Accueil A la une La prohibition sera défaite pour préserver des emplois

La prohibition sera défaite pour préserver des emplois

par Ray Blanco
usa cannabis emplois

Même s’il est surtout question de tabac et de nicotine, les dernières décisions de la FDA sont haussières pour le secteur du cannabis.

La FDA, sous la direction de Scott Gottlieb, a longtemps persisté à défendre toute initiative en faveur d’un tabagisme moins nocif. Il semblerait, aujourd’hui, qu’elle ait changé d’avis. Elle a notamment stoppé ses intentions de forcer les producteurs de cigarettes à s’orienter vers des souches de tabac à plus faible teneur en nicotine.

Cela peut paraître fou, mais cette décision soudaine et inattendue de la FDA cache une pression politique…

Ecoutez ce qu’a déclaré Trump lors d’une réunion avec l’industrie du vapotage. Voici quelques mois, il était question d’interdire les cartouches d’e-liquides aromatisés. Il semble que le vent soit en train de changer de direction.

Allocution de Trump lors d’une réunion au sujet du vapotage des jeunes.
Source : YouTube / White House.

“La chose principale que je vois quand je regarde les politiques de prohibition – je pense par exemple à l’alcool ou aux cigarettes : si vous ne leur donnez pas, elles viendront de manière illégale. De toute manière, ce sera là. 

Mais à la place de produits sécurisés fabriqués par des entreprises responsables et certifiées, ils vendront des trucs au coin de la rue et les résultats peuvent être horribles. 

C’est LE problème que je ne peux pas oublier.  

C’est très simple, je l’ai vu. Il faut regarder l’Histoire. Il vaut mieux un arôme qui est sécurisé, qu’un arôme qui est du poison. C’est un grand problème.”

Quand la Maison-Blanche s’en mêle

C’est un fait, actuellement, le gouvernement Trump fait tout ce qui est en son pouvoir pour éviter tout ce qui pourrait supprimer des emplois – y compris les emplois du secteur du tabac ou de l’industrie du vapotage.

Dans la même logique, il y a quelques jours à peine, il a donc freiné le projet de la FDA visant à interdire les cigarettes électroniques aromatisées. C’est une sage décision, selon moi, dans la mesure où ce type de tabac est bien plus sûr que les cigarettes. Si les gens veulent leur dose de nicotine, autant qu’ils vapotent au lieu de fumer. C’est bien moins dangereux.

L’idée est toujours la même : préserver l’emploi. L’administration Trump écarte ainsi toute réglementation susceptible de supprimer des emplois. Ce qui est valable pour le tabac, l’est tout autant pour ce qui est des cigarettes électroniques. N’oublions pas que les boutiques de cigarettes électroniques existent en quantités – des dizaines de milliers – aux Etats-Unis. Et ce sont essentiellement des petites entreprises qui emploient des milliers de personnes.

Le cannabis en ligne de mire

C’est exactement le type de raisonnements qui me fait penser que Donald Trump va envisager d’agir en faveur du secteur du cannabis dès 2020. On estime que ce secteur emploie déjà 200 000 Américains, et qu’il se développe rapidement.

Il se pourrait qu’un beau matin les gros titres de la presse clament que la DEA opère un virage à 180 degrés sur sa politique de répression du cannabis, et que les actions du cannabis s’envolent de façon spectaculaire.

Tout tourne autour de L’EMPLOI.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire