Accueil Innovation et vie quotidienne La tendance du « cashless » portée par le COVID-19

La tendance du « cashless » portée par le COVID-19

par Ray Blanco
billet persistance coronavirus

Nous l’avons tous remarqué, le COVID-19 a déjà profondément modifié le monde dans lequel nous vivons. Les gens ont changé leur façon de vivre pour se protéger – et protéger les autres – d’une contamination par ce nouveau coronavirus. Ils ont remanié leur façon de travailler, de faire leurs courses, de jouer, d’étudier, de se faire soigner, et j’en passe.

La crise sanitaire actuelle s’est emparée de certaines tendances technologiques et les a survoltées

Par exemple, le confinement a naturellement bénéficié à une télémédecine déjà en pleine croissance. Les acteurs de santé ont trouvé des méthodes alternatives permettant de fournir des soins sans nécessiter un contact en face-à-face.

En fait, pour vous le dire comme je le pense, les choses ne redeviendront jamais tout à fait au stade où elles en étaient en 2019, avant que la peur du virus ne s’abatte sur le monde occidental. Le COVID-19 a modifié notre façon de vivre.

Mais, parallèlement, en plein cœur de la pandémie, de belles choses ont émergé – et notamment, sujet que nous occupe ici, en matière d’investissement. En effet, la crise sanitaire actuelle s’est emparée de certaines tendances technologiques et les a survoltées. C’est pourquoi je pense que certains changements seront permanents.

Des changements partis pour durer 

C’est un fait, les gens, plus conscients du risque de se faire contaminer par des maladies infectieuses, exigent un environnement plus propre et plus aseptisé.

Des choses telles que les drives sont devenues plus répandues – et cela ne va pas disparaître… Les gens évitent les entreprises « en dur » et achètent davantage en ligne. Le commerce en ligne est une tendance technologique qui progresse depuis des décennies, mais le COVID-19 l’a accélérée.

Les objets que les gens touchent fréquemment sont aussi fréquemment désinfectés en ce moment. Les gens font tout leur possible pour éviter de toucher des surfaces qui pourraient comporter des traces cachées de coronavirus. Certains essuient frénétiquement les poignées des caddies et paniers lorsqu’ils vont au supermarché – où ils ne peuvent pas entrer sans masque !

Le virus modifie aussi les moyens que nous privilégions pour régler nos achats. Les gens font tout pour éviter l’argent liquide par exemple. Et qui pourrait le leur reprocher ?

… Exit l’argent sale

L’argent est sale et c’est devenu un problème. Selon une étude, lorsqu’ils circulent, les billets de banque peuvent accumuler des centaines de types de bactéries, virus et même champignons – dont un grand nombre n’est pas particulièrement amical avec l’espèce humaine.

Le COVID-19 subsisterait jusqu’à 28 jours sur certains billets de banque

De même, une autre étude, plus récente celle-ci, affirme que le COVID-19 subsisterait jusqu’à 28 jours sur certains billets de banque…

De fait, dans certains pays, la stérilisation de l’argent est devenue une nouvelle normalité.

Le COVID-19 ne fait qu’accélérer la tendance à délaisser l’argent liquide. Selon une étude réalisée par la Réserve fédérale, les espèces ont été utilisées dans 26 % des transactions en 2018, soit une chute de 30 % par rapport à 2017.

Mais l’argent liquide n’est pas la seule source de risques lors d’une transaction…

Retirer de l’argent est risqué. Les claviers des distributeurs que nous utilisons, ou les terminaux de carte de crédit, peuvent être néfastes, également, avec leurs surfaces grouillant de microbes.

Et le coronavirus qui nous inquiète tant peut rester jusqu’à 72 heures sur des surfaces en plastique ou en inox, selon une étude publiée cette année dans le The New England Journal of Medicine.

Donc, exit l’argent sale…

L’argent sale n’est donc plus une option… mais la technologie nous a aidé à nous adapter. Des méthodes de paiement relativement moins risquées et sans contact sont désormais disponibles. Les entreprises qui sont sur ce segment d’activité sauront en profiter. Et je surveille cela de près… Demain, je vous présenterai deux technologies en plein essor sur le segment des paiements sans contact.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire