Accueil Zones géographiquesChine & Asie Intelligence artificielle: vers une nouvelle fabrique à pop stars?

Intelligence artificielle: vers une nouvelle fabrique à pop stars?

par Arthur Toce
IA pop star corée

[Décidément, la K-Pop maîtrise l’art de faire parler d’elle. Et, dans ce but, rien de mieux que de s’extraire de son cadre de référence. L’idée ? Etre là où on ne l’attend pas. La K-Pop en Bourse ? C’est fait. Maintenant place à l’intelligence artificielle et son fabuleux potentiel créateur…]

Qu’on l’apprécie ou qu’on la déteste, force est de le reconnaître, la musique coréenne (K-pop) ne laisse personne vraiment indifférent. Plus qu’une mode, c’est un véritable phénomène de société qui prend de plus en plus d’ampleur un peu partout sur la planète.

Pour tout vous dire, ce qui me passionne dans cet univers haut en couleur, c’est qu’il transcende totalement son cadre de référence. La musique donc. Ainsi, on le retrouve de plus en plus souvent là où on s’y attend le moins. Par exemple, en Bourse… Qui aurait pu imaginer un jour voir un boys band s’introduire en Bourse ? Eh bien la K-pop l’a fait, et ce fut une IPO mémorable – à différents points de vue d’ailleurs…

Reprenons donc rapidement les faits. Courant octobre, Big Hit Entertainment, label musical des rois de la K-pop, BTS, s’apprête à faire son entrée à la Bourse de Séoul. Comme je vous le disais alors dans un précédent article, la capitalisation boursière de la société était évaluée à ce moment à plus de 4 Mds$. C’est la plus grosse IPO sud-coréenne de ces quatre dernières années.

Très attendue, la première séance de cotation a démarré sur les chapeaux de roues, propulsant le titre 91 % plus haut en clôture, jeudi 15 octobre. Un vrai triomphe…

Big hit entertainment graphe bourse
Après une hausse magistrale et un profond plongeon, le titre Big Hit Entertainment se reprend

L’euphorie était si forte, l’occasion bien trop tentante… Victimes de leur trop plein d’enthousiasme, petits porteurs et autres fans de K-pop, se sont très vite retrouvés malgré eux au cœur d’un beau bull trap (piège haussier) pour le plus grand bonheur d’investisseurs intentionnels gavés de titres et, surtout, ravis de s’en délester sur les séances suivantes… Bref, le scandale bat son plein actuellement au pays du Matin calme.

Une IA auteure-compositrice

Dans un tout autre registre, voici un autre exemple qui confirme mon idée que la K-pop maîtrise l’art et la manière de faire parler d’elle : la chanteuse Kim Haeyeon a fait appel à une intelligence artificielle pour composer son tout premier titre, Eyes on you.

Kim Haeyeon – Eyes on you

Une première mondiale portée par le label coréen EnterArts. Ce dernier, précurseur dans ce domaine, n’est pas à son premier coup d’essai, avec cette technologie. En effet, EnterArts avait jusqu’à présent utilisé son IA, EvoM, occasionnellement pour des artistes déjà connus.

Rien de neuf jusqu’ici, me direz-vous. Et pourtant si. La nouveauté ici réside dans le pari de miser sur une nouvelle venue – nouvelle venue mais pas si inconnue que cela puisqu’il s’agit de la sœur d’une star de la K-pop.

EvoM produit aussi bien des paroles que de la musique !

Sur son site, l’entreprise en profite et surf sur le coup de com’, dévoilant son ambition de se consacrer dorénavant au futur de la musique. L’idée ? Créer un nouvel écosystème porté par une plateforme digitale de création de contenus mêlant collaboration humaine et intelligence artificielle.

Une méthode novatrice qui pourrait réduire de manière drastique le temps d’écriture des titres et donc favoriser les sorties d’albums. EnterArts offrirait ainsi aux jeunes artistes une nouvelle manière de faire leur entrée sur la scène musicale.

Une nouvelle fabrique à pop stars ?

Mais ce n’est pas tout. EnterArts voit grand pour son IA : EvoM produit aussi bien des paroles que de la musique !

A terme, l’entreprise pourrait être capable d’analyser les retours, segmenter au mieux les volontés des fans et créer ainsi des stars quasi-personnalisées. Bien sûr, on n’en est qu’au tout début, mais imaginez un peu. Avec une IA, on réduit le coût de la création d’un EP. Et avec cette réduction de coût vient un potentiel de création bien plus grand.

Soutenue par Samsung et d’autres gros industriels coréen, EvoM a de beaux jours devant elle. Une manière de faire plus de bruit dans le paysage médiatique mondial pour le pays du Matin calme ?

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire