Accueil Energies et transports La Boring Company accouche d’une souris

La Boring Company accouche d’une souris

par Edern Rio

Source : Twitter / Elon Musk / Boring Company.

 

Initialement prévu pour le 10 décembre, le tunnel de Hawthorne menant au QG de SpaceX a finalement été inauguré le 18 décembre et une vidéo a été publiée sur le compte Twitter de l’entreprise d’Elon Musk.

On y découvre, sur une musique rock et dans une explosion de couleurs fluo, une Tesla modèle X filant dans le tunnel d’environ 2 km de long.

La voiture s’engage d’abord dans l’ascenseur où elle se fixe sur un système qui la maintiendra sur les rails qui lui permettront de suivre la trajectoire désirée. Nous sommes bien loin des monts et merveilles promis par Elon Musk pour son système Loop.

Une démonstration très décevante

Première déception : c’est la voiture qui assure la propulsion. Elon Musk a précisé qu’ils avaient opté pour ce principe car c’était plus simple pour l’instant.

Seconde déception : le véhicule ne se déplace qu’à 60 km/h quand le système promettait des déplacements à plus de 200 km/h.

Troisième déception : le système hautement expérimental ne pourra fonctionner qu’avec des véhicules électriques autonomes. En effet la taille des tunnels ne doit pas permettre une ventilation adéquate pour les moteurs à explosion.

Bref : on ne s’explique pas vraiment pourquoi des projets si ambitieux accouchent de démonstrations si peu finies. Au mieux, ce n’est pas sérieux. S’agissait-il de démontrer que des voitures électriques peuvent rouler dans un tunnel à grande vitesse ?

Le doute s’installe mais Elon tient bon

Les critiques n’ont pas manqué d’affluer. L’une d’entre elles, qui fait le parallèle entre un métro et ce système, est particulièrement pertinente et montre que la capacité de transport du système “futuriste” est largement inférieure à celle d’un métro automatisé comme la ligne 14, voire celle d’un métro plus efficace comme la ligne 1.

Elon Musk a répondu sur Twitter : la prochaine étape est de démontrer que nous pouvons assurer un débit important avec ce système. L’objectif est de 4 000 véhicules par heure à 250 km/h. Nous pourrions alors atteindre un nombre de personnes transportées par heure de 100 000.

Finalement, malgré sa très décevante présentation, le tunnel d’Elon Musk parvient à créer une polémique qui lui assure une exposition médiatique maximale. Le bateleur futuriste a encore frappé ! La suite au prochain épisode !

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire