Accueil A la une Les Alchimistes transforment vos épluchures en or

Les Alchimistes transforment vos épluchures en or

par Etienne Henri
compost urbain les alchimistes

Nous avons vu hier que la collecte des déchets est un poids grandissant pour les finances des collectivités. Du fait de l’augmentation de la population et de notre niveau de vie, les volumes générés sont en constante augmentation.

Pour sortir du modèle qui prévalait jusqu’à la fin du XXe siècle, lequel consistait à stocker de manière indiscriminée les déchets dans des décharges, les gestionnaires ont mis en place des filières de traitement différenciées.

Pour les déchets ménagers, la seule voie de salut a longtemps été le recours au compostage ou à la méthanisation dans des sites quasi-industriels que seules les plus grandes agglomérations pouvaient s’offrir.

Tidy Planet Limited, une startup basée au Royaume-Uni, développe depuis les années 2000 une gamme complète d’appareils permettant de composter de quelques kilos à plusieurs tonnes de déchets par jour. Aujourd’hui mature, cette solution technique est utilisée sur toute la planète. Forte de son expérience, Tidy Planet Limited offre à ses utilisateurs une solution prête à brancher qui, avec un peu de courant électrique et de la sciure de bois, transforme les déchets en compost utilisable par les agriculteurs.En France, une jeune entreprise spécialisée dans les biodéchets s’attelle aujourd’hui à la mise en place d’une chaîne de valeur autour de ces mini-composteurs pour rendre leur diffusion économiquement rentable : Les Alchimistes.

Les Alchimistes : vers une valorisation rentable

Le pari des Alchimistes est de parvenir à proposer un écosystème complet autour des déchets organiques. Plutôt que de proposer aux producteurs de déchets (citoyens, restaurateurs, etc.) d’investir dans un petit composteur, ils interviennent directement auprès des collectivités pour offrir leur service de collecte de ces déchets.

Lorsque l’on sait que la seule collecte des ordures ménagères représente près de 50 % du budget de gestion global prévu par les communes, les Alchimistes disposent de solides éléments de négociation pour vendre à bon prix leur service de ramassage.

Une fois les déchets organiques collectés, ils sont injectés dans un composteur de Tidy Planet Limited et deviennent, quelques jours plus tard, du compost d’excellente qualité destiné l’agriculture.

Le modèle des Alchimistes est donc gagnant sur tous les tableaux : la matière première est offerte, la logistique est financée par les collectivités, et le produit fini est vendu au prix fort.

Le site web de l’entreprise ne fait d’ailleurs pas de mystère sur son business model : il est possible de faire un devis pour se faire enlever ses déchets comme pour réserver du compost.

Avec ce mode de fonctionnement où les fournisseurs comme les clients sont des payeurs, les Alchimistes n’ont plus qu’à s’assurer que les dépenses de fonctionnement sont couvertes par montants facturés.

Quid des coûts d’investissement, me direz-vous ? Un composteur, même de petit format, n’est pas gratuit… Ici encore, les Alchimistes savent se faire accompagner : pour financer leur composteur toulousain, l’entreprise n’a mobilisé que 10 000 € de fonds propres. Le reste du besoin en financement a été apporté par des aides publiques, du mécénat privé et du financement participatif.

compostage urbain les Alchimistes

Les Alchimistes ont découvert comment transformer un dispositif technique en business florissant et utile.
Source : Les Alchimistes.

L’argent n’a pas d’odeur 

Peu de startups connaissent une croissance aussi rapide…

Le pari des Alchimistes semble être sur le point d’être réussi. Même si les comptes de l’entreprise ne sont pas publics, les derniers chiffres publiés par Le Monde faisaient état d’un chiffre d’affaires prévisionnel de 500 000 € en 2019 et d’un bilan “pas très loin de l’équilibre”. La prouesse est appréciable pour une entreprise née il y a deux ans seulement. Peu de startups connaissent une croissance aussi rapide, et elles sont encore moins nombreuses à être capables de maintenir les comptes près de l’équilibre lors des premiers exercices !

Si les montants en jeu peuvent, en l’état, sembler anecdotiques au vu du coût global de traitement des déchets pour la collectivité, l’expérience des Alchimistes est tout à fait encourageante. Nous avons désormais la preuve qu’il existe une manière économiquement rentable de convertir les déchets organiques en produit commercial. Nous avions salué, il y a quelques mois, la même transformation dans le marché de la collecte de CO2 car c’est la seule manière de pérenniser nos efforts écologiques.

Ici encore, nous voyons sous nos yeux une solution technologique correctement mise en œuvre qui transforme un poste de coûts pour les collectivités en une véritable activité économique qui profite à tous les acteurs.

Citoyens et contribuables ne peuvent que se féliciter de cette évolution positive, et les investisseurs n’ont plus qu’à guetter les progrès des Alchimistes. L’entreprise a déjà fait appel au crowdfunding pour financer son composteur toulousain : peut-être verrons-nous son capital s’ouvrir de la même manière dans les prochains mois. Nous aurions alors une occasion unique d’investir dans ce business model hors du commun.

Soyez le premier informé des dernières Opportunités Technos directement dans votre boîte mail

Articles similaires

Laissez un commentaire