Accueil InvestirIndices et actions Deux leçons essentielles de Warren Buffett

Deux leçons essentielles de Warren Buffett

par Arthur Toce
warren buffett

Si vous vous renseignez un peu sur les techniques d’investissement, vous finirez par lire un livre de Warren Buffett. Vous y découvrirez que l’oracle d’Omaha, réputé le meilleur investisseur de tous les temps, a construit sa surperformance avec des actifs sous-évalués, donc surtout pas sur le segment de la Tech qui est toujours surévalué. Buffett est l’archétype de l’investisseur value.

De McDonald’s en passant par Coca-Cola et Heinz, l’oracle est dans tous les magasins, tous les supermarchés du monde. Pourtant, comme c’est étrange, depuis quelques années, l’essentiel de la valeur créée par Berkshire Hathaway, son fonds d’investissement coté, réside dans un seul et unique actif : Apple (NASDAQ : AAPL) !

Au passage, cela met également un coup à l’une des règles de base de la vulgate de l’investissement à savoir la diversification.

graphe bourse apple nasdaq

Eh oui ! En regardant le portefeuille du grand Buffett, on découvre que sa position Apple représente 35,50 % de la valeur du portefeuille actions de Berkshire à fin mars, mais fin juin cette valeur était monté à 43 % selon ses propres dires ! [Et heureusement pour lui car, selon Etienne Henri, le “miracle Buffett” semble toucher à sa fin…]

Quelles leçons tirer de ce paradoxe ?

Cela montre plusieurs choses à méditer pour les vacances, et qui constituent une excellente introduction à cette série dans laquelle je veux essayer de vous montrer ce qui fait monter une action.

Ce sont les entreprises de la Tech qui tirent chaque jour la Bourse vers le haut

La technologie est depuis toujours un véhicule totalement indispensable. Ceux qui pensent qu’il ne faut pas en acheter parce que les actions sont très chères se mettent le doigt dans l’œil. C’est tout le contraire.

Certes on peut se tromper et choisir un mauvais cheval. Pourtant, il faut absolument en avoir dans son portefeuille ! La première raison aujourd’hui est tout simplement que ce sont les entreprises de la Tech qui tirent chaque jour la Bourse vers le haut. Et comme chacun sait : Trend is your friend. Il ne faut pas aller contre la tendance.

Warren n’a pas investi 43 % de son capital dans Apple. C’est Apple qui par sa croissance a peu à peu pris cette valeur de 43 % du portefeuille. Comment est-ce possible ?

Notre cher oracle connaît deux règles clés que beaucoup d’investisseurs oublient.

  1. Le temps, le temps et encore le temps : eh oui, il faut du temps. L’investissement c’est comme le jardinage, on sélectionne les graines, on arrose, on regarde et on attend avant d’avoir la moindre récolte.
  2. Le pourcentage de plus-value est ILLIMITÉ : cela va de pair avec le temps, mais Warren ne se fixe pas 100 % ou 1 000 %. Tant que la société est de qualité, il tient sa position dans le temps. Cette compétence à tenir qu’on retrouve souvent dans l’immobilier est une clé essentielle parce qu’elle lui permet d’amortir les crises et de capter la valeur produite par une action dans le temps !

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire