Accueil A la une Le Canada se prépare à un nouveau round de légalisation

Le Canada se prépare à un nouveau round de légalisation

par Ray Blanco
légalisation cannabis canada

 Le cannabis comestible, les extraits de cannabis et le cannabis pour usage topique vont devenir légaux.

A vos calendriers ! Le 17 octobre 2019, le Canada va déclencher un nouveau Green Rush (“ruée vers l’or vert”). Et une nouvelle vague de profits va déferler sur ceux qui seront réactifs. Voici ce que vous devez savoir.

Le Green Rush 2.0 

Si vous posez la question à la plupart des gens dans la rue, ils vous répondront que le Canada est un pays où les produits du cannabis sont à 100 % légaux.

Eh bien non. A ce jour, seules les fleurs séchées et les huiles dérivées de cette fleur peuvent être vendus en toute légalité dans les “dispensaires”.

A ce jour, l’achat, la vente et la consommation de “cannabis comestible, d’extraits de cannabis et de cannabis pour usage topique” est toujours illégale. Par usage topique, ce langage juridique désigne les crèmes et lotions à applications locales.

Mais tout va changer le 17 octobre prochain.

A cette date, le cannabis comestible, les extraits de cannabis et le cannabis pour usage topique vont devenir légaux, ce qui devrait créer un raz-de-marée de nouveaux profits pour les entreprises du secteur du cannabis – mais aussi pour d’autres acteurs plus inattendus. Les investisseurs qui se montreront réactifs pourront réaliser un raz-de-marée de gains, eux aussi.

De nouvelles recettes atteignant des milliards

Le Canada est pionnier en matière de culture légale du cannabis. Et sur la façon de gérer la fin de la prohibition, le pays est devenu une référence, à de nombreux égards.

Et à présent, avec la légalisation imminente des produits comestibles et des extraits de cannabis, les sociétés canadiennes bien implantées vont avoir l’opportunité de se tailler d’énormes parts de ce tout nouveau marché. Et il va être énorme.

Dans un nouveau rapport publié récemment, Deloitte affirme que le marché des produits comestibles et des extraits de cannabis, au Canada, pourrait s’élever à 4,3 Mds CAD (dollars canadiens).

De plus, Deloitte souligne que les dépenses de consommation dans d’autres domaines (produits comestibles, etc.) ne “cannibaliseront” pas les profits réalisés dans le secteur des fleurs à fumer, dans la mesure où les produits comestibles et les extraits de cannabis génèreront une nouvelle clientèle autrefois indécise.

Et cela va injecter encore plus d’argent dans ce secteur, et vous offrir d’énormes opportunités de gain.

C’est le moment d’agir… 

Les actions du secteur du cannabis évoluent déjà à la hausse depuis deux semaines.

Les investisseurs l’ont identifié, eux aussi. L’indice a progressé de 8 % en deux semaines, et il semblerait qu’il soit en passe d’opérer un puissant rally sur l’anticipation de ce Green Rush 2.0 canadien.

Le Green Rush 2.0 débute dès maintenant. Si vous voulez en profiter… c’est par ici.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire