Accueil A la une Growth vs Value : 20 ans à la loupe

Growth vs Value : 20 ans à la loupe

par Etienne Henri
value_vs_growth

Nous avons vu hier que Warren Buffett, apôtre bien connu de l’investissement value, déçoit de plus en plus ses actionnaires.

Après vingt ans de performances décevantes par rapport à la gestion indicielle la plus passive qui soit, Berkshire Hathaway entre désormais dans une phase de contre-performance totale. Sur 2019, l’entreprise a fait perdre à ses actionnaires 20 % par rapport au S&P 500.

Même une relative protection contre une inévitable correction des marchés ne justifie pas de prendre un tel retard en termes de croissance du patrimoine.

L’exemple le plus cinglant est celui de la panique boursière due au COVID-19. Le portefeuille prétendument résilient de Berkshire Hathaway n’a absolument pas protégé ses actionnaires contre la baisse généralisée des marchés.

graphe BRK et S&P 500

Ces dernières semaines, BRK et le S&P 500 ont plongé de concert

Avec un marché dominé par les valeurs technologiques – secteur en croissance par excellence depuis plusieurs décennies maintenant – et la preuve que la prudence ne protège pas des krachs, faut-il signer la fin de l’investissement value ?

Sachant que nous sommes depuis 2009 dans une période exceptionnelle de concentration de la valeur ajoutée sur quelques entreprises technologiques et d’expansion monétaire sans précédent, je vous propose de prendre un peu de recul par rapport aux performances du champion le plus médiatique de l’investissement “bon père de famille” et de regarder comment les deux stratégies se sont comportées depuis quelques années.

Oublions les deux dernières années marquées par une surreprésentation des valeurs technologiques dans les indices. Oublions les deux derniers mois marqués par une crise sanitaire d’ampleur historique. Voyons plutôt comment maximiser vos chances de faire fructifier vos investissements à long terme.

Découvrez deux ETF pour jouer votre stratégie préférée

Que vous soyez growth ou value, il est possible de mettre à profit la multiplicité des ETF pour investir selon votre philosophie tout en profitant d’une bonne diversification de votre portefeuille. 

Ces deux ETF proposent une diversification inégalable en gestion directe

iShares propose à son catalogue deux ETF, NYSE : IWF et NYSE : IWD, qui permettent d’investir respectivement sur les valeurs de croissance ou les titres décotés. 

Plus besoin d’acheter des actions Berkshire Hathaway pour investir dans la valeur ni de se ruiner en actions GAFAM et autres biotechs pour investir dans la croissance : ces deux ETF sont extraits du Russell 1000 et proposent une diversification inégalable en gestion directe.

Avec des frais de gestion annuels de seulement 0,19 %, ils font partie des ETF les moins cher du marché.

Sur les dix dernières années, vous ne serez pas surpris d’apprendre que l’ETF growth a ridiculisé les performances de l’ETF value.

graphe ETF growth vs ETF value

Performance comparée des ETF iShares growth (en bleu) et value (en violet)
Source : investing.com

Avec une hausse de 194 % depuis 2010, IWF rapporte près du double d’IWD qui doit se contenter d’un “modeste” +63 %.

Pourtant, peu d’investisseurs ne jouent en Bourse que sur dix ans, et n’investir que lors du plus grand marché haussier de l’histoire de l’humanité relève plus du hasard que du talent.

Seuls les plus jeunes d’entre nous qui ont débuté leur carrière après la crise des subprime peuvent se targuer de n’avoir connu que la vague haussière. Pour les autres, la période des subprime (voire des dot.com) laisse encore des traces dans leur portefeuille boursier…

La performance d’une stratégie boursière ne peut, comme vous le savez, être évaluée que sur le long terme.

Quel gagnant sur 20 ans ?

Partons du principe qu’un investisseur reste positionné sur le marché durant vingt ans, une période à la fois plus significative en termes d’événements de vie comme de cycles de marché.

Quelles performances auraient eu nos deux investisseurs growth et value depuis 2001 ?

Le résultat est des plus étonnants : alors même que les marchés ne jurent que par la croissance ces dernières années, un investisseur value aurait tout de même obtenu, année après année, de meilleures performances. Seul le krach du COVID-19 de ces derniers jours vient rapprocher les performances – et encore ne parvient-il pas à faire surperformer l’investissement growth.

value vs growth sur 10 ans

IWD (en violet) et IWF (en bleu) depuis 2001 : le gagnant n’est pas celui que l’on croit

Ce résultat est d’autant plus contre-intuitif que nous sortons de dix ans de marché haussier. Regardez bien la courbe : la différence de performance entre les deux stratégies était au plus bas en 2009 lors du paroxysme de la crise des subprime.

L’investissement value a surperformé durant le grand marché haussier qui aurait dû, intuitivement, favoriser les investissements growth !

Ces chiffres démontrent que l’investissement sur les valeurs de croissance n’est pas rentable s’il est fait de façon passive. Seul un stock picking rigoureux et une gestion dynamique du portefeuille permettent d’espérer une surperformance par rapport aux investissements value qui, eux, se prêtent parfaitement à la gestion indicielle.

Comment investir cet été ?

La situation économique et boursière mondiale ressemble comme deux gouttes d’eau à celle de 2009. Panique et incertitudes sont les sentiments dominants. Les vendeurs se débarrassent de leurs titres en attendant la fin du monde tandis que les acheteurs ne savent pas quelle stratégie favoriser.

Les grands principes boursiers sont immuables

Comment garder la tête froide dans cette situation ? Rappelez-vous que les grands principes boursiers sont immuables.

Le suivi de tendance est rentable si et seulement si l’investisseur est capable d’entrer et de sortir de ses positions au bon moment et de sélectionner avec soin ses cibles d’investissement. Sur le long terme, l’investissement par la valeur qui consiste à profiter des entreprises décotées apporte en moyenne de meilleures performances et une plus grande tranquillité d’esprit.

Chaque style d’investissement permet de dégager des bénéfices s’il est appliqué de manière cohérente avec le cycle économique et la psychologie de l’investisseur.

La bonne nouvelle est que vous pouvez facilement jouer la stratégie d’investissement value avec des ETF à bas coût, et que la volatilité actuelle vous offre des opportunités de trading sans précédent sur vos valeurs de croissance préférées !

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire