Accueil IA et robotique Les experts se trompent lourdement sur l’IA : comment en profiter

Les experts se trompent lourdement sur l’IA : comment en profiter

par Ray Blanco
Les experts se trompent lourdement sur l’IA : comment en profiter

[Les préjugés sur l’IA ont la vie dure ! Longtemps véhiculés par les films de science-fiction, ces clichés ont effrayé de nombreuses qui aujourd’hui se méfient d’une telle avancée technologique. Pourtant des entreprises se sont lancées sur ce secteur, et les profits tendent à être exponentiels pour celle qui raflera la mise. Nous sommes à la veille d’une découverte révolutionnaire qui pourrait tout changer.]

 

En ce moment, il règne une énorme idée fausse à propos de l’intelligence artificielle (« IA »). Et elle va coûter une fortune aux investisseurs…

Je vais paraphraser l’argument que j’entends sans cesse : « L’IA est une nouveauté. Elle est fascinante, mais loin d’être viable sur le plan commercial. »

Les voitures autonomes provoquent des accidents mortels. Les chatbot utilisant l’IA profèrent des horreurs. Beaucoup de technologies fondées sur l’IA ne sont pas au point, ou sont carrément dangereuses.

Mais ceux qui pensent qu’on se situe à des années de la commercialisation de l’IA se trompent lourdement.

Et c’est très important, car l’IA est un domaine où les gagnants rafleront toute la mise. Les investisseurs qui ne se positionnent pas en ce moment vont passer à côté d’une hausse sur des dizaines d’années.

J’en dirai plus dans un instant…

S’il vous faut des preuves concernant la petite fenêtre d’opportunité que présente l’IA, il suffit d’observer les sommes que les géants technologiques – qui s’y connaissent le plus dans ce domaine – investissent pour acquérir des startups et faire venir des chercheurs. Ils savent que s’ils prennent du retard, ils se priveront d’une montagne de profits.

Alors en quoi les investisseurs se trompent-ils, en ce moment ? Ils pensent à tort que, pour être utile, l’IA doit réaliser des choses véritablement extraordinaires comme être capable de conduire une voiture à la perfection, de communiquer comme un humain, etc.

Mais ce n’est pas vrai du tout. En réalité, même une IA simpliste, facilement disponible, peut être extrêmement utile aux entreprises. Dans les usines, l’IA est utilisée pour détecter des défauts sur les chaînes de production, fournir une maintenance prédictive et réaliser des tâches banales. Autant de missions auparavant réalisées par des humains.

Amazon (NASDAQ : AMZN) déploie des efforts incroyables, en ce moment, pour remplacer les manutentionnaires de ses entrepôts par des robots incapables de parler de philosophie ou de jouer aux échecs : ils sont « stupides ». En revanche, ils sont capables de sélectionner des produits et de charger des camions à une vitesse incroyable 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Cette IA va très vite arriver dans un entrepôt près de chez vous.

Selon une autre énorme idée fausse concernant l’IA, les ordinateurs ne s’en prendraient qu’aux emplois de type « col bleu », comme les manutentionnaires et les chauffeurs de camion.

Ce n’est pas vrai. On constate déjà que l’IA est utilisée pour réaliser des tâches d’assistance juridique et même celles de radiologues. Cela ne relève pas d’une utopie de type « un jour, les ordinateurs feront ceci ou cela »… cela fonctionne déjà, et mieux qu’avec des humains hautement qualifiés, dans de nombreux cas.

Tesla Inc. (NASDAQ : TSLA) offre un excellent exemple d’entreprise qui investit à toute allure dans une IA de pointe.

Beaucoup de monde tente de comparer Tesla aux autres constructeurs automobiles. C’est un peu comme si l’on comparait General Electric uniquement à d’autres entreprises fabricant des machines à laver.

Or, une énorme partie de la valorisation astronomique de Tesla, à l’heure actuelle, provient de sa technologie de conduite autonome : certaines entreprises indépendantes, spécialistes de l’IA appliquée à la conduite autonome, valent des milliards de dollars à elles seules.

Il ne fait aucun doute que d’autres entreprises flamberont comme Tesla l’a fait au cours de l’année écoulée, à mesure que les investisseurs prendront conscience que leurs technologies d’IA valent bien plus qu’ils ne le pensaient. Et il est probable qu’elles tireront l’ensemble du marché vers le haut…

Grâce à l’IA, il existe deux catégories de grandes gagnantes, actuellement : les entreprises qui font de la recherche sur l’IA et la développent, et celles qui l’appliquent.

Or des entreprises telles que Tesla et Amazon font les deux.

Si vous voulez vous positionner sur ce secteur sans vous lancer dans l’étude approfondie des activités de chaque entreprise, un ETF axé sur la conduite autonome et l’IA offre un bon moyen de le faire.

Voici deux exemples d’ETF bien placés : ARK Autonomous Technology & Robotics ETF (BATS : ARKQ) et iShares Robotics and AI ETF (NYSE : IRBO).

Restez attentif, de grandes choses arrivent, dans ce domaine.

Bien à vous,

Ray Blanco

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire