Accueil Internet & Communications Investir dans le métavers, comme aux tout débuts d’Internet

Investir dans le métavers, comme aux tout débuts d’Internet

par Ray Blanco
investir métavers internet

[Le métavers, c’est quoi exactement ? En matière de tendance, qui plus est quand il s’agit de technologie, il est parfois ardu de bien cerner de quoi il retourne. Pourtant, le métavers engrange actuellement des flux de capitaux colossaux. Des entreprises telles qu’Apple, Microsoft, Nvidia, Advanced Micro Devices s’y précipitent. Et même Facebook a changé de nom pour coller davantage au sujet ! Clairement, les investisseurs doivent s’y intéresser. C’est le bon moment pour le faire…]

Ce matin, sur LinkedIn, l’un de mes collègues français a publié un sondage sur le métavers, et cela m’a donné une idée… (Merci Charles !)

Vous l’avez remarqué, on en parle beaucoup dans ces colonnes ces derniers temps. C’est un sujet extrêmement passionnant. Je vous ai notamment confié ce que le métavers selon Facebook m’inspirait. Pas que du bien, il est vrai. Je vous ai également présenté le projet de Nvidia. Beaucoup plus engageant à mon sens. Bien évidemment, nous suivons tout cela de près et nous aurons l’occasion d’en reparler.

Le métavers, c’est comme l’Internet des tout débuts

Aujourd’hui, j’aimerais vous mettre un peu à contribution – si vous le voulez-bien. J’aimerais que vous me donniez un bref avis sur ce que vous pensez, à l’heure actuelle, du métavers. C’est un rapide sondage, et vous pouvez y participer en cliquant juste ici. J’ai hâte d’en savoir plus !

En attendant, je vais vous donner le mien (encore !). Et, pour ce faire, commençons par un petit parallèle : le métavers, c’est comme l’Internet des tout débuts. Je m’explique.

Les débuts d’Internet nous ont probablement offert l’une des plus vastes opportunités d’investissement de tous les temps. Et, à présent, nous nous trouvons dans une situation semblable, dans un contexte où l’on s’oriente rapidement vers une adoption généralisée du métavers.

Un secteur à plusieurs milliers de milliards de dollars

Si le métavers est assez important pour que le géant Facebook change de nom pour prendre celui de « Meta », je pense qu’il y a largement matière à s’enthousiasmer en tant qu’investisseur.

Comme je l’ai déjà dit à de nombreuses reprises, c’est un secteur représentant plusieurs milliers de milliards de dollars, qui se profile, et à côté duquel nous n’avons pas envie de passer. Surtout en tant qu’investisseur, si vous me suivez.

Wall Street frémit déjà d’exaltation en songeant aux opportunités qui entourent le métavers

Toutefois, beaucoup de gens sont encore sceptiques à son égard. C’est tout à fait normal. Certains disent que nous nous situons encore à des années lumières d’une adoption généralisée. Même s’il se peut que ce soit vrai, je pense qu’il faut souligner qu’il n’y a aucun mal à avoir une longueur d’avance. Et, en tant qu’investisseur axé sur les technologies, avoir une longueur d’avance est l’une des meilleures choses qui puisse vous arriver.

Et même s’il y a des sceptiques, on ne peut pas dire que Wall Street ne frémisse pas d’exaltation en songeant aux opportunités d’investissement qui entourent le métavers. En ce moment, toutes sortes de géants technologiques se précipitent sur le métavers. Des entreprises telles qu’Apple, Microsoft, Nvidia, Advanced Micro Devices, etc.

Heureusement pour nous, l’opportunité qu’offre le métavers ne sera pas un secteur où un seul gagnant raflera toute la mise. D’une manière semblable à celle dont fonctionne l’Internet que nous connaissons et affectionnons aujourd’hui, une multitude d’entreprises vont créer leur petit coin de métavers pour que nous les habitions, vous et moi.

Et les investissements dans le métavers devraient suivre le même chemin que celui qui a été emprunté pour investir aux premiers stades d’Internet.

Métavers : les pelles et le pioches d’abord !

Cela signifie qu’il faut d’abord se concentrer sur les fournisseurs d’équipements (« hardware »), puis sur les fournisseurs de logiciels (« software ») et, enfin, sur les entreprises qui opèrent au sein de cette technologie.

C’est logique, quand on y réfléchit : cette technologie ne peut pas décoller sans le hardware nécessaire pour la faire fonctionner, et des fournisseurs comme Nvidia et Advanced Micro Devices, qui fournissent ces puces convoitées et nécessaires à l’informatique de pointe qui permettra de créer le métavers.

Bien entendu, ce sera un peu différent des années 1990, dans la mesure où une bonne partie de l’équipement utilisé est déjà en cours de développement depuis quelques années.

Nous sommes encore loin de l’adoption généralisé

Une fois que l’infrastructure et le hardware seront en place, l’attention se concentrera énormément sur les fournisseurs de logiciels. Ces logiciels seront nécessaires pour opérer au sein du métavers, mais la majorité d’entre eux devra être mise à la disposition du public via des entreprises opérant au sein du métavers. Des entreprises telles qu’Apple, Microsoft et Meta.

Mais nous sommes encore loin de l’adoption généralisée du métavers.

Et il est très difficile de dire qui sera impliqué et dans quelles proportions. Mais, vous l’avez probablement remarqué, c’est une tendance qui m’intéresse depuis un moment, et que je vais continuer de surveiller.

Alors vous pouvez être sûr que je continuerai à vous envoyer de nouvelles informations importantes dès que je les découvrirai. En attendant, n’hésitez pas à me donner votre avis sur le sujet !

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire