Accueil InvestirIndices et actions L’investissement ultime avant le prochain sell-off

L’investissement ultime avant le prochain sell-off

par Jonas Elmerraji
jouer sell-off marché actions

[En ce moment, certains observateurs clament haut et fort que le marché actions est surévalué. Il y flotte en effet comme un petit parfum de dot.com… Certaines actions sont excessivement chères ! Mais, si éclatement il y a, d’autres valeurs, pour l’instant boudées par les investisseurs, sauront, elles, mieux résister…]

Imaginez un instant que je puisse vous dire précisément à quel moment le marché va enregistrer un pic… Que devriez-vous faire ? Vendre toutes vos actions et basculer sur des liquidités, ou bien conserver vos actions ?

Dégager des liquidités n’est pas forcément la meilleure option

Bien entendu, le choix évident consisterait à vous débarrasser des actions au sommet du marché, et de voir ensuite ce dernier s’effondrer sous vos yeux…

Mais c’est le mauvais choix.

Nous bénéficions depuis un bon moment d’un marché des valeurs technologiques qui a le vent en poupe et qui se déchaîne à la hausse. Au moment où je rédige ces lignes, les grandes valeurs technologiques sont prises d’une telle effervescence que beaucoup d’investisseurs comparent cette envolée de 2021 à la bulle des dot.com.

Alors regardons ce qu’il s’est passé lorsque cette fameuse bulle a éclaté…

L’héritage des dot.com

A l’époque, l’indice NASDAQ 100 a enregistré un pic en mars 2000, puis infligé aux investisseurs un effroyable rendement de –62 % au cours des six années suivantes.

C’est clair, les liquidités auraient été un meilleur choix… Beaucoup d’investisseurs ne s’en souviennent pas, mais certains segments du marché actions ont enregistré des performances remarquables dans le sillage de l’éclatement de la bulle des dot.com !

Prenons les services aux collectivités (« utilities« ), par exemple. L’indice Dow Jones Utility Average a opéré un rally de +72 %, en fait, au cours de cette période de six ans. Il a même affiché des rendements positifs au pire moment du sell-off. C’est sacrément mieux que détenir des liquidités : les utilities ont même surperformé les obligations pendant cette période de fuite vers des valeurs refuges.

Et je pense que le marché est positionné de manière semblable, aujourd’hui.

Comment se préparer au prochain sell-off

En ce moment, on entend des arguments trompeurs selon lesquels le « marché actions » serait une seule entité. Les analystes de CNBC clament que les « actions sont surévaluées », comme s’il s’agissait de toutes les actions.

Eh bien non. En fait, la tranche constituée des actions les moins chères est actuellement moins chère par rapport au reste du marché qu’à tout autre moment depuis 1975.

Certaines actions sont super chères, en ce moment. Mais certaines valeurs bon marché sont réellement bon marché. (En fait, la dernière fois que ce groupe de valeurs a chuté aussi bas, il a rapporté aux investisseurs des rendements annualisés de 23 % au cours des cinq années suivantes !)

Et c’est de bon augure, pour ceux qui investissent dans les valeurs technologiques.

Comme lors de l’éclatement de la bulle des technologies, les éléments suggèrent que certaines valeurs dédaignées, sur ce marché effervescent, offriront de bien meilleures performances qu’un report sur les liquidités, lors du prochain pic.

Certaines valeurs offriront de bien meilleures performances

Et bon nombre de valeurs dédaignées sur ce marché sont en fait de petites capitalisations technologiques ne faisant pas partie des grands indices tels que le S&P 500.

Pour l’instant, il est encore trop tôt pour basculer vers de petites capitalisations sous-évaluées. La Fed ayant le pied fermement ancré sur l’accélérateur, je pense que les grandes valeurs vont encore grimper. Je vous indiquerai quand cela changera, selon moi.

Jusque-là, c’est le moment de réexaminer vos projets concernant le prochain grand sell-off de marché. Les liquidités ne seront pas la meilleure façon de miser sur une rotation s’effectuant au détriment des grandes valeurs technologiques.

La plupart des investisseurs ne s’en rendent pas compte, mais la meilleure chose à détenir, pour le prochain pic de marché, c’est certainement encore plus d’actions.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire