Accueil Santé et BiotechCannabis médical Flambée du cannabis suite à un vote fédéral pro-légalisation

Flambée du cannabis suite à un vote fédéral pro-légalisation

par Edern Rio

A 10 heures du matin, mercredi, je me suis connecté pour regarder la session de « mark-up » [NDR : examen du texte de loi et de ses amendements] du Comité judiciaire de la Chambre des Représentants – ainsi que le vote potentiel – portant sur le texte de loi HR3884 : le Marijuana Opportunity Reinvestment and Expungement Act of 2019.

Le MORE Act pourrait être la législation clé ouvrant enfin la voie vers une légalisation intégrale [du cannabis]. J’insiste bien sur « pourrait »…

Après tout, nous parlons du gouvernement américain, qui est passé maître dans l’art de traîner des pieds sur les lois importantes.

J’ai attendu… attendu… et enfin, la session a commencé

C’est génial, la technologie : j’ai pu regarder la session du jour en me connectant sur le site du Comité judiciaire de la Chambre, qui la diffusait en streaming et en direct.

J’étais en retard de quelques minutes… mais le Comité l’était encore plus. J’ai attendu et attendu que la réunion commence…

Au bout de 30 à 40 minutes, elle a enfin commencé.

La première chose qui m’a sauté aux yeux, à mesure que la session se déroulait, c’est que ces comités perdent énormément de temps.

Après avoir attendu une demi-heure que l’audience débute… j’ai eu droit à un débat fascinant, mené par le Représentant Doug Collins (Georgie), sur le fait que le comité n’avait pas prévu assez de temps pour aborder correctement les amendements, examiner le texte et ensuite le voter.

Collins avait raison : le comité s’était mis au travail à 11 heures et avait convenu, préalablement, d’arrêter la session à 15 heures.

Ce doit être bien agréable, d’avoir des journées de travail de 4 heures… Mais je digresse…

On s’y met enfin…

Près d’une heure après le début de la session de mark-up, le comité s’est enfin mis au travail et a commencé à écouter les amendements proposés.

Divers arguments ont été avancés en faveur de la loi, ou en faveur des amendements renforçant la loi, dont la plupart semblait offrir des mesures crédibles visant à réparer les torts occasionnés par la prohibition.

Le débat a fait rage jusque dans l’après-midi… mais, finalement, le vote a eu lieu : à 24 voix pour et 10 contre, le comité judiciaire a voté « oui » au cannabis.

Voici à quoi l’on doit s’attendre, ensuite

Ne vous méprenez pas : c’est un moment historique, pour la légalisation du cannabis. Et il a contribué à alimenter un rebond majeur, sur le marché du cannabis, mercredi.

A la clôture des marchés, bon nombre d’acteurs du secteur avaient progressé de plus de 10 %.

En deux jours, l’ETF ETFMG Alternative Harvest ETF (MJ) a bondi de plus de 11,7 %, et de grands noms tels que Canopy Growth (NYSE : CGC) et Aurora Cannabis (NYSE : ACB) ont bondi de plus de 32 % et 34 % respectivement.

Reste à voir comment cette nouvelle dynamique va tenir sur la durée. La session de vendredi et celles de la semaine prochaine seront déterminantes.

Il y a encore énormément de marge, avant de renouer avec les plus-hauts record enregistrés cette année par de nombreuses valeurs du cannabis, mais un vote favorable au MORE Act est le catalyseur idéal, pour déclencher le prochain round de gains, dans le secteur du cannabis. Et c’est donc un moment idéal pour investir dans des actions complètement déprimées malgré ce rebond.

Articles similaires

2 commentaires

Jacqueline DESJARDINS 30 novembre 2019 - 18 h 16 min

Alors là j’apprends qu’AURORA CANNABIS A FLAMBE DE 34 % !…. Je l’ai vendu hier à 2.55 dollars avec une perte de 65 %.
Monsieur Ray Bianco avait fortement conseillé l’achat pour gagner des millions et des millions !… Cherchant à savoir pourquoi UNE TELLE CHUTE, j’ai trouvé des articles disant que justement AURORA et CANOPY GROWTH avaient subi l’une des pires semaines de leur histoire présentant des RESULTATS CATASTROPHIQUES, trop endettés dans une course effrénée à la croissance alors que les ventes ne décollent pas ! Comment pouvez vous publier des informations si trompeuses ??

Reply
Avatar photo
Edern Rio 6 décembre 2019 - 10 h 16 min

Bonjour, les deux informations sont vraies et nous avons également rapporté la descente aux enfers du secteur depuis quelques mois. L’histoire n’est pas finie. Aurora fait clairement face à des problèmes de surinvestissement dans la production face à un marché qui peine à décoller faute de points de vente au Canada. Pour autant, il est clair que le marché réagit principalement à des catalyseurs législatifs et est fortement spéculatif. Il y en aura de nombreux en 2020.

Reply

Laissez un commentaire