Accueil Nouvelles technologies Hausse du prix du pétrole : je suis encore plus confiant qu'en 2003 et 2007

Hausse du prix du pétrole : je suis encore plus confiant qu'en 2003 et 2007

par thomaschaize

De nature contrariante…
En septembre 2003, le prix du pétrole était en dessous de 30 dollars. Parler de hausse du prix du pétrole était alors le meilleur moyen de passer pour un illuminé dans les milieux économiques.

De nature contrariante, j’écrivais alors : "il me semble que le temps des soldes sur les matières premières est terminé depuis l’an 2000", et : "c’est un mouvement de fond qui va durer plusieurs années et il me semble qu’il faut changer de secteur d’investissement, des actions traditionnelles aux matières premières sous toutes les formes" (voir la première flèche verte sur le graphe).

Quatre ans après, je récidive…
Début 2007
, après avoir atteint 75 dollars, le prix du pétrole baissait à 50 dollars, ceux qui criaient "impossible que le pétrole monte" en 2003, loin de reconnaître leur erreur passée crient : "c‘était une bulle, nous ne reverrons jamais les 75 $"…

C’est à ce moment là que j’ai rédigé un sujet pour dire : "pour 2007 on ne change pas de cap et on regarde loin devant, fondamentalement rien n’a changé pour les métaux et l’énergie" (deuxième flèche verte sur le graphe). Un mois plus tard, je conseillais à l’achat des compagnies de géothermie fortement corrélées au cours du baril de pétrole — l’une d’elles a gagné dans les mois qui ont suivi pas moins de 816,67% (voir la première flèche bleue sur le graphe).

2009 : je maintiens le cap
Nous sommes en 2009, après avoir atteint 145 dollars, le baril de pétrole s’est effondré à 30 dollars. Ceux qui ne croyaient pas à la hausse du pétrole en 2003 et en 2007 n’y croient toujours pas. Pendant que l’Europe et les Etats-Unis perfusent leurs banques avec des milliards de dollars, la Chine siphonne le peu de pétrole encore disponible avec ses dollars.

Aujourd’hui, je suis encore plus confiant qu’en 2003 et 2007 pour le prix du pétrole et le secteur de l’énergie.

Mon avis est inchangé
La tendance à long terme n’a pas changé pour le prix du pétrole et nous sommes dans un creux majeur, achetez pour le long terme.

<img height="230" alt="Graphique sur la corr

Articles similaires