Accueil Energies et transports Et les lumières se sont éteintes au Texas

Et les lumières se sont éteintes au Texas

par Ray Blanco
texas blackout réseau électrique

[Au Texas l’hiver a été particulièrement rude. Assez pour planter le réseau électrique du deuxième Etat le plus peuplé des Etats-Unis à un moment où la population en avait le plus besoin. Ce n’est pas une simple anecdote, c’est une véritable crise… et un argument de plus en faveur d’une prochaine montée en puissance de l’énergie nucléaire.]

Un hiver inhabituellement froid a mis hors service la production d’électricité du Texas, et des millions de personnes se sont retrouvées sans chauffage à un moment où elles en avaient le plus besoin.

Le Texas a subi de multiples défaillances sur toute sa gamme de sites de production d’électricité

Le Texas a subi de multiples défaillances sur toute sa gamme de sites de production d’électricité – notamment éoliens, gaz et nucléaires.

Beaucoup d’équipements de production éoliens sont tombés en panne car la glace empêchait les turbines de tourner.

Le froid a aussi coupé l’approvisionnement en combustible des centrales au gaz naturel, pilier énergétique du Texas, alors que la demande de chauffage atteignait un pic.

Et même l’un des réacteurs nucléaires de l’Etat a dû fermer, les températures provoquant le gel de l’eau.

Le dénominateur commun, c’est l’absence de préparation des installations à de rudes températures hivernales dans cet Etat habituellement tempéré. Le réseau du Texas n’a tout simplement pas été conçu pour gérer ce type de froid et, en plus, il n’est pas connecté à ses voisins. En tant qu’important producteur de pétrole et de gaz, et avec une capacité éolienne très importante, le Texas a conservé un réseau entièrement autonome.

Cela montre bien à quel point une vision à court terme du réseau électrique peut nous plonger dans le froid. Et c’est une raison de plus pour déployer de nouvelles technologies énergétiques afin de nous aider à avoir un réseau plus robuste et plus fiable.

Le nucléaire n’est pas une option

Pour moi, et je vous l’ai déjà dit, la clé de notre futur – en matière d’électricité tout du moins – repose en grande partie sur l’énergie nucléaire. D’autant plus dans un contexte où la demande en électricité ne cesse d’augmenter. Ainsi, cette énergie, bien que mal aimée, n’est pas une simple option, c’est un passage obligé. Notamment en matière d’énergies propres.

Les énergies solaires et éoliennes ne suffisent pas

Le gouvernement Biden a l’intention d’injecter pas moins de 2 000 Mds$ dans les énergies propres. Pour rappel, les centrales nucléaires ne génèrent pas de dioxyde de carbone, lorsqu’elles produisent de l’électricité. Par définition, c’est une énergie propre. Et, selon Biden lui-même, elle fait partie des “technologies d’énergie propre cruciales” pour réduire les émissions de carbone aux Etats-Unis.

Même point de vue du côté de Bill Gates. Lors d’une récente interview, ce dernier a reconnu que les énergies solaires et éoliennes ne suffisaient pas. Il a par ailleurs énormément investi dans la fusion nucléaire, une technologie qui n’est pas encore disponible, malgré des dizaines d’années de recherches – et elle ne le sera peut-être pas de sitôt.

Bill Gates investit dans la fission nucléaire

En attendant de possibles avancées dans le domaine de la fusion, Bill Gates croit qu’il est sage d’investir dans la fission nucléaire, qui fournit actuellement 20 % des besoins en électricité des Etats-Unis avec une énergie propre et fiable.

Contrairement aux centrales au gaz naturel, les centrales nucléaires résistent bien aux perturbations ponctuelles d’approvisionnement en combustible. Si les gazoducs sont coupés (ou fermés), les centrales au gaz naturel doivent également fermer.

Pour sa part, le combustible d’un réacteur nucléaire dure des années avant de devoir être renouvelé. Encore faut-il qu’il soit correctement protégé du froid…

Cette crise de l’énergie au Texas souligne l’énorme opportunité qui s’offre aux énergies propres, le nucléaire en tête. Nous aurons bien entendu l’occasion d’en reparler.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire