Accueil BlockchainBitcoin et cryptomonnaies Krach éclair sur les cryptos : quelles conclusions tirer ?

Krach éclair sur les cryptos : quelles conclusions tirer ?

par Ray Blanco
flash krach cryptos

[Coup de semonce sur les cryptos ! Samedi dernier, les monnaies virtuelles ont subi un puissant sell-off – avant toutefois de se reprendre depuis (un peu). Vous avez dit flash krach ? Oui, mais, finalement, il s’agit de simples prises de bénéfices. Toutes bêtes, et pas bien méchantes. Mais, force est de le reconnaître, elles ont donné quelques sueurs froides aux investisseurs. Quelles conclusions pour la suite ? Quelques tendances se dégagent, surtout du côté du Bitcoin et de l’Ethereum…]

Le week-end dernier, les cryptomonnaies ont fait les frais d’un krach éclair monstrueux. La peur s’est immiscée dans les esprits et les cours, le sauve-qui-peut a fait le reste… C’était samedi dernier et le constat est sans appel : beaucoup de cryptos ont considérablement chuté. Le Bitcoin, en particulier, a plongé jusqu’à 42 000 $ ! 38 % sous son plus haut niveau historique.

Si l’on regarde tout ça d’un peu plus près, la plupart des mouvements de liquidations s’étaient déjà enclenchés la veille, vendredi. Et ils n’ont fait que s’accentuer dans la nuit de vendredi à samedi matin. Comme vous pouvez l’imaginer, beaucoup ont tenté de trouver un coupable à ce sell-off.

De simples prises de bénéfices (rien de plus)

Bien que cet argument ne soit pas nouveau, certaines personnes se sont demandées si les cryptomonnaies – et le Bitcoin en tête – étaient tout à coup corrélées au marché actions. En effet, au même moment, le Nasdaq n’était pas non plus au mieux de sa forme.

Comme l’a souligné mon collègue Philippe Béchade dans la Bourse au Quotidien :

« Vendredi soir, les opérateurs ont eu peur. En effet, à une demi-heure de la clôture, ils ont craint de voir se réaliser sous leurs yeux le même scénario de ‘panic selling’ du 26 novembre. A l’issue d’une séance, Wall Street a vécu en réalité une semaine complète sous le thème des ‘portes de saloon’.

C’est le Nasdaq qui a causé le plus de frayeur avec une inversion de vapeur, de 15 470 points vers 14 930 points (-2,9 % vers 21h) avant d’entamer une remontée de 125 points au cours du dernier quart d’heure (en douze minutes précisément) pour en terminer à 15 085 points. »

Effectivement, en observant le marché dans son ensemble, cette semaine, on aurait pu tout à fait penser que le marché cryptos commençait à être vaguement lié aux actions.

Cela peut faire mal quand les grosses baleines ont aussi décidé d’en être

Mais est-ce que quelqu’un est sûr à 100% de la réponse ? Bien sûr que non.

Pour moi, il s’agit d’un ensemble de différents facteurs. D’abord, il me semble important de vous rappeler que, de manière générale, les gens encaissent des gains sur le Bitcoin lorsqu’il s’approche du niveau des 60 000 $. (Et cela peut faire mal quand les grosses baleines du secteur ont aussi décidé d’en être…)

Pour tout vous dire, je ne pense pas qu’il se passe quoi que ce soit d’extraordinaire, en ce moment, sur les mouvements de cours des cryptomonnaies en général, et du Bitcoin en particulier. D’ailleurs, ce « krach » n’a pas duré très longtemps. Depuis, beaucoup de jetons ont tendance à plus ou moins se reprendre.

Bitcoin : 0 – Ethereum : 1 (toujours !)

Toutefois, il y a quelques points importants à retenir et que je tiens à souligner. Pour commencer, c’est un fait, en ce moment – et particulièrement ce mois-ci –, l’Ethereum surperforme constamment le Bitcoin.

graphe bourse ethereum bitcoin

Le Bitcoin (en violet) et l’Ethereum (en bleu) ne suivent décidément pas la même tendance !
Graphe : Investing

En ce moment, l’Ethereum se situe à quelques encablures de son plus-haut historique de 4 891 $ (environ). Au moment où j’écris ces lignes, nous sommes à 4 101 $. Autour des 48 446 $, le Bitcoin, pour sa part, évolue nettement plus loin de ses précédents sommets de 68 000 $.

Même si l’Ethereum est un peu prisonnier d’un range (fourchette) serré depuis un moment, ses perspectives graphiques semblent bien plus prometteuses que celles du Bitcoin.

Le champ d’applications fera la différence

Pour bien comprendre de quoi il retourne, il faut bien garder à l’esprit que les cryptomonnaies n’ont pas toutes les mêmes champs d’applications. Je vous en est déjà parlé cette semaine, l’Ethereum s’annonce comme le futur roi de l’écosystème NFT.

En effet, le jeton étant privilégié pour l’achat et la vente de NFT, je pense qu’il n’est pas invraisemblable de dire qu’il enregistre une performance décente, avec tout le battage médiatique entourant les NFT, ces derniers temps. C’est sur ce terrain qu’il est amené faire la différence. Et ce, même s’il est encore difficile de savoir si d’autres phénomènes entrent également en ligne de compte. Le métavers, les mouvements de cours ou tout un ensemble d’autres choses, par exemple.

En tout cas, je suis tout cela de très près. Et je ne manquerai pas de vous tenir au courant. Tout cela est tellement exaltant !

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire

FERMER
×

Hello!

Click one of our contacts below to chat on WhatsApp

× Comment puis-je vous aidez ?