Accueil A la une L’impression 3D veut sa fusée

L’impression 3D veut sa fusée

par Ray Blanco
fusée 3d

Vous aimeriez imprimer une fusée en 3D ? Je ne parle pas de celles que vous pouvez lancer à la main dans votre jardin, mais d’une fusée spatiale entièrement équipée, de qualité industrielle, et capable de transporter plus de 500 kg de fret.

Justement, il existe une entreprise qui peut le faire. Et, bien qu’elle n’existe que depuis deux ans, elle vient d’obtenir des financements externes pour transformer son rêve en réalité.

Je vous présente Relativity Space, une entreprise spécialisée dans la production de fusées de manière rentable, rapide et bon marché, grâce à l’impression 3D.

La première question que vous pourriez poser est : pourquoi l’impression 3D ?

L’impression 3D à la conquête des étoiles

Relativity Space a développé la plus grande imprimante 3D de pièces métalliques du monde 

D’abord, actuellement, l’impression 3D est capable de créer des produits au micromètre près, c’est-à-dire à un millionième de mètre.

Cela signifie que les objets complexes ne posent aucun problème.

De plus, l’impression 3D peut gérer toutes sortes de matières, même la bio-impression, en médecine, où des prothèses et des organes artificiels peuvent contribuer à réduire la demande dans le secteur de la santé.

Le seul problème, c’est que les imprimantes 3D traditionnelles sont petites.

Voilà pourquoi Relativity Space a développé la plus grande imprimante 3D de pièces métalliques du monde : Stargate.

imprimante 3d Relativity SpaceSource : RelativitySpace.com.

Les trois bras que vous voyez, ci-dessus, remplissent différentes fonctions. L’un d’eux est un puissant laser permettant de donner au métal la forme souhaitée. Les deux autres s’assurent que le travail est fait correctement, et accomplissent également des tâches telles que le polissage et l’élimination des débris.

L’objectif est d’accomplir tout le processus en 60 jours, soit cinq fois plus vite que selon les procédés standard actuels dans le secteur.

Et, grâce à la précision des moniteurs d’imprimante 3D, on obtient une extrême justesse non seulement de l’assemblage, mais également de détails tels que la température du métal à tout moment.

Comment profiter de cette tendance ?

Relativity Space vient juste d’avoir la grande chance de signer un contrat avec Iridium Communications (NASDAQ : IRDM), qui a l’intention d’utiliser une fusée imprimée en 3D pour envoyer six de ses satellites dans l’espace.

Le projet consiste à envoyer des satellites Iridium dans l’espace, un à la fois, pour combler les manques de la constellation Iridium.

C’est une grande victoire, pour Relativity Space, car tout le monde doit bien commencer quelque part. Et si l’entreprise réussit, cela pourrait signifier d’énormes changements dans ce secteur.

Mais voilà, le premier lancement ne sera pas réalisé avant 2023. Et Relativity Space est une entreprise non cotée…

Vous pourriez investir dans IRDM et attendre jusqu’en 2023, pour voir comment cela va tourner. Je vous en avais d’ailleurs déjà parlé afin de vous présenter quelques fondamentaux.

Ou vous pourriez agir dès maintenant, et voir comment accéder à des sociétés qui, selon moi, pourraient rapidement modifier à jamais les secteurs de l’aérospatiale et des télécoms.

Les technologies spatiales explosent, en ce moment, alors il ne faut pas rater cette opportunité. Nous sommes au début d’un grand moment d’excitation comme nous avons pu le voir avec l’action Virgin Space en janvier.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire