Accueil Santé et BiotechCannabis médical Le chanvre profite de la guerre commerciale

Le chanvre profite de la guerre commerciale

par Ray Blanco
cannabis usa chine

C’est peut-être surprenant mais l’essor de la production de chanvre aux Etats-Unis est directement lié à la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine… Par un étrange jeu de vases communicants, la hausse des droits de douane sur le tabac marque la réorientation des producteurs de tabac vers celle plus lucrative du chanvre.

La solution à la réduction de la demande chinoise de tabac

Voyez-vous, les consommateurs chinois sont de gros fumeurs. En fait, il y a plus de fumeurs en Chine que dans toute la population américaine. Par conséquent, les cultivateurs de tabac américains, notamment ceux de Caroline du Nord, exportent la plupart de leurs récoltes vers la Chine.

Mais dernièrement, les acheteurs chinois ont énormément réduit leurs contrats d’importation de tabac, notamment à cause de la hausse du dollar. Pour vous donner une idée de l’ampleur du phénomène, les exports vers la Chine depuis la Caroline du Nord sont passés de 162 M$ en 2017 à 4 M$ en 2018… Oui vous avez bien lu, c’est un recul de 98 %. Autant dire, une catastrophe.

Les cultivateurs américains se tournent donc peu à peu vers une autre culture : celle du chanvre. Pour rappel : le chanvre est une variante du cannabis mais il ne fait pas “planer”.

On peut l’utiliser pour fabriquer tout ce qui va des cordes aux vêtements, en passant par le plastique et l’isolation.

Bien qu’il ait une très faible teneur en THC, il peut contenir des niveaux élevés de cannabidiol (“CBD”), le composant réputé avoir des vertus thérapeutiques.

Le vote de la loi agricole de 2018 (“2018 Farm Bill”) a légalisé le chanvre au niveau fédéral aux Etats-Unis, ce qui veut dire que les cultivateurs ont désormais la possibilité de souscrire des polices d’assurances pour leur chanvre, de le transporter entre différents Etats et de le commercialiser auprès des fabricants.

Le chanvre sinon rien

D’ailleurs les cultivateurs de tabac – même s’ils vont probablement passer au chanvre dans de grandes proportions – ne sont pas les seuls concernés : les cultivateurs de céréales, aux prises avec les tarifs douaniers chinois, sont également en train d’étudier le chanvre de plus près.

Selon Reuters, les ventes de chanvre américain devraient atteindre les 1,9 Md$ d’ici 2020… Et la surface dédiée à la plante aurait déjà été multiplié par 5 sur l’année 2019.

Alors, si une chaîne d’approvisionnement fiable se met en place autour du chanvre, aux Etats-Unis, nous verrons probablement arriver davantage de produits dérivés sur le marché.

Et cela pourrait, à son tour, favoriser l’augmentation de la demande constante en faveur du chanvre.

Et le cannabis étant toujours illégal au niveau fédéral, le CBD dérivé du chanvre représente la seule source légale, pour cette substance, à l’heure actuelle.

Le cannabis sort gagnant de la guerre commerciale, du moins indirectement.

Et le succès enregistré par les cultivateurs de chanvre américains nous rapproche d’autant plus d’une légalisation plus large.

En revanche, il est évident que le prix au gramme baissera. La valeur ne se trouvera plus dans la production, mais bien dans la mise sur le marché, le marketing et la vente.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire