e Etat à autoriser un usage récréatif ?

Aux Etats-Unis, chacun se demande qui sera le 11e Etat à légaliser l’usage récréatif du cannabis. Le Nouveau-Mexique a fait un pas de plus dans ce sens au début du mois. Le New Jersey était en bonne voie, mais, contre toute attente, le vote du New Jersey a été annulé hier. Le gouverneur Phil Murphy, qui en avait fait une de ses promesses de campagne a déclaré : “L’histoire ne se fait pas en un jour. Mais au final ceux qui le veulent vraiment finissent par faire tomber les murs.”

La Floride en revanche a autorisé le cannabis médical à fumer, faisant sauter d’un coup cette restriction un peu idiote sur la manière dont les patients peuvent utiliser le cannabis pour se soigner. Ron DeSantis, le gouverneur de l’Etat, a déclaré : “Qu’ils aient à le fumer ou non, qui suis-je pour juger ?”

carte usa cannabis legal

Carte de la législation relative au cannabis dans les Etats américains.
En bleu : légalisation complète. En vert et vert clair : usage thérapeutique légalisé. En gris : usage prohibé. Les “D” indiquent une forme de décriminalisation.
Crédits : Wikipédia.

Possible embellie côté financement

Tout le monde est d’accord sur le fait que ce mode de consommation n’est pas le plus médical puisqu’il est cancérigène comme la cigarette. En revanche, c’est sans doute le mode d’administration par lequel le produit fait le plus rapidement effet, ce qui est important pour les antidouleurs. Les médecins recommandent cependant plutôt l’usage par vaporisation.

Aujourd’hui, le comité de la Chambre sur les services financiers doit voter le SAFE Banking Act. Ce projet de loi doit ouvrir la voie au niveau fédéral afin de permettre aux institutions financières de travailler avec les entreprises du secteur du cannabis légal. Les difficultés pour se financer demeurent une des barrières les plus importantes au développement du secteur.

CVS va vendre des produits aux CBD

La plus grande chaîne de pharmacies des Etats-Unis (11 000 points de vente) va vendre des produits au CBD de Curaleaf (CA23126M1023 – CURA) dans 800 de ses magasins. Le réseau CVS (US1266501006 – CVS) n’est pas vraiment une chaîne de pharmacies comme on les entend ici. D’une part, elle vend également beaucoup de parapharmacie et fait aussi un peu office d’épicerie. D’autre part, le groupe CVS gère également 1 100 MinuteClinic dans 33 Etats, des sortes de dispensaires familiaux modernes qui réunissent généralistes et infirmières ainsi que plusieurs spécialistes.

Le CBD (cannabidiol) devient un ingrédient de plus en plus couru dans les produits bien-être et santé, que ce soit des crèmes, des huiles ou des compléments alimentaires. Mais les choses ne sont pas aussi claires qu’elles devraient l’être. En effet, si le commerce du chanvre a été légalisé au niveau fédéral, le cannabis ne l’est pas. Or, le CBD se trouve dans les deux plantes cousines et c’est clairement certaines variétés du cannabis qui peuvent en contenir le plus.

curaleaf cannabis

Les produits Curaleaf qui seront désormais disponibles dans les pharmacies CVS. Source : Curaleaf.

L’Europe et l’ONU appellent à une clarification

Nous assistons également à un désir d’harmonisation côté européen, où des députés ont appelé à une définition légale du cannabis thérapeutique mi-février.

Ils souhaitent qu’une distinction claire entre les utilisations médicales et les autres utilisations soit établie. Ils appellent également à ce que la recherche et l’innovation dans ce secteur soient stimulées et correctement financées. Enfin, il faut que les médicaments efficaces à base de cannabis soient couverts par les régimes d’assurance maladie.

Même scénario côté onusien. Du 18 au 22 mars, les pays du monde entier se sont retrouvés à Vienne pour discuter entre autres du sort du cannabis. Plus globalement, l’ONU devait fixer sa politique de lutte contre les drogues pour les dix années à venir.

Alors que l’OMS avait recommandé de reclassifier le cannabis pour son usage thérapeutique et avait appelé à un vote lors de cette conférence, celui-ci n’a finalement pas eu lieu et le débat a été renvoyé à un examen ultérieur.

Dans ces instances comme au New Jersey, deux tendances s’opposent. D’un côté, les médecins qui veulent pouvoir utiliser les propriétés médicinales du cannabis et ont une approche orientée santé publique. De l’autre, ceux qui pensent qu’il faut prohiber le cannabis à cause des excès qui lui sont liés.

Le cannabis se tient actuellement dans ce hiatus : drogue ou médicament ? Il est effectivement urgent de clarifier la chose. Ce n’est probablement pas si compliqué, nous y parvenons bien en ce qui concerne les dérivés de l’opium utilisé dans de nombreux médicaments.

Le secteur boursier à la fête

Le secteur boursier du cannabis, lui,se porte comme un charme. Le Marijuana Index flirte depuis une semaine avec sa résistance des 300 points qui se transforme de jour en jour en support. Le plus-haut de l’indice avait été enregistré mi-octobre lorsqu’il avait touché les 350 points.

Depuis janvier l’indice a gagné une centaine de points soit une croissance de plus de 30 %.

Marijuana Index bourse

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire