Accueil Santé et BiotechBiotechnologie & pharma L’immense paradoxe des biotechs françaises

L’immense paradoxe des biotechs françaises

par Edern Rio
biotech france

Dans un entretien accordé à L’Usine Nouvelle, Maryvonne Hiance, présidente de France Biotech, revient sur le grand paradoxe de notre secteur biotech. La France accueille 700 startups biotechnologiques sur son territoire. C’est le chiffre le plus élevé d’Europe et seuls les Etats-Unis sont devant nous sur ce terrain. Autant dire que nous pourrions vraiment être leaders dans ce domaine.

Pourtant, la plupart de ces startups ne parvient jamais à lever des fonds suffisants pour vraiment assurer leur développement ou passer en phase de production et elles sont bien souvent obligées de vendre leurs solutions à l’étranger. Et côté Bourse, c’est carrément la catastrophe : le secteur est plus ou moins déserté. La capitalisation globale des 34 biotechs françaises suivies par Sacha Pouget a été divisée par 3 depuis mi-2015. Ce n’est pas du tout le cas aux Etats-Unis où l’indice NBI a gagné 400 points sur 3 ans pour atteindre 3 241 points, avec des plus-hauts à plus de 3 800 points, contre 2 800 points début 2016.

performance biotechs bourse france

Le chef de la startup nation devrait peut-être y réfléchir. Notre science dans ce domaine est excellente et nous pourrions rester un champion mondial si un peu de volonté politique était affichée.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire