Accueil Internet & CommunicationsInfrastructures & Hardware Halo-Fi : l’espace oui, le sol compte aussi

Halo-Fi : l’espace oui, le sol compte aussi

par Ray Blanco
stations cellulaire de telecommunication internet

Elon Musk, Jeff Bezos, Mark Zuckerberg, Tim Cook et les autres travaillent tous en suivant une stratégie similaire.

Ils pensent que la prochaine grande tendance technologique pourrait être un Internet bon marché, rapide et universel… venu de l’espace.

La prochaine grande tendance technologique sera un Internet bon marché, rapide et universel venu de l’espace

En ce qui me concerne, j’ai appelé cette tendance le Halo-Fi car elle va modifier notre façon de nous connecter à l’Internet. Et les projets menés par les géants technologiques en vue de créer une gigantesque borne Wi-Fi dans le ciel commencent à porter leurs fruits !

OneWeb, qui s’est récemment déclarée en faillite, reprend ses activités après avoir été rachetée par le Royaume-Uni et un opérateur de télécommunications indien. La société a déjà des dizaines de satellites en orbite et prévoit désormais d’en lancer davantage en décembre.

Starlink, la startup d’Elon Musk dédiée à l’Internet spatial, a déjà lancé 800 satellites à ce jour, elle aussi, et se prépare à offrir ses services très prochainement. La société veut avoir accès aux financements d’infrastructures de la Federal Communication Commission, destinés à offrir l’Internet haut débit aux zones rurales américaines.

En zone rurale, aux Etats-Unis, la connexion est souvent redoutablement faible et la FCC souhaite rétablir une certaine égalité. Elle veut que des millions d’habitants vivant en zone rurale bénéficient au moins d’une capacité de téléchargement de 25 mégabits, ce qui pourrait changer la donne dans de nombreux cas.

De son côté, Starlink lorgne sur 16 Mds$ de financements au titre de ce programme pour l’aider à finaliser sa constellation de satellites. L’entreprise a présenté des documents à la FCC indiquant que son réseau de satellites porterait la vitesse à plus de 100 mégabits pour les utilisateurs terrestres.

L’espace oui mais le sol compte aussi

Le mot “terrestre” est important, en ce qui concerne l’Internet via le Halo-Fi. Presque toute l’attention se concentre sur le matériel spatial – comme les lanceurs et les satellites – et moins sur ce que cette nouvelle technologie Internet exige au sol.

Il y aura un énorme marché, pour les équipements terrestres du Halo-Fi

Les constellations de satellites exigeront des centaines de stations terrestres : c’est là que le satellite se connecte à l’Internet terrestre. Par ailleurs, tout abonné au service aura besoin d’un terminal : un ensemble antenne/routeur/modem capable de connecter un endroit comme une maison ou une entreprise à l’Internet basé dans l’espace.

Il y aura un énorme marché, pour les équipements terrestres du Halo-Fi.

Voilà pourquoi je suis si haussier sur les principaux fournisseurs de technologie d’antennes haute performance pour satellites. Et, vous aussi, vous devriez vous y intéresser. Particulièrement sur une nouvelle génération de technologie d’antennes haute performance qui permettra ces connexions haut débit à un nombre croissant de satellites “Halo-Fi” placés en orbite.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

4 commentaires

JEAN-NOEL ELLIES 2 octobre 2020 - 18 h 57 min

Suis très intéressé par votre approche sur ces technologies et adhère à votre analyse.

Reply
MS 4 octobre 2020 - 8 h 17 min

Espérons que non !!! Qu’un vrai débat sur les conséquences sanitaires et astrophysique permettra de voter contre , que c’est sûrement dangereux et inutile et qu’en plus qu’il y a a le li fi ! …

Reply
DIDIER PAUWELS 13 janvier 2021 - 13 h 01 min

C’est passionant de découvrir cet univers qui d’adapter.
Merci à Monsieur Ray Blanco et à son équipe.

Reply
BOUBRIT 26 janvier 2021 - 13 h 13 min

Le lifi ? 🤔

Reply

Laissez un commentaire