Accueil A la une General Motors sera-t-il le bourreau de Tesla ?

General Motors sera-t-il le bourreau de Tesla ?

par Ray Blanco
hardware tesla vs GM

La semaine dernière, dans le Michigan, General Motors (NYSE : GM) a dévoilé son programme en faveur d’une nouvelle génération de véhicules électriques (“VE”). Or, ce programme pourrait non seulement rajeunir l’image de cette marque plutôt associée à ses camionnettes et SUV de luxe, mais également sérieusement concurrencer Tesla (NASDAQ : TSLA).

Ce nouveau programme s’appelle Ultium. C’est une nouvelle plateforme modulaire dédiée aux VE, sur laquelle, selon GM, le constructeur peut créer toutes sortes de véhicules, du coupé sport au SUV familial.

plateforme Ultium GM

La plateforme Ultium destinée à former la base
de tout type de modèles électriques. Source : GM

En 2020, il n’est pas surprenant qu’un grand constructeur automobile dévoile une nouvelle plateforme dédiée aux véhicules électriques. Toutefois, GM dispose à la fois de l’envergure et des infrastructures permettant d’entamer sérieusement les parts de marché de Tesla.

General Motors n’est associé à (presque) aucune polémique, contrairement à Tesla, et a produit un nombre record de voitures et de camionnettes depuis sa création, en 1908. C’est une société peu exaltante, mais dans le bon sens.

D’un autre côté, Tesla rencontre des difficultés, en termes d’échelle et de coûts pour le client. Jusqu’à tout récemment, Tesla n’avait pas la possibilité de produire à l’étranger, et son véhicule le moins cher, la Tesla Model 3, reste trop cher pour que le consommateur moyen puisse l’acheter.

GM n’a pas ces problèmes. Le constructeur possède des usines dans le monde entier, s’il décide de s’en servir pour produire des véhicules électriques. De plus, GM a l’intention de réduire ses coûts en diminuant ce que le constructeur considère comme une complexité inutile tout en augmentant simultanément la capacité des batteries.

En ce qui concerne les spécifications, GM déclare que sa plateforme aura une autonomie d’environ 640 km. Exactement comme la Tesla Model S qui affiche désormais une autonomie d’environ 625 km.

Les batteries Ultium permettront également un rechargement rapide. C’est essentiel, car la gamme variera de 50 kWh à 200 kWh, soit deux fois plus que n’importe quelle batterie proposée aujourd’hui par Tesla.

Mais le côté véritablement spécial d’Ultium, c’est que cette plateforme modulaire transforme la production de véhicules électrique en gigantesque jeu de Lego. Les différentes marques de General Motors (Chevrolet, Buick, Cadillac et GMC) auront la possibilité de fabriquer tous les véhicules que souhaitent leurs clients, avec cette plateforme. Comparez cela aux trois véhicules que propose Tesla à l’heure actuelle (quatre, si l’on compte le prochain Model Y)…

Pour l’instant, la date de mise à disposition de cette nouvelle plateforme reste incertaine. Mais GM pense pouvoir vendre un million de nouveaux véhicules électriques [équipés de batteries] Ultium d’ici 2025, selon son communiqué de presse.

Je vais garder un œil sur GM pour voir ce que le constructeur a l’intention de faire avec cette plateforme.

La plateforme Ultium ne sera peut-être pas le bourreau de Tesla mais, en ce qui concerne Elon, elle pourrait bien lui donner matière à réflexion…

Logo plateforme Ultium

Logo de la plateforme Ultium. Source : GM.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire