Accueil A la une L’industrie du cannabis embauche Maïté

L’industrie du cannabis embauche Maïté

par redaction
Snoop cannabis

Martha Stewart et Snoop Dogg. Image promotionnelle pour le show Martha and Snoop’s Potluck Dinner. Crédits : PBS.

Par Edern Rio et Ray Blanco

Non, je vous rassure la reine des fourneaux des années 1980-1990 n’a pas été embauchée par Canopy Growth (NYSE : CGC). Mais c’est un peu l’effet qu’a dû faire aux Américains l’annonce du partenariat entre Martha Stewart, 77 ans, et l’un des leaders du cannabis légal aux Etats-Unis.

Martha Stewart s’est fait connaître du grand public dans les années 1980-1990 et c’est une icône de la télévision en ce qui concerne la cuisine et la tenue d’une maison. L’incarnation parfaite du stéréotype de la ménagère accomplie – en tout cas aux Etats-Unis. Elle est ainsi considérée comme l’ambassadrice du bon goût et du savoir-vivre à l’américaine. C’est la grand-mère idéale.

Mais, ne vous fiez pas aux apparences, Martha Stewart, qui a commencé sa carrière comme mannequin, est surtout une femme d’affaires redoutable qui règne en maîtresse (de maison) sur une gamme de produits très diversifiée qui a érigé le bien-vivre en art à part entière.

martha stewart site internet

Page d’accueil du site marthastewart.com. De la cuisine à la santé en passant par les animaux de compagnie, les loisirs créatifs ou les problèmes de sommeil.

La grand-mère idéale, égérie d’une gamme de produits au cannabis…

Quelle surprise la semaine dernière d’apprendre que mamie Stewart entamait une collaboration avec Canopy Growth ! Oui, Canopy Growth, l’un des spécialistes du cannabis médical et récréatif. L’idée ? “Développer une nouvelle ligne de produits à base de CBD”. Une gamme de plus à son panier, une nouvelle corde à son arc.

La raison de ce partenariat est simple. En effet, le CBD (cannabidiol) est le principe actif du cannabis le plus souvent associé à des effets thérapeutiques, relaxants et antidouleurs. Au final, on pourrait la comparer à une sorte de super-camomille. Et, aussi étonnant que cela puisse paraître, les consommateurs de cannabis médical sont souvent des personnes âgées qui soignent leurs douleurs articulaires avec des produits à base de CBD.

En outre, l’usage vétérinaire de ces produits est une des pistes très sérieusement envisagées par l’industrie. Les produits développés avec Martha seront donc d’abord à destination des animaux de compagnie, mais aussi des humains. Dans son communiqué, Canopy indiquait qu’il “s’appuiera sur les vastes connaissances de Martha en matière de produits de consommation tout en explorant l’efficacité du CBD et d’autres cannabinoïdes dans l’amélioration de la vie des humains et des animaux.

Inutile de faire de longues recherches pour comprendre le public que vise Canopy avec ce deal. Le lecteur type de Martha Stewart est une femme, mariée, diplômée de 53 ans.

… en duo avec l’un des poids lourds du rap West Coast

Canopy Growth exploite également la marque Tweed vantée par le rappeur Snoop Dogg. Et justement en 2016, Martha Stewart avait lancé une émission avec ce dernier intitulée Martha and Snoop’s Potluck Dinner. Le potluck permettait un heureux jeu de mot avec pot (herbe en anglais), mais c’est surtout un repas convivial où chacun doit apporter sa contribution. C’est un peu le concept de l’auberge espagnol du domaine de la restauration.

Voici donc le duo gagnant reformé pour promouvoir les produits de Canopy Growth. Snoop Dogg pour le THC, Martha Stewart pour le CBD. Deux visages, deux profils pour deux ciblages bien différents.

Le cannabis est en train de devenir mainstream aux Etats-Unis. Il n’est donc pas étonnant que les entreprises qui y prospèrent utilisent tout l’éventail des techniques de la grande consommation à leur disposition.

Toutes nos excuses à Maïté pour l’avoir mêlée à cette affaire. Pour sa part, elle préférait vanter la marque de lessive Bonux ou les bonnes boîtes de William Saurin.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire