Accueil A la une Le confinement fait décoller le cannabis aux Etats-Unis

Le confinement fait décoller le cannabis aux Etats-Unis

par Ray Blanco
ventes cannabis confinement

Mi-avril, une grande entreprise du secteur du cannabis a été forcée d’annuler ses prévisions de chiffre d’affaires et de bénéfices pour le reste de l’année… C’est très important – et rarement une bonne chose –, surtout dans le contexte actuel.

Pourtant, les actions de cette entreprise ont grimpé d’environ 4 % à cette nouvelle alors que le marché plongeait. Comment cela se fait-il ?

Contrairement à la plupart des entreprises en 2020, cette société a dû revoir ses prévisions car ses ventes de cannabis ont grimpé en flèche ces deux derniers mois. Et ce n’est pas la seule…

Le cannabis a profité du confinement

Un peu partout en Amérique du Nord, les ventes de cannabis se sont envolées dans la mesure où les gens ont stocké des médicaments à base de cannabinoïdes, expérimenté les médicaments à base de cannabis pour tenter d’atténuer leur stress, et recherché le cannabis récréatif pour passer le temps pendant leur confinement.

De plus en plus d’Etats annoncent les pics de vente de cannabis dont nous avions parlé au début de la pandémie…

Dans l’Illinois, qui a légalisé au 1er janvier 2020, les ventes de cannabis récréatif ont flambé. Dans un cas, une file de 100 voitures s’est constituée devant le guichet du “drive-in” du Rise Dispensary, un point de vente situé à Mundelein, une petite ville de 31 000 habitants en périphérie de Chicago.

“D’abord, je suis à la maison et, donc, j’ai un peu plus de temps et, disons, il y a le stress du quotidien et je me demande quand tout cela va se terminer”, a déclaré l’une des clientes de ce point de vente dans le journal local.

“C’est juste une façon de m’aider à oublier les problèmes et les choses que je ne peux pas contrôler. Cela m’aide à dormir, la nuit. Sinon, je resterais éveillée en me demandant ‘Et si mes enfants l’attrapent ?’ ou ‘Et si mon mari le ramène de son travail ?'”

Le chiffre d’affaires décolle et les bénéfices arrivent

Le propriétaire de ce point de vente est Green Thumb Industries (CSE : GTII). Et ses résultats récents viennent confirmer qu’il y a un authentique boom, actuellement.

Les résultats du 1er trimestre sont impressionnants. Le chiffre d’affaires a presque quadruplé en un an. Surtout, la marge opérationnelle décolle également. Elle est désormais à 25 % malgré la politique de croissance externe de l’entreprise (soit une progression de presque 400 % en un an) et les pertes reculent à 4,2 M$ (contre presque 10 M$ l’année précédente).

revenus Green Thumb Industries

Une progression phénoménale. Source : Green Thumb Industries.

Le 2e trimestre devrait être encore meilleur

Mais la meilleure nouvelle, c’est que le 2e trimestre devrait être encore meilleur. Comme vous pouvez le voir sur le graphe : on distingue nettement une accélération au 1er trimestre 2020.

Et Green Thumb Industries n’est évidemment pas la seule entreprise qui profite de cette explosion.

Deux autres poids lourds du secteur américain – Curaleaf et Trulieve – doivent présenter leurs résultats cette semaine. S’ils étaient entre bons et excellents, nous pourrions nous attendre à une nouvelle envolée boursière, peut-être même comparable à celle de début 2019.

Le catalyseur du Safe Banking Act arriverait-il enfin ?

Une autre nouvelle est tombée la semaine dernière. Le Safe Banking Act qui permettrait aux entreprises du cannabis – légales localement, mais pas au niveau fédéral – de recourir aux services des banques a été intégré dans un paquet de lois spéciales COVID-19 intitulé Coronavirus Relief Bill.

Evidemment, cela a beaucoup de sens. Forcer un secteur qui crée autant d’emplois à se servir uniquement de cash au cœur de la pire crise sanitaire que nous ayons connue depuis longtemps est absolument irresponsable. Cette loi est nécessaire. Je vous en ai déjà parlé de nombreuses fois.

Je vous rappelle que le cannabis crée de très nombreux emplois et que l’encourager serait une manière d’aider les 33 millions de personnes au chômage, selon les chiffres de début mai.

Pour autant, les experts du jeu politique du Capitole pensent qu’il est plus que probable que cette loi soit expurgée du texte définitif visé par le Sénat. Nous verrons bien.

En tout cas, une chose est sûre, c’est l’absence de bénéfices qui avait fait plonger le secteur du cannabis boursier en 2019. S’ils arrivent, le secteur s’appréciera de nouveau au fur et à mesure que Wall Street se rendra compte que les valeurs du cannabis sont à la fois saines sur le plan opérationnel et très décotées en ce moment.

graphe marijuana index

Evolution du cours du Marijuana Index ces trois derniers mois.
Source : marijuanaindex.com.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire