Accueil Internet & Communications L’heure a sonné pour les fabricants de montres

L’heure a sonné pour les fabricants de montres

par Ray Blanco
montre suisse vs apple

Apple (NASDAQ : AAPL) continue de bouleverser un secteur après l’autre. Aujourd’hui, je vais me concentrer sur les montres, mais demain, ce pourrait être quelque chose d’encore plus grand…

Dans le secteur des montres suisses plus forte chute s’est produite l’année où Apple a lancé l’Apple Watch

Dernièrement, j’ai fait certains rapprochements et repéré ce qui, selon moi, pourrait être la prochaine grande innovation d’Apple. Si tout le monde pense qu’Apple devrait présenter un iPhone 5G le 15 septembre (la date désormais connue de la Keynote d’Apple), je pense quant à moi que cela pourrait aller beaucoup plus loin.

Mais, aujourd’hui, concentrons-nous sur les montres. Il faut bien le dire, le secteur de l’horlogerie suisse est moribond.

Et, contrairement à d’autres secteurs, les fabricants de montres ne peuvent pas attribuer leurs malheurs au COVID-19. Alors que le reste de l’économie mondiale a progressé ces dix dernières années, les livraisons de montres suisses ont stagné…

Pour le secteur des montres suisses, la plus forte chute s’est produite l’année où Apple a lancé l’Apple Watch. Est-ce une coïncidence ? Difficile à dire…

Dès 2019, soit quatre ans après son lancement, les ventes de l’Apple Watch avaient surpassé tout le secteur de l’horlogerie suisse, avec 30,1 millions d’unités vendues contre 20,1 millions pour les montres suisses.

Comparaison des livraisons de montres suisses et de l’Apple Watch (millions)

livraisons montres suisses vs apple watch

Et, même si elles ne sont pas réalisées dans un super alliage anticorrosion, et n’ont pas de mouvements automatiques obéissant à des normes strictes… les Apple Watch sont munies de fonctions permettant d’indiquer l’orientation, d’envoyer et de recevoir des messages, de contrôler votre rythme cardiaque, de régler un réveil et même de suivre le cycle menstruel d’une femme.

Mais, en dépit de ces chiffres, certains pensaient que le secteur de l’horlogerie suisse pourrait tout de même survivre. Après tout, il existe depuis des années. Ce serait une terrible catastrophe s’il mettait la clé sous la porte…

Et puis le COVID-19 s’est abattu. Et le secteur a été durement frappé.

Cette année, les exportations de montres suisses devraient à nouveau baisser de 25 %. En revanche, les ventes de l’Apple Watch ont continué de progresser en 2020.

Même si les gens ont évité comme la peste les bijouteries, beaucoup d’entre eux ont pratiqué davantage d’activités à l’extérieur. Et les montres intelligentes ont comblé un vide, en offrant aux utilisateurs des données relatives à leurs exercices physiques et à leur santé. 

Comment sauver un navire qui sombre ?

L’avenir va être rude, pour les fabricants de montres. La question est la suivante : que peuvent-ils y faire ?

L’avenir va être rude, pour les fabricants de montres

Un récent sondage réalisé par Pew Research révèle qu’un Américain sur cinq porte désormais une montre intelligente. Et ce sont les jeunes, plus particulièrement, qui adoptent cette nouvelle technologie.

Certains fabricants de montres suisses ont déjà tenté d’aborder ce changement, de leur côté.

Prenons Montblanc, par exemple. Cette marque a lancé son modèle Summit en 2017, mais les ventes ont été décevantes, comparées au reste du secteur des montres intelligentes.

Le cas de Montblanc – et de beaucoup d’autres – est typique de ceux qui n’ont pas renoncé à leurs racines alors qu’ils se lançaient dans ce nouvel engouement pour les montres intelligentes. Résultat : la montre Montblanc coûtait deux fois plus cher tout en n’offrant que la moitié des fonctionnalités.

Personnellement, je leur conseille (si jamais ils lisent ces lignes) de ne pas lésiner sur la partie “intelligente” de la montre, de signer un accord avec un géant technologique déjà bien implanté pour qu’iOS soit profondément intégré dans leurs montres, et de ne pas lésiner sur les fonctionnalités.

Apple a démontré ses capacités d’innovation à chaque lancement de nouveau produit, quasiment.

Et même si l’Apple Watch a été dénigrée pendant un temps, jusqu’à ce que la tendance décolle, elle domine désormais le secteur, avec 54 % de parts de marché dans le secteur des montres intelligentes.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire