Accueil InvestirIndices et actions Investir, c’est gérer ses risques (Monkeypox/COVID-19 même combat)

Investir, c’est gérer ses risques (Monkeypox/COVID-19 même combat)

par Arthur Toce
Investir biotech Monkeypox

Investir comporte des risques. Tout l’enjeu, pour l’investisseur, est de les gérer. Quand le COVID-19 est arrivé, un risque s’est matérialisé… Certains ont su saisir l’opportunité. Ils ont gagné gros en pariant sur les entreprises qui luttaient contre l’épidémie. Aujourd’hui, une nouvelle se présente… Si la variole du singe ne paraît pas bien méchante, tout investisseur intelligent doit s’en emparer !

Le cœur de votre pratique de l’investissement doit être centré sur les risques.

Benjamin Graham, légende de l’investissement et auteur de L’Investisseur intelligent (1949) dont je vous recommande chaudement la lecture, ne dit rien d’autre quand il écrit :

« Le succès en investissement provient de la gestion du risque, pas de son évitement. »

Réfléchissez deux secondes à cette phrase pleine de sagesse et analysons-la rapidement.

Pour le tuteur de Warren Buffett et le père de l’investissement sur la valeur (value), tout investissement comporte des risques. (C’est une évidence, mais cela mérite d’être rappelé.)

Investir, c’est parier sur le futur que nul ne connaît. Tout l’enjeu pour l’investisseur est d’essayer de réduire les risques. En aucun cas, il ne peut les éviter.

Le risque prend bien des formes.

Il peut se matérialiser sur les concurrents, le management, des événements macro-économiques, les fournisseurs, etc. (Et même sur des choses que vous n’avez pas du tout imaginées !)

Ce fut le cas par exemple lors de la pandémie de COVID-19, totalement inattendue de la majorité des observateurs… L’épidémie a totalement modifié la donne.

Un nouveau risque épidémique qui peut rapporter gros

Quand le COVID-19 est arrivé, un risque s’est matérialisé qui a totalement changé le marché.

Les investisseurs qui prenaient le risque au sérieux – comme Graham nous le conseille – ont pu en profiter en investissant dans les entreprises qui allaient lutter contre l’épidémie.

Il fallait agir vite et, de mon côté, j’avais rédigé un dossier dès février 2020 [que vous pouvez retrouver ici], où la plupart des stars boursières en devenir étaient présentes :

Moderna, Novacyt, Biosynex, Eurobio Scientific… 

Autant de valeurs qui ont rapporté des gains à 3, voire 4, chiffres à ceux qui se sont placés assez tôt.

Aujourd’hui, une nouvelle épidémie se présente, celle de la variole du singe.

Elle ne paraît pas bien méchante.

Et pourtant, je pense que tout investisseur intelligent doit s’en emparer. Finalement en s’intéressant à ce risque, le deal est simple : gagner peu ou gagner beaucoup… Vous auriez tort de vous en priver. Mais, effectivement, encore faut-il savoir dans quoi et où investir. C’est ce que je vous propose dans NewTech Insider !

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire

×

Hello!

Click one of our contacts below to chat on WhatsApp

× Comment puis-je vous aidez ?